Espagne - Liga - 16e journée - Real Madrid/Espanyol Barcelone (2-2)

Par Robin Delorme, au Bernabéu

Ce Real dit adieu à la Liga

Après une défaite face à Vigo cette semaine, le Real Madrid a offert une pauvre partition face à l’Espanyol. Rejoint dans les derniers instants par un Espanyol de Barcelone sérieux (2-2), les Merengues ont dit au revoir à une deuxième Liga consécutive.

Note
7 votes
7 votes pour une note moyenne de 3.86/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Alvaro Arbeloa (Real Madrid)
Alvaro Arbeloa (Real Madrid)
Real Madrid - Espanyol Barcelone : 2-2
Buts : Cristiano Ronaldo (45e) et Coentrão (48e) pour le Real. Sergio Garcia (31e) et Albin (88e) pour l’Espanyol. Alors que l’Espagne du football a les yeux rivés sur le Camp Nou pour un alléchant Barça-Atlético, il y a un autre Madrid-Barcelone. Et finalement, il ne faudra pas attendre le résultat du choc de la seizième journée pour savoir que la Liga est pliée. Dans une triste rencontre, le Real Madrid a perdu ses derniers espoirs de remontée. Car en concédant un nul dans les ultimes minutes face au bon dernier du championnat, l’Espanyol Barcelone, les Merengues peuvent se retrouver à treize points de l’autre Barcelone, le Mes que. Bref, alors que se profilent les fêtes de fin d’année, Santiago Bernabéu tire la gueule. Et n’espère plus grand-chose dans cette Liga. La crise, elle, a le sourire. Silence de cathédrale Sans Benzema ni Higuaín, tous deux sur une jambe, le Real s’avance sans pointe, mais avec beaucoup de créateurs. Alignés côte à côte, Özil et Modrić ont pour mission d’abreuver les deux flèches Cristiano Ronaldo et Callejón. Face à cette pléiade offensive, Javier Aguirre décide de la jouer simple : défendre très bas et profiter des espaces laissés par l’arrière-garde. Dans un Santiago Bernabéu calme, pour ne pas dire endormi, les Merengues commencent leur travail de sape. Il ne faut que quatre petites minutes pour voir Modrić frôler le cadre sur une passe de CR7. Puis plus rien. La possession est gargantuesque, mais les occasions se font attendre. La faute à un Espanyol bien regroupé et surtout au manque de mouvements des madrilènes. Le poteau de Modrić sauve les apparences, mais c’est bien l’autre club de Barcelone qui commence à sortir la tête de l’eau. À la demi-heure, Sergio Garcia, mélange entre les crinières d’Osvaldo et de Pršo, profite de son appel axial pour aller crucifier Casillas. Le Real est mal, et la Liga n’a alors plus aucun intérêt. Heureusement, dans le temps additionnel, Cristiano Ronaldo remet les compteurs à égalité sur un centre de Khedira. Une égalisation cache-misère qui ne trompe pas les socios : à la mi-temps, la Casa Blanca rentre sous les huées de son public. Cristiano, décisif mais brouillon Signe du destin, ou non, il pleut lorsque les Madrilènes reviennent sur le pré. Un petit crachin bien breton qui va finalement faire le bonheur du Real. Car sa première incursion du second acte fait mouche. Parti comme une bombe depuis son aile, Coentrão est servi sur un plateau par Cristiano Ronaldo. À quelques mètres de Kiko Casilla, le Portugais permet à la Maison Blanche de prendre les commandes. Avec l’entrée de Di María, l’animation retrouve par là même des couleurs. Par ses remises en une touche, et surtout par une frappe détournée sur l’équerre, l’Argentin réchauffe les gorges du Bernabéu. Un constat qui ne s’applique en rien à Cristiano. Décisif par son but et sa passe décisive, il rate beaucoup. Trop pour des socios qui commencent à siffler ses contrôles ratés, ses dribbles inutiles et ses frappes contrées. Preuve de cette fébrilité, il y va de son bon taquet sur la cheville de Christian Alphonso, et donc de sa biscotte. Dominateur dans la stérilité, le Real reste donc à portée de tir des Catalans. Et ce qui devait arriver arriva : suite à un cafouillage dans la surface, Albin envoie le cuir dans les filets de Casillas. Dans une fin de match tendue, le Real ne se crée plus une action dangereuse. Et offre la possibilité au Barça de se faire définitivement la malle.

