1. // Match amical
  2. // Pays-Bas/Italie
  3. // Squadra Azzurra

Ce que Prandelli a appris de ce Pays-Bas/Italie

Hier soir, l’équipe d’Italie est allée arracher un match nul (1-1) en Hollande, grâce à un but de Marco Verratti dans les arrêts de jeu. Un match où le sélectionneur azzurro a pu faire quelques expérimentations.

0 32
Cesare Prandelli était sur le point de croire que son équipe n’était vraiment pas faite pour les matchs amicaux. Après les défaites l’an dernier contre l’Uruguay, les USA et la Russie, la Squadra a failli enchaîner une deuxième défaite de rang, après celle concédée contre la France au mois de novembre. À croire, surtout, que la Nazionale n’en a vraiment rien à foutre des matchs amicaux, et qu’elle ne se met à jouer que lorsqu’il y a de l’enjeu. Mais à la toute dernière minute de ce Pays-Bas/Italie, Marco Verratti est venu, quelque part, contredire les pensées du sélectionneur. En égalisant, le milieu de terrain du PSG a transformé cette « sixième défaite consécutive en match amical » en « bon match nul sur une pelouse difficile face au vice-champion du monde » . Un match nul presque obtenu à l’expérience, pour cette équipe d’Italie dont la moyenne d’âge au coup d’envoi était de 27 ans, contre les 22,3 ans de l’expérimentale équipe néerlandaise. Un match nul, surtout, qui donne quelques indications sur ses joueurs et le meilleur schéma tactique à adopter pour les prochaines échéances. Explications.

Balo-Pharaon hors du coup

Pour ce match, Cesare Prandelli avait été clair. Il avait demandé à ses garçons du jeu, et non pas un résultat. Vu comme cela, le bilan du match disputé à Amsterdam est négatif. Car l’Italie a certes obtenu le nul, mais n’a pas montré grand-chose dans le jeu, hormis une réaction d’orgueil dans les dernières minutes. Surtout, la Squadra a été tenue en vie par les arrêts de Buffon, qui répond ainsi de la meilleure des façons à ceux qui voyaient déjà Marchetti prendre sa place dans les cages. Un retour de bâton pour Prandelli, qui comptait sur ce match amical pour afficher ses petits joyaux, Balotelli et El Shaarawy et qui, au final, a pu se fier à son joueur le plus ancien, Buffon. Pour en revenir aux deux joueurs à crête du Milan AC, ils ont déçu. Ils sont même les deux déceptions de la soirée italienne. Prandelli avait misé, en entame de rencontre, sur un 4-3-3 très offensif, avec un trio Balotelli-El Shaarawy-Candreva en attaque.

Problème : l’envie est du côté des Pays-Bas, et la vitesse des joueurs de Van Gaal met en crise le système italien. Même Pirlo semble étonnant fébrile, et ne trouve jamais ses coéquipiers. Toutes les occasions sont à mettre à l’actif des babys néerlandais (quel joueur ce Maher…) et sans San Gigi, le score aurait pu être de 3-0 à la mi-temps. Des points positifs ? Pas franchement. Ah si, peut-être un. Le couloir droit, animé par Abate et Candreva, a enfin donné de bonnes choses en fin de première période, avec des montées et des centres intéressants. Problème : personne dans l'axe pour les reprendre. Prandelli avait demandé du jeu offensif et de la fantaisie, il se retrouve finalement avec une Squadra Azzurra qui attend, qui contrôle, qui tente de gérer, et ce, malgré le but hollandais inscrit par Lens peu après la demi-heure de jeu. En gros : une Italie tout sauf « prandellienne » .

Où est la Squadra joueuse ?

En seconde période, Prandelli voit bien que son dispositif ne marche pas, que Balotelli (très nerveux) et El Shaarawy sont incapables de dialoguer et de mettre en péril la défense néerlandaise. Du coup, il fait sortir les deux Milanais, et insère les plus expérimentés Gilardino et Osvaldo. Diamanti remplace pour sa part Candreva, et se positionne en 10, en soutien des deux pointes. On passe ainsi du 4-3-3 au bien plus classique 4-3-2-1. Pas de véritable impact sur la physionomie du match. Les Pays-Bas continuent de se créer des occasions, Buffon sauve encore les siens (hommage à Toldo, devenu héros national dans ce même stade en 2000). L’Italie semble s’entraîner, la Hollande, elle, joue. Mais à force, l’équipe de Prandelli finit par endormir son adversaire. On est loin, très loin, de la Squadra joueuse vue pendant l’Euro face à l’Angleterre ou l’Allemagne. En fin de rencontre, ce sont les nouveaux entrants qui font basculer le sort du match. Gilardino et Osvaldo se créent chacun une occasion, puis c’est Verratti, lui aussi entré en cours de match, qui inscrit le but de l’égalisation dans les arrêts de jeu.

