1. // Groupe A
  2. // France/Mexique (0-2)

Ce rêve bleu

Un match à oublier très vite et des conséquences à tirer encore plus rapidement après une défaite aux allures de naufrage collectif. Naufrage pour les joueurs, leur sélectionneur, et tout le foot français.

0 5
Commençons par les seuls à surnager dans ce naufrage, ça ira plus vite. En effet, ils ne sont que trois. Florent Malouda, le seul joueur offensif un minimum compétent. Jérémy Toulalan, qui a tout donné et joué pour trois : pour lui et les deux zouaves de la charnière centrale, qu'il n'arrêtait pas de replacer. Sans lui, la France en prenait au moins deux de plus. Et sans Lloris, plus encore. Voilà pour les bons points. Pour les mauvais, ça risque d'être un peu plus long.

Les joueurs

Déjà, qu'est-ce que c'est que cette défense centrale ? Franchement... Abidal et Gallas étaient tout simplement en mode pupilles, en difficulté sur chaque ballon. Pour les Mexicains, ce n'était même pas la peine de se faire chier à jouer entre Abidal et Gallas, suffisait de jouer directement sur eux, c'était au moins aussi efficace. On a rarement vu, à ce niveau, une telle fébrilité pour une défense complètement mise à mal, et sans aucune sérénité. Et puis ces erreurs de placement... Incroyable ! En six mois à ce poste à Lyon, Toulalan en a bien mieux compris les ficelles que les deux autres réunis en plusieurs années. Certes, ce n'est pas leur poste de formation, mais bon. C'est simple, les deux défenseurs axiaux ont réussi à ne jamais être sur la même ligne... En revanche, Evra et Sagna, eux, faisaient bien la paire. Pourtant pas si nazes en clubs, ils étaient hier soir archi-nuls, et sans aucun apport offensif. Ensuite, malgré la Toul', le milieu était complètement à la rue. Toujours en retard, bouffés par l'adversité. Diaby aura fait pschittttt, et Ribéry dans l'axe ne défend absolument pas.

En parlant de Ribéry.... Eh bien on parle tout simplement beaucoup trop de Ribéry. Ribéry meneur, Ribéry qui tire des coup-francs, Ribéry ceci, Ribéry cela... Ribéry qui casse les couilles comme jamais, oui. La gauche, puis l'axe, puis la tête de Gourcuff, tout lui a été donné. Pour quel résultat ? Pour quel leadership ? Au moins Govou, lui, ne réclame rien. Il se contente de faire du Govou, c'est à dire du Reveillère. Et puis bon, à sa décharge, il a joué avant-centre pendant une bonne partie du match. Avant-centre Govou ? Bah oui, parce que môssieu Anelka lui a demandé de le faire, pour que Môssieu Anelka puisse jouer à droite. Nico qui ne joue donc ni neuf, ni même neuf et demi, mais demi-neuf. Un mec qui marche, qui n'est pas du tout agressif, pas impliqué. Un mec qui mérite de sortir à la mi-temps. Au moins, Thierry Henry, lui, a eu le mérite de ne pas jouer. Au final, un jeu d'une indigence totale. Quasiment pas d'occasion, aucune combinaison digne de ce nom. Rien, un jeu d'une pauvreté abyssale. Tout ça sans parler d'une ambiance qui n'a pas l'air au beau fixe... Une défaite totale pour les joueurs. Dont certains pourraient (devraient) ne pas se relever.

Le sélectionneur

Raymond Domenech, lui, ne s'en relèvera pas, mais ça on le savait déjà. Parce que non, Raymond n'était pas venu en Afrique du Sud pour préparer 2012. Enfin a priori. Au micro de TF1, après le match, il n'en menait pas large : « J'ai pas de mots. C'est plus que ça. C'est une énorme déception oui. Ça a basculé sur un coup du sort. C'est plus que décevant » . Un coup du sort, sérieusement ? Reste que ce n'est pas pour autant la dernière image qu'on gardera de lui : il a encore un match à la tête des Bleus. Cool. Peut-être trouvera-t-il des solutions... Et pourquoi pas un petit retour au 433 de Tignes auquel on a cru le temps d'une mi-temps contre le Costa Rica ? Allez quoi...