Suivre Robin Delorme sur Twitter Par Robin Delorme, au Bernabéu

Parier sur les matchs de Real Madrid C.F.

 





Votre compte sur SOFOOT.com

38 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Monta le 16/12/2012 à 21:38
      Note : 1 

    Oui c'est ça, "en revoir" (sic) sofoot

  • Message posté par SiedVanRiel le 16/12/2012 à 21:46
      Note : - 3 

    " dit au revoir à une deuxième Liga consécutive " Ils ont pas été champions la saison passée ?

  • Message posté par Monta le 16/12/2012 à 22:16
      Note : 2 

    Bah si justement. Ils disent au revoir à un titre back-to-back

  • Message posté par YehoudaBen le 16/12/2012 à 22:52
      Note : 1 

    "En revoir" au lieu de "au revoir" -> hardcore.

  • Message posté par Hem69 le 16/12/2012 à 22:57
      Note : - 4  &


  • Message posté par cantona-forever le 16/12/2012 à 23:04
      Note : 1 

    hem69, qu'entends-tu par "défavoriser les perfs des meilleurs ennemis ?"
    complot ? dieu du foot ?

  • Message posté par innerself le 16/12/2012 à 23:12
      Note : 2 

    Et surtout, c'est pas un peu tôt pour titrer ça?

    Il reste encore un paquet de matchs à jouer et le Barça, aussi bonne équipe que ce soit, n'est pas à l'abri d'un craquage. On ne sait jamais. Le Real craque bien pour l'instant après avoir été champion la saison dernière.
    Donc wait and see...

    Ce genre de titre vaut quand c'est mathématiquement joué ou presque.

  • Message posté par Solaris le 16/12/2012 à 23:17
      Note : 1  &


  • Message posté par ralos le 16/12/2012 à 23:35
      Note : 1 

    Clairement, problème de fluidité au RM. Par contre comme dit par Aguirre, si ça finit par 5-2, il n'y a rien a dire. En clair, une équipe qui ne perd jamais agne le championnat. Après il ne reste au Réal qu'à gagner à la maison et dire avec toute une mauvaise fois à la culé, qu'un championnat ou aucun clasico n'est gagné, n'est pas vraiment gagné. Mais pas le style de la maison blanche ;-)

  • Message posté par Hem69 le 16/12/2012 à 23:41
      Note : - 1 

    Cantona-Forever et Solaris,

    Bonne question, et c'est bien pour ça que je précise que je cherche une explication et que tant pis si elle n'est pas valable, car je suis bien conscient qu'elle ne l'est pas.

    Je suis juste fatigué, depuis des mois (des années, même), de lire les mêmes choses, y compris durant la saison passée avec cette fameuse excuse d'un Barça pas au sommet de son art ou pas aussi motivé qu'avant vu le nombre de titres gagnés, enfin, tout ce qui a été dit et continue d'être dit pour amoindrir les perfs du RM et de son staff, en mettant quasi-systématiquement le doigt là où ça fait mal plutôt qu'en pointant les bons points, que je me dis que, bah, voilà, c'était écrit.

    C'est un peu comme ta dernière phrase, Solaris. Je sais que je peux avoir du mal à être objectif, mais tu ne peux pas sciemment me dire que le traitement médiatique dont font l'objet les uns et les autres sont les mêmes. Au bout, c'est casse boules, c'est tout. Alors, bien sûr, c'est le rectangle vert qui compte et pas le format tabloïd qui parle de foot ou notre écran 16/9e, mais en tirant les choses par les cheveux, je me dis que moi-même entant que suiveur, je me résigne à cet état de fait, et j'en suis presque à me dire que, peut-être que si j'étais sur le terrain, un pro avec le ballon devant les pieds, y'aurait comme cette pression supplémentaire qui viendrait me mettre des bâtons dans les roues.

    Me faites pas dire que j'ai écrit une théorie et que j'y croie. Je suis conscient à 100% de la fantaisie que je viens d'écrire, mais bon, y'a des trucs qui te désabusent, des karmas et autres choses. Un jour ça va, le lendemain, ça va plus, et quand tout se ligue contre toi, parfois, y'a plus rien à faire. Beaucoup de choses commencent par une idée.

