Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lorient-Marseille

Ce que l'affaire Boutobba dit de l'OM

Champion d'Europe U17, Bilal Boutobba, lancé en L1 par Bielsa la saison dernière, ne devrait pas signer son premier contrat pro à l'OM. De quoi faire ressortir bien des fantômes du placard marseillais.

Modififié
Ces derniers jours, Bilal Boutobba s'était découvert une passion : répondre aux questions qu'on pouvait lui poser sur Periscope. Il est probable que le jeune pensionnaire du centre de formation de l'OM calme le jeu désormais. Il n'a pourtant pas commis de boulette à la Serge Aurier. Il a beau ne pas être majeur, il a bien compris comment ses propos les plus anodins pouvaient être amplifiés, surtout dans une ville comme Marseille. Mais sa situation conflictuelle dans son club de cœur fait que la moindre de ses apparitions risque de soulever un peu trop de passion. C'est qu'il a beau n'avoir joué que 28 minutes avec les pros, Boutobba est un des sujets de conversation préférés des supporters de l'OM. Il faut dire qu'il y a tous les mots-clés nécessaires dans son histoire : pépite, pur Marseillais, argent, Marcelo Bielsa, entourage, et bien évidemment gestion du clan Labrune.

Bielsa aimait son efficacité devant le but


Bilal Boutobba débute à l'OM en décembre 2014 à Monaco. Ce jour-là, l'équipe de Marcelo Bielsa envoie un sacré jeu, mais se heurte au béton de Jardim. Pour la fin de match, l'Argentin fait entrer un élément du centre, de 16 ans et quelques mois, qui flotte dans son maillot de pro. Il arrache alors le record de précocité du club. Pour les fous de l'OM, ce n'est pas vraiment une surprise. Dans le célèbre Objectif Match, émission en immersion dans la semaine de l'OM rendue célèbre avec les discours d' « El Loco » sur le site du club, le petit gamin du centre était déjà présenté par le natif de Rosario comme un milieu offensif gauche à l'efficacité redoutable devant le but. Boutobba a alors même commencé à jouer avec la réserve, qui se place alors rapidement en tête de son groupe en CFA2. Mais l'histoire s'arrête presque une fois qu'il foule la pelouse de Louis-II. Boutobba fera deux autres apparitions en Ligue 1 avec Bielsa. Depuis, le Marseillais a quand même brillé avec les sélections de jeune frappées du coq : champion d'Europe U17 en étant meilleur passeur, éliminé au Mondial U17 en 8es. Mais avec le maillot blanc, plus rien : il est même remplaçant en CFA. Énième jeune qui s'est cru arrivé une fois passé sur Canal ? Talent incapable de progresser sans un Marcelo Bielsa qui le harcèle au quotidien ? Boutobba est tout simplement dans une négociation de contrat qui pollue une carrière qui n'a même pas commencé, puisque ses entraîneurs ont l'ordre de le laisser de côté tant qu'il n'a pas signé.

Nouveau Flamini ou nouveau Omrani ?


L'histoire vient de prendre une autre tournure ce vendredi 11 mars. Dans le quotidien régional La Provence, là même où le joueur avait parlé d'un avenir à Marseille il y a tout juste six semaines, le discours est résolument offensif : « J’ai besoin d’un projet sportif et il n’y en a pas ! Si je signe à l’OM, je sais que je me perds... J’ai toujours eu de la chance, j’ai toujours pu voir avant de faire. Et quand je vois mes copains qui ont signé pros ces dernières années, je pense faire le bon choix. Si Bielsa était resté, j’aurais joué. Il m’a beaucoup aidé, il m’a permis d’être en avance, mais, à ce jour, j’ai perdu tout ce bénéfice. » À ce moment du film, les fans de l'OM se divisent en deux catégories. Il y a ceux qui se disent que le club est en train de revivre une « Mathieu Flamini » , qui n'a pas signé son contrat pro à Marseille à force d'être mis en attente par une direction peu soucieuse de la formation pour finalement faire le bonheur d'Arsenal. D'autres se disent que le club évite peut-être une « Bilel Omrani » . Un attaquant annoncé dans le viseur du Bayern Munich et de Manchester City que l'OM s'est empressé de faire signer cinq ans en 2011 et qui est aujourd'hui remplaçant en CFA. Les sites spécialisés dans les transferts ont d'ailleurs annoncé Boutobba au Bayern Munich cet été, rien que ça, alors qu'il aurait été aperçu ces dernières semaines en Andalousie pour discuter avec les dirigeants du FC Séville. Les requêtes de Boutobba seraient sacrément élevées pour un élément qui n'a fait pour l'instant que de la figuration dans l'élite. « Attention, ce n'est pas une histoire d'argent, mais de principe, de considération, nous explique un membre de sa famille. Quand il est revenu du championnat du monde des U17, il a croisé Labrune à la Commanderie. Il s'attendait à un message sympa, à des encouragements. Je suis qu'Aulas lui aurait même parlé de ses matchs. Mais là, ça se voyait qu'il ne savait même pas vraiment son prénom. » De quoi faire encore un peu plus chuter la cote de popularité de Labrune, ce président qui a pris goût au pouvoir de faire les mercatos de l'OM, mais qui traîne encore un mail où il prenait de haut l'agent de Ryhad Mahrez, rendu public il y a peu, qui contenait notamment la punchline « j'ai horreur qu'on me prenne pour un gogol » , qui a fait fureur sur les réseaux sociaux...

Une histoire d'agent ?


Le tableau est déjà bien chargé. Mais le dossier pourrait s'avérer être en réalité encore un peu plus compliqué que ça. Le vrai nœud du problème pourrait ne pas être à chercher dans la susceptibilité des uns et l'arrogance des autres. Ce n'est pas une nouveauté à Marseille, il faut plutôt se tourner du côté des agents et des fameux conseillers. Ceux du jeune élément appartiennent désormais à une catégorie dont la direction actuelle ne veut plus entendre parler. Pour eux, des joueurs liés de près ou de loin à d'anciennes personnes haut placées dans l'organigramme du club, cela leur retombe forcément à un moment ou un autre dessus, comme par exemple avec le gestion du cas André Ayew. Boutobba a expliqué être serein avec les propositions dont il dispose. Rien n'exclut pourtant un énième retournement de situation et une interview du joueur dans quelques semaines évoquant le choix du cœur. C'est la magie de ces négociations et surtout de ces protagonistes. Quelque part, les supporters de l'OM ont raison de s'y intéresser, il y a plus de spectacle là-dedans que lors des matchs de l'équipe de Michel.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 9 heures Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 80
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 14:31 Joueurs et supporters de l'Atlético demandent à Griezmann de rester 20 Hier à 09:01 Parme est de retour en Serie A ! 48 vendredi 18 mai La France en 4-3-3 au Mondial 2018 ? (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai L'équipe type des suppléants des Bleus (via Facebook SO FOOT) vendredi 18 mai À quoi pourrait ressembler le 4-2-3-1 des Bleus en Russie ? (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
Paris, deux en un !