C’est bien là le pied de nez de la soirée : les jeunes Néerlandais ont fait trembler les plus expérimentés Italiens (Barzagli, Pirlo, De Rossi), les jeunes Italiens ont déçu (Santon, Balo, El Shaarawy), et c’est finalement le plus jeune du groupe italien, Verratti, qui donne l’égalisation finale. Un peu histoire de dire : « Vous voyez, nous aussi, nous avons des jeunes qui montent » . Néanmoins, gare à ne pas se leurrer : cette rencontre face aux Pays-Bas a donné des indications à Prandelli, mais pas celles qu’il attendait. Il espérait beaucoup du 4-3-3, il a été conforté par son 4-3-2-1. Il espérait beaucoup de son duo à crête, il a été conforté par ses valeurs sûres. Il espérait du beau jeu, il a seulement obtenu un résultat somme toute positif. La meilleure conclusion de ces enseignements est peut-être à mettre à l’actif Gigi Buffon, celui qui connaît la Nazionale mieux que quiconque. « Ne vous inquiétez pas, nous serons prêts pour le Mondial 2014 » . Que celui qui ne le croit pas lève la main.

Eric Maggiori
Note : -2
Forza azzuri !!!
Note : -2
la Nazionale en amical, c'est jamais fameux, on aura déjà un meilleur aperçu a la Coupe des Confédérations au Brésil cet été.

Sinon les Azzurrini ont battu l'Allemagne 1-0 (Borini), même en espoirs l'Italie est la bête noire des Allemands !
Note : -2
C'est juste un détail mais le changement tactique mène à un 4-3-1-2 et non un 4-3-2-1. Sinon, encore un excellent article (qui montre les disparités de niveau de la redac en ligne de sofoot).
Note : -2
Marco Sau !
Moutinho2001 Niveau : District
Note : -1
Enorme respect pour l'Italie de Prandelli que j'ai supportée à partir des quarts à l'Euro
Marrant, les Pays Bas , à chaque match, c'est un détail.
Vice-champion du monde, c'était un détail.
Elle vire les joueurs vice champions du monde en les remplaçant par des gamins de même pas 20 ans, c'est un détail.
Jamais rien, jamais un article sur un entraineur peut etre détestable mais qui nous a sorti des Seedorf, kleuivert, Overmars, Litmanen , Xavi, Iniesta, Muller, Alaba...et j'en passe.
Même la rivalité la plus lucrative, Mou vs Guardiola, oppose ses disciples.
Mais sinon,les articles sur Neymar, le joueur le plus surcoté jamais vu, on en a des tonnes.
Bref, c'était mon coup de gueule.
Moutinho2001 Niveau : District
Note : -1
Sinon, je crois que Ranocchia et Santon,ça le fait pas!
Note : -2
On oublie souvent que El Shaarawy est très jeune et que c'est le joueur le plus utilisé par Allegri, le faire souffler ne lui ferait pas de mal (ceux qui le connaissent savent qu'il sacrifie beaucoup d'efforts au repli défensif).
Note : -4
Les joueurs seront prêts, on en doute pas. Prandelli ça restera un loser, maintenant ou en 2014. Il gagnera peut-être la coupe des confédérations, un bon trophée en bois.
Note : -2
Puccino, le terme de loser, bien qu'un peu fort, décrit malheureusement assez bien le parcours de prandelli en tant qu'entraîneur où il a toujours affiché une saine mentalité, que ce soit dans ses conceptions tactiques et ses déclarations; malheureusement, comme il l'a fait en club auparavant, toutes ses belles intentions conduisent parfois à une reconnaissance de la part des observateurs ou des médias, comme lors de certains moments de son coaching à florence, ou au dernier euro avec la nazionale, mais aussi à une criante absence de trophées!
Godfather Niveau : CFA
Note : -2
Tiens avec le 4-3-2-1 de Prandelli on ne parle plus de "sapin de Noel". Il était temps pfiou...
Note : -2
J'ai toujours eu un probleme avec ces pseudo supporters francais qui se disent d'origine italiennes..ca me casse les c....ce fantasme de se trouver ritals parce que ca fait bien selon eux de croire qu'ils ont de la famille dans la mafia...c'est du vecu dans mon entourage...