  • Message posté par Hem69 le 16/12/2012 à 23:47
      Note : - 1 

    Cantona Forever,

    "hem69, qu'entends-tu par "défavoriser les perfs des meilleurs ennemis ?"
    complot ? dieu du foot ? "

    je me rends compte qu'en me relisant, j'ai corrigé "dévaloriser" par "défavoriser". Mauvaise relecture, donc. Je parle là de la presse et tout ce qui tourne autour du football. Les perfs du RM sont quais systématiquement décortiquées par le nagatif, quand celles du FCB sont les réceptacles à tous les superlatifs. Même chose pour leurs chefs de file respectifs. C'est un fait, pas de la parano, encore moins de la 4e dimension et des interventions divines.

  • Message posté par Karim- le 16/12/2012 à 23:51
      

    Bah je vous rappelle que Benzema a sauvé ou a été décisif pour le Real cette année. Et là deux défaites sans lui. Donc...

  • Message posté par ringold le 16/12/2012 à 23:52
      

    Bon, ben l'entraîneur top ne parvient pas à mener ses joueurs à la victoire devant l'avant-dernier de la Liga... Ce type serait risible s'il n'était aussi inquiétant (cf. du récit incroyable du journaliste de Marca aujourd'hui). La saison va être longue et la fameuse décima pour une autre fois... encore...

  • Message posté par fredliga le 17/12/2012 à 00:06
      Note : 2 

    Ringold, je mets le lien. Ceux qui parlent espagnol, lisez le, c'est hallucinant.
    www.marca.com/2012/12/16/futbol/equipos … 20026.html

  • Message posté par Tato le 17/12/2012 à 00:09
      Note : 2 

    @ringold: c'est quoi le récit inquiétant du journaliste de Marca? Tu as un lien (même en espagnol)?

  • Message posté par Tato le 17/12/2012 à 00:10
      Note : 1 

    Ok merci fredliga, ton post ne s'était pas encore affiché!

  • Message posté par ringold le 17/12/2012 à 00:17
      Note : 2 

    En gros, pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Julio Iglesias, un récit sur les méthodes d'intimidation de la bande du Mou qui choppe un journaliste ayant parlé sur Radio Marca (proche du club comme on le sait) des divisions au sein du vestiaire. Le journaliste est emmenée par un attaché de presse du club dans une salle et face à lui, la bande du Mou qui l'insulte (Mou : Moi et les miens, on est le top des entraîneurs, toi dans le journalisme, tu es une merde"), menace de représailles, bref des méthodes de voyou comme il y a quelque temps face à un arbitre attendu dans un parking... Quel grand homme, c'est un régal...

  • Message posté par argento le 17/12/2012 à 00:25
      Note : 2 

    j'imagine que le journaliste etait petit et pas très costaud,parce que avec Burgos il faisait pas le malin Mourinho(il ne l'as pas attendu au parking non plus)

  • Message posté par SempreBN le 17/12/2012 à 00:44
      Note : 1 

    Allez Mancini, laches toi, t'en as envie. Dis lui que si il t'arrivait d'être 3ème à 13 points du leader tu ne serais p-e plus entraîneur à Manchester. Fais-le

  • Message posté par tyler_durden le 17/12/2012 à 01:53
      

    13 points c'est pas terminé mathématiquement c'est vrai, mais je vois mal le Barca se faire bouffer toute cette avance.
    Après, ils peuvent encore réaliser une grande saison s'ils gagnent la C1 et ça le Real en est tout a fait capable !

  • Message posté par Chitalu107 le 17/12/2012 à 02:49
      Note : - 1 

    @ringold:
    evidemment tu aimes la propagande et tu le propages. J'aurais pas aime te rencontrer dans les annees 40...
    Sinon je te sors exactement la meme histoire sur Guardiola, tout le monde sait que ce mec est puant et passait son temps a insulté en douce les journalistes quand ça allait mal... surtout ceux qui lui rappelait son histoire de nandronolone...
    Marca s'est mis en mode anti-Mourinho depuis le debut de la saison (en fait deja depuis un an, mais ils etaient obligés de se taire, Mourinho petant tous les records...); cette annee, les resultats suivant moins, la meute revancharde se lache... comme toi!

