En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 22e journée
  3. // EA Guingamp/PSG
  4. // Reportage

Ce que les supporters du PSG savent de Guingamp

À l’aube d’un des matchs les plus déséquilibrés – sur le papier – de la saison, il est l’heure de tester les connaissances des supporters parisiens sur leur adversaire du week-end. Cinq questions posées sur l'avenue des Champs-Élysées. L’occasion de vérifier que Guingamp n’est pas un sujet de discussion devant la boutique du PSG, même si certains respectent ce « club sympa » .

Modififié
Première chose, ne comptez pas sur les fans étrangers ou les touristes curieux. Beaucoup d’entre eux ne connaissaient même pas l’existence du Paris Saint-Germain il y a deux ans. Seul Diego, un Argentin, se risque à la prononciation autant maladroite que savoureuse sur « Gouain-gampe » , sans pouvoir en dire plus. Le salut viendra donc des supporters français du PSG. Même si le bilan est inquiétant : aucune des 13 personnes interrogées n’a réalisé le grand-chelem sur les 5 questions posées.

«  J’sais même pas pourquoi ils sont en Ligue 1  »

La première est assez simple, et ne demande pas, apparemment, d’effort surhumain puisqu’il faut simplement donner son avis sur le club breton. Tous le connaissent, c’est déjà une victoire. Forcément, la première réaction que suscite le mot « Guingamp » est « En Avant ! » comme s’exclament Simon et Romain qui jugent que « le PSG va jouer contre le promu Petit Poucet ! » , samedi. Ensuite, il y a ceux, comme Yves, qui n’a pas d’avis ou Patrice, qui, le regard ailleurs et le ton rieur, n’y va pas de main morte : « Guingamp, ça ne m’intéresse pas trop. Ça m’inspire qu’on va gagner, on va les taper. 3-0. J’sais même pas pourquoi ils sont en Ligue 1. Pour moi, l’année prochaine il y a des chances pour qu’ils redescendent ! » Dans un style plus romantique, Guingamp représente la Bretagne ou « une ville familiale, paisible, quelque chose de sympa  » pour Laurent. Une fois la géographie mise de côté, En Avant représente aussi «  un club historique, selon Anthony. Ils ont longtemps été en Ligue 1, j’ai trouvé ça dommage qu’ils redescendent. Je suis vraiment très content qu’ils soient là, c’est une bonne chose  » . L’EAG, c’est aussi des couleurs. « Orange ! » affirme le jeune Abdelrahim, immédiatement repris par son pote Ryan : «  Mais non, c’est Rouge et Noir ! Orange, c’est Lorient. »

La partie se corse lorsque les Parisiens doivent citer le titre remporté par Guingamp en 2009, la moitié seulement des interrogés étant capable de répondre la Coupe de France, Laurent ajoute même «  avec deux buts d’Eduardo ! » , récent buteur contre Paris, avec Ajaccio. L’une des particularités de l’En Avant Guingamp est évidemment le nom de son stade, le « Roudourou » . Seul le grand Ibrahima, en tenue d’été dans un courant d’air glacial sur les Champs, est capable de le sortir instinctivement. Simon et Romain éclatent de rire : « Houla, non, c’est impossible de vous répondre ! Gerland ?  » . Reconnaissons aussi que certains d’entre eux l’ont su et tentent désespérément de sortir ce nom qui prête à sourire. « Ah mais oui » pestent-ils lorsque la réponse vient mettre fin à leur supplice. Même Patrice. Dans sa vaine tentative, Anthony avait réussi à sortir un « Route du Ray  » . A Motus, il aurait eu de l’espoir, mais là, ce n’est pas suffisant.

Drogba, Malouda et… Zidane !


La dernière partie du questionnaire porte sur les joueurs, actuels ou anciens. Déjà à l’aise dans l’exercice de Roudourou, Ibrahima sort facilement 3 Guingampais d’aujourd’hui - « Mathis, Diallo et Sankharé » - quand Anthony se souvient de « Yatabaré » et Laurent de « Gourvennec » . Enfin, Abdelrahim, pour qui En Avant joue en orange, livre une exclusivité mondiale : « Moi, j’en connais un seul. Il ne joue pas en ce moment à Guingamp mais il va bientôt y jouer, Zied Aïdoudi.  » À ses côtés, Ryan sèche : « J’ai fait une carrière vite fait avec Guingamp sur FIFA mais j’ai pas trop retenu les joueurs. C’était sur FIFA 13, il y a longtemps… » . Formé au PSG et applaudi lors de sa sortie au Parc, Younousse Sankharé n’a donc pas récolté plus de suffrages que ses camarades.

Irrémédiablement, Didier Drogba et Florent Malouda sont majoritairement – et presque exclusivement – sortis lorsqu’il s’agit de citer d’anciens joueurs. On note toutefois des nuances. Certains Parisiens s’en souviennent instantanément, d’autres attendent de retrouver Drogba avant de sortir dans la foulée Malouda, dont le nom a été parfois décliné en « Maoulida » ou encore « Mavuba » . Seul Laurent, Parisien quadragénaire, a réussi à en trouver trois d’une seule traite, en ajoutant « Claude Michel » aux deux anciens joueurs de Chelsea. Sébastien se souvient de « Jean-Pierre Papin  » . Aux rayon des pépites, on a le droit à deux « Anelka » lorsque certains devaient trouver l’acolyte de Drogba à Chelsea, mais la palme revient aux trois jeunes Abdelrahim – qui croit que Guingamp joue en orange – Ryan – qui a fait une carrière avec EAG il y a longtemps sur FIFA 13 – et Nicolas, qui ont cité à tour de rôle Franck Ribéry (qui avait fait un essai à Guingamp sans y jouer), Nene et… Zinedine Zidane ! Il leur reste quelques heures pour réviser l'histoire de l'EAG.

Par Pierre Henry-Dufeil
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 84
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40