Le foot français

Bon, un constat, le foot français a disparu. Tant mieux, il ne s'agit pas d'accabler le sélectionneur. Après tout, ce n'est pas de sa faute. L'erreur est de l'avoir conservé aussi longtemps, et surtout après l'Euro 2008, débâcle après laquelle il n'avait plus aucune autorité. Laurent Blanc arrive dans un champ de ruines. Ce qui n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Et pas seulement pour Yoann Gourcuff. Mais ce n'est vraiment pas le moment de s'intéresser aux cas personnels. Parce qu'hier, c'était la défaite de tout le foot français. Tous les commentaires acerbes qui vont suivre cette défaite ne feront que le confirmer. Au vu des gens satisfaits par cette défaite, c'est limite si l'équipe de France ne donne pas autant de joie quand elle perd que quand elle gagne. Bon, ce n'est juste pas à la même moitié des Français... Mais il ne s'agit pas pour autant de "mauvais Français" ou de gens qui ne se reconnaîtraient pas dans l'équipe, non, peut-être tout simplement de gens qui trouvent cette équipe difficilement supportable. Plus difficile encore : leur donner tort...

Il n'y a plus qu'à espérer qu'avec un nouveau sélectionneur, un nouveau souffle et une nouvelle saison, une nouvelle page se tournera pour l'Equipe de France. Comme un signe, les Bleus auront bientôt un nouvel équipementier. En parlant de maillot... On se demandait à quoi servaient les bandes noires sur le maillot frappé du coq ? Maintenant on sait : c'était pour un mettre un parachute. Pour amortir la chute des Bleus. Aussi longue que douloureuse, et plus encore, prévisible.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Bel article, tout est dit: la page qui aurait dû se tourner avec l'Euro 2008 a pris deux ans de retard.
Raymond Domenech qui n'a pas tous les torts va s'en aller, bouffée d'oxygène pour tous sans que l'on soit sûrs que la parole sera libérée pour autant. S'il pouvait emmener avec lui Escalettes, tout le monde serait heureux, Escalettes qui avait promis de ne pas s'accrocher à son siège. Beaucoup de joueurs vont je l'espère tirer leur révérence et on les remerciera pour tout: Henry, Gallas, Anelka... Certains devront méditer leur échec à confirmer les belles promesses entrevues en club: Ribéry, Evra...
Il faut rappeler qu'être performant en Bleu c'est rester dans l'Histoire du foot à tout jamais, avoir un sponsor à vie, ils ont tout à gagner à en faire leur priorité !
Laurent Blanc va arriver en Bleu dans le même climat que s'il venait au PSG et c'est un beau challenge que d'avoir tout à reconstruire: défense, attaque, relations avec le public, relation avec les médias. On veut respirer, retrouver un peu de joie, d'étincelles même si cela va passer par du sang et des larmes dans un premier temps. Monsieur le président vous avez 2 ans, on croit en vous !
Article juste, mais il manque une donnée, très importante :
c'est "la formation à la française" le problème, on avait 4 ans d'avance en 98, maintenant on a 20 ans de retard.

Les joueurs à la D.Cissé, grand, rapide et pas trop technique, c'était bien pour les années 2000, mais depuis le jeu a évolué !!!
Regardez les nations qui compte en ce moment l'Espagne, les Pays-Bas, voir le Mexique (que j'ai trouvé faible, c'est juste nous qui étions encore BEAUCOUP plus faible) : le mot d'ordre est la fluidité, la mobilité et ne pas avoir peur de mettre des petits gabarits !

Et Laurent Blanc ou pas, je vois pas ce qu'il aurait pu faire de mieux avec les joueurs à disposition !