    Le seul probleme du Real cette annee, ce sont les Espagnols qui se croient intouchables depuis le dernier titre en selection et en Liga. Du coup, ils contestent leur coach, se croient au-dessus et ne font plus aucun effort sur le terrain et surtout n'en font qu'a leur tete en pourrissant le vestiaire.
    Casillas, Ramos (et leur sextoy Ozil)...
    Tout le monde le sait, mais ils sont intouchables car Espagnols, donc...



  • Message posté par Chitalu107 le 17/12/2012 à 02:57
      Note : - 3 

    Juste un dernier point pour les rageux barcôlatres... l'Espanyol a reussi le parfait hold-up ce soir contrairement a ce qui est ecrit plus haut, et a l'instar de ce que confirme Aguirre evidemment qui lui etait sur le banc... ça aurait du finir 5-2!!!
    13 points c'est que dalle, le Barça ne pourra pas avoir cette chatte de cocu toute la saison, le vent tourne toujours... on la vu pour Pepito qui a ete poussé vers la sortie apres son annee de grosse louze contre Mourinho, et qui est remplacé sans mal par l'homme de paille Toto.

  • Message posté par tx le 17/12/2012 à 07:28
      Note : 1 

    Le Stalin-Rivas nouveau est arrivé ! A mettre à la poubelle sans modération ;-)

  • Message posté par El Mehdito le 17/12/2012 à 08:20
      Note : 1 

    @Chitalu: J'ai de la pitié pour toi, c'est fou tant de mauvaise foi.Ca doit te jouer des tours des fois quand même.Mon pauvre, je te plains.

  • Message posté par El Mehdito le 17/12/2012 à 08:29
      Note : - 1 

    Pour ce qui est du Real, ca me fait mal de les voirs jouer comme ça.
    Enfin je sais même pas si on peut appeller ca "Jouer."

    Aucune fluidité, chacun joue pour sa gueule*,en ne pensant pas a l'équipe.

    Ce qu'il faut a Madrid , c'est un milieu capable de faire la différence par des accélératiions, de passes dans le bon tempo, et qui fasse briller les autres.

    J'ai le souvenir d'un brésilien, pas trés connu, ballon d'or, champion du monde , avec un nom a coucher dehors qui a exactement ce profil.

    Kaka' qu'il s'appellait.Mais bon , Mourinho a surement trop d'égo pour confier les clés du jeu à un joueur qu'il a mis en tribunes.

    Sinon, l'article de Marca est assez éloquant.J'ai vraiment l'impréssion que JM est un petit chef qui n'aime pas quand quelquechose lui échappe.

  • Message posté par ringold le 17/12/2012 à 09:28
      Note : 4  /

    @Chitalu107 Mon pauvre garçon, je sens que ta vie doit être riche et passionnante. Passer ton temps à changer de pseudo sur des sites de foot pour balancer des attaques à tous ceux qui ne pensent pas comme toi ou qui osent émettre une critique contre une de tes idoles, tu ne sais pas combien je t'envie. Tu me diras, un parano aussi a des ennemis. Tes ennemis, ce sont justement tes arrogantes idoles : le Mou, CR7, leur agent et sa bande. Après avoir réalisé une OPA sur le Real, ils explosent devant la résistance d'une partie du vestiaire, de la remise en question du système Mou par une partie de la presse auparavant aveuglément soumise, et passent par tout type de menaces et de chantage. Une petite mafia complexée de plus de ne pas faire l'unanimité dans le plus grand club espagnol. Mais toi, tu ne vois rien de tout cela. En groupie analphabête et inculte, tu sors des références au totalitarisme sans comprendre que tu en es victime. La vie est ailleurs. Et elle ne se résume pas à Noir ou Blanc, il y a toute une gamme de couleurs que tu ignores et que je te souhaite un jour de découvrir. Tu réaliseras peut-être alors que les personnes que tu attaques bille en tête (et je suis gentil) ne sont pas forcément la caricature que tu fais d'elles.

  • Message posté par med78 le 17/12/2012 à 10:00
      Note : 1 

    C'est triste (vraiment) de voir ce real, j'espère qu'ils vont se ressaisir, parce que la CL, c'est même pas en rêve s'ils continuent comme ça.
    Aucune sérénité, pas de liant, quelques bribes de jeu, mais toujours par à-coups, je ne les ai jamais vus jouer 90 minutes de grand niveau à part contre l'Ajax cette année.
    Concernant le Mou, je ne vais pas tirer sur l'ambulance, je constate juste qu'il paraît éteint, triste, presque résigné...
    J'ai beau être fan du barça, ça fait peine à voir.