Au sinon sur l'equipe d'italie faut reconnaitre ils ont toujours eu une put1 d'equipe avec souvent un fuoriclasse comme ils disent...
Pour moi une des plus grandes nations du foot derriere le bresil...
Ils feront partie du top4 a la wc 2014 sans probleme car buffon,pirlo,de rossi...et surtout contrairement aux francais ils ont la dalle car fier de representer leur pays
waynerooney Niveau : CFA
Note : -3
En même temps avec la Fio tu voulais qu'il gagne quoi? Et avec l'Italie il a failli, mais bon jouer contre des dopés c'est pas facile.
maxlojuventino2 Niveau : DHR
Note : -1
Comme le dit l'article il n'y a aucune raison de s'inquiéter...

L'équipe est déjà faite à 99%, le jeu est là dans les matches qui comptent et c'est tout ce qui importe à mes yeux...Qu'on perde les matches amicaux on l'a toujours fait et c'est ce qui explique en grande partie pourquoi l'Italie ne collectionne pas les premiers postes au classement FIFA, parce que pour les résultats en matchs de qualif ou en compétitions internationales y a pas à se plaindre...


L'équipe qui va disputer le mondial sera la même ,à peu de chose près, que celle qui a disputé l'Euro. On est donc assuré d'un minimum de cohésion et de jeu collectif.
En plus je pense qu'individuellement avec la nouvelle génération qui est en train de s'agglomérer à l'ancienne, l'équipe va être encore plus forte qu'en 2012.

El Shaarawy apportera plus de vitesse et de percussion que Cassano.
Balotelli aura deux ans de plus, on peut donc espérer une certaine maturation.
De plus, avec Osvaldo on peut enfin compter sur un remplaçant de haut niveau pour Balo. A l'Euro ça a beaucoup manqué... Di Natale n'évoluant pas tout à fait dans le même registre(physiquement notamment).

au milieu, certes Pirlo aura deux ans de plus, mais vu qu'il n'a jamais eu besoin de courir pour être le meilleur je ne m'inquiète pas trop pour lui.
Avec Verratti, on a enfin un vice-Pirlo!
et De Rossi, Marchisio et Montolivo seront toujours là.
Le milieu de terrain sera forcément renforcé par l'arrivée de Verratti, de Florenzi et de Candreva, parce qu'à l'Euro ça manquait pas mal de solution...

Enfin en défense, Bonucci est devenu monstrueux, Ogbonna continue de progresser et Chiellini et Barzagli sont des références à leur poste...
Message posté par yacs
J'ai toujours eu un probleme avec ces pseudo supporters francais qui se disent d'origine italiennes..ca me casse les c....ce fantasme de se trouver ritals parce que ca fait bien selon eux de croire qu'ils ont de la famille dans la mafia...c'est du vecu dans mon entourage...



T'en fait quoi des environ 400 000 Français d'origine Italienne présent ici ? J'entend les mêmes choses pour la Roja, mais il y énormément de français d'origine espagnole aussi...

Je pense pas qu’ont supporte une équipe nationale par mode au contraire d'un club surtout en France vu les nombres de forums français pour les différents grands clubs européens...
DeanWinchester Niveau : CFA2
Note : -1
hier moi l'italie m'a bien plus en fait.

ok les pays-bas ont dominés, bon a domicile c'est logique et surtout ca reste une grosse nation.

concernant l'italie il y avait pas mal de joueurs absents (maggio criscito bonucci chiellini marchisio giovinco et pepe) oui pepe car avec son niveau de l'an dernier il trouverait une place de titu sur l'aile droite.

ensuite des mecs qui reviennent de blessures comme Pirlo et De rossi ils allaient pas tout donner en amical je pense, prandelli a d'ailleurs sortie andrea a la pause comme prévu.

ensuite Verratti, Florenzi, Diamanti et Gilardino ils ont vraiment fait une belle rentrée, comme quoi avec de l'envie l'italie a bien bouger les pays-bas a la fin, car eux ils avaient une place a gagner.

au final, individuellement, seul Santon, El Shaa et balo ont décu, mais c'est plus du a l'amical je pense.

et pour finir, d'ou barzagli a été fébrile ? le mec a pas été passer une fois, van persie a rien pu faire, et robben est pas passé une fois, quel joueur ce type quand meme.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 32