Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Euro 2016

Ce qu'il va se passer lors du premier tour de l'Euro 2016

Après des mois d'attente, l'Euro pointe enfin le bout de son nez. Mais comment va-t-il se dérouler ? Qui va craquer ? Qui va impressionner ? Qui va truster les premières pages pour une insulte, une virée nocturne, un dérapage sur le terrain ? Si Paco Rabanne le sait déjà, rien n'empêche de s'essayer aux pronostics. Jour par jour.

Modififié

10 juin


Ça y est, l’Euro peut enfin commencer. Aux abords du stade de France, l'effervescence est à son comble. Les coqs sont de sortie, les peintures ridicules aussi. Tandis que le stand de merguez situé devant la porte B affiche des scores dictatoriaux avec un stock écoulé à 98%, on s’affaire en coulisses. Marseillaise, bla-bla hollandais, feux d’artifice : les organisateurs ont tout prévu. Reste que pour les amis roumains, une surprise de taille fait son apparition au centre de la pelouse : O-Zone (qui est en réalité un groupe moldave) entame son hymne, tandis que le public répète en chœur: « Allo, saloute, c’est l’Euro, unt haiduk. » Problème, dans les vestiaires, le jeu de maillot des Bleus a disparu. Branle-bas de combat, le match doit être décalé de 10 minutes. Heureusement, Black M, situé en tribune d’honneur, chope le mic’ et enflamme la foule grâce à son tube Sur ma route oui, il y a des soucis. Un obstacle qui n’empêche pas la France d’écraser son adversaire du soir 3-0, avec un doublé d’Olivier Giroud s’il vous plaît.

11 juin


Dans le groupe B, la guerre de la boisson a commencé. À ce jeu, la Slovaquie détruit le pays de Galles, qui se contente de bière légère, tandis que les stocks de vodka de Bordeaux fondent comme neige au soleil. À Marseille, Angleterre et Russie se neutralisent au Vélodrome. Mathieu Valbuena, de retour sur ses terres, est pris au milieu dans la mêlée : la vidéo intitulée Dwarf gang bang dépasse rapidement les dix millions de vues sur World Star Hip-Hop. La justice est formelle : cette fois-ci, Benzema n’y est pour rien.

12 juin


Manuel de survie footballistique en société pendant l’Euro

L’Allemagne entre tranquillement dans la compétition. Face à une Ukraine perméable au niveau de sa frontière défensive, la bande de Lahm rase son opposant (4-1), mais n’