  • Message posté par Sysyphos le 17/12/2012 à 10:23
      Note : - 4  &


  • Message posté par TheHoop le 17/12/2012 à 14:05
      Note : - 1 

    MU, Réal, Juve, PSG, Barca, mise 50, gains 180...eh ben non, je l'ai eu dans le gnouf, faire nul chez soi contre le 18eme...bande d'autistes

  • Message posté par MIG le 17/12/2012 à 17:04
      Note : 1 


  • Message posté par Chitalu107 le 17/12/2012 à 17:44
      Note : - 1 

    @ringold:

    ça doit de faire mal que ton idole Pepito ait jete l'eponge apres que Mourinho en ait fait sa bitch. Quelle frustration tu dois alimenter, serieux, t'as encore mal au cul* ?

    Quand a la presse que tu veneres, Marca en l'occurence, sauf lorsqu'elle parle mal de ton club pro-Tsahal, sa campagne de manipulation ne semble pas affecter les socios, tu sais ceux qui votent... 90% appuient Mourinho. Pas de chance pour toi...

    Au fait, il est devenu quoi ton idole Pepito? Il deale de la nandrolone a NYC? Meme Toto, l'homme de paille, fait mieux...

  • Message posté par MIG le 17/12/2012 à 18:35
      

    "...ton club pro-Tsahal,..." tout ça ! Eh ben, mon cochon, tu vois des choses que nous autres, pauvres mortels, sommes bien incapables de comprendre.


  • Message posté par Chitalu107 le 17/12/2012 à 21:17
      

    Si un trou d'uc comme toi ne sait pas ce qu'est une armee d'occupation, je ne peux rien pour toi.

  • Message posté par ringold le 17/12/2012 à 21:20
      Note : 1 

    @Chitalu107 ou qui que tu sois, je me reprochais un ton peut-être trop condescendant à ton égard mais c'est bien pire que ce que je croyais... Alors pour toi, quiconque met en question le Mou ou CR7 est forcément un supporter du Barça, mais dans quel monde vis-tu pauvre garçon ? J'espère pour toi que ta bêtise est due à ton très jeune âge et à ton cerveau encore en formation, qu'un jour tu découvriras la vie et que tu auras honte de ce que tu as été. Heureusement que le ridicule ne tue pas. En revanche, qu'est-ce qu'on se marre en te lisant...

  • Message posté par gonzolo le 17/12/2012 à 21:43
      Note : 1 

    Amha, autant CR7 était un monstre imparable la saison passée, autant il gêne le jeu du Real cette saison. Et ça vaut pour di Maria qui a pas mal joué ce week-end mais est habituellement en-dessous de tout cette saison.
    Ces deux-là, quand ils ont le ballon, c'est un ballon perdu. Avec CR7, admettons-le, ça finit néanmoins de temps en temps en but (mais quel déchet dans le jeu, il doit tirer bêtement au moins 20 fois sur un match, faire 50 mauvaises passes, essayer 30 dribbles ratés, etc; rien à voir avec un Messi qui joue et fait aussi jouer ses coéquipiers).

    Di Maria a eu son augmentation, maintenant il glande. Quant à CR7 il boude et pense sans doute à un gros transfert (d'où le fait qu'il est choyé par Mourinho, il sent bien qu'il craque psychologiquement).

  • Message posté par Solaris le 18/12/2012 à 20:40
       &


  • Message posté par Solaris le 18/12/2012 à 20:42
       &


  • Message posté par Sysyphos le 18/12/2012 à 20:45
      

    ''There is no such thing as a free press, you know it, and I know it. There is not one of you who would dare write his honest opinion. The business of a journalist is to destroy truth, to lie outright, to pervert, to vilify, to fall at the feet of Mammon and sell himself, his country, and his race for his daily bread. We are tools, vassals of rich men behind the scenes. We are jumping jacks. They pull the strings, we dance. Our talents, our possibilities and our lives are the property of these men. We are intellectual prostitutes.''

    John Swaiton
    New York Times Editor
    (told to his staff at retirement)


38 réactions :
Poster un commentaire