En attaque on a pris 3 fois le même profil de joueur (je ne compte pas Gignac, ce mec n'a tout simplement JAMAIS eu le niveau international)

J'ai toujours milité pour l'intégration de Hoarau et Gameiro qui aurait pu éventuellement apporté d'autres solution.

Mais pour cela il aurait fallu avoir des milieux capable de donner des ballon, de transmettre proprement !
Quand on compare les transmissions espagnol et française, ce n'est tout simplement pas le même sport.


Pour moi Laurent Blanc devrait instaurer une nouvelle hiérarchie, virer tout les post trentenaire, qui dans deux ans auront dans les 34-35 ans, et instiller une certaine idée de jeu, pas forcément jolie, mais efficace.
Ouais, article très juste... Le sentiment avec un peu de recul c'est l'incompétence générale de tout l'monde, d'Escalettes à Domenech en passant par Duverne, Anelka, Ribéry et Evra... Parlons un peu de ce dernier qui illustre à mon sens le foutage de gueule qu'inspire cette équipe au sens large ! Le type a profité de la naïveté et de la position de faiblesse de Domenech pour devenir capitaine. ça a du lécher pas mal... Ensuite sur le terrain, pas un seul bon match avec les bleus mais à sa décharge, on ne pouvait espérer mieux quand on voit ses matchs à Manchester: 1 sur 2 de correct, ce n'est pas suffisant... Et puis il y a ses formidables discours édulcorés en conférence de presse où il nous raconte que la vie est belle (comme Ray le fait si bien...)et enfin cette larme sur la Marseillaise !!?? Nan mais il prend vraiment les gens pour des cons ??? Tout ça sonne faux, c'est terrible...
De cette équipe, peu resteront à mon avis dans celle de Laurent Blanc, mais le premier geste qu'il devrait faire, c'est retirer ce brassard du bras d'Evra (voir ne pas le sélectionner du tout...) et le donner à Toulalan. Ce dernier, encore jeune, à au moins un euro et une coupe du monde à jouer encore (si on y va !)et est un des rares joueurs (avec Gourcuff et Lloris) qui semble humble, intègre et surtout intelligent... C'est lui le leader de l'équipe de France !
Au moment où on apprend ce qu'il s'est dit dans les vestiaires à la mi-temps de France-Mexico, on se dit que la supercherie était presque bien foutue, ça a fait "pschiiiit"...
Comme d'hab, analyse pertinente me semble-t'il. Ribery, Anelka, Evra Abidal, Govou, Gallas, Malouda (?) n'ont plus leur place. Une génération de foutue ?
Je viens de lire l'article de Libé sur la mi temps. J'en serai tétanisé si quelque part je ne l'avais pas ressenti bien avant ce match.
Comment ne pas être stupéfait par cette EDF qui a violé le maillot ?
Ray a des torts, mais les milliers de joueurs non sélectionnés devraient en vouloir encore plus à ces joueurs qui n'ont pas joué sur le terrain. un peu comme cette seleçao qui refusait de jouer face à la CDN dans la première mi-temps. Arrogance, individualisme borné, attitude crâne. A oublier et vite. Et que Blanc fasse le ménage !
Oui tout à fait, Toulalan aurait du être le capitaine de cette équipe, cela fait du bien de voir qu'il y a encore des footeux comme ça avec un peu de cervelle et le sens des réalités.

Domenech est mauvais on le savait mais il peut être sauvé par ses joueurs, en 2006 il avait Thuram, Vieira, Makelele, Zidane Henry comme leaders cette année il a été trahi par ses leaders : Gallas Ribery Anelka, une catastrophe sur le terrain et en dehors, filer les clés de l'équipe était de la folie, il a viré Benzema qui était un fouteur de merde mais il avait oublié les autres..

et Evra, il plane à 5000 et je n'arrive toujours pas à comprendre comme il a pu faire une carrière pareille avec son bagage défensif et offensif.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Rester digne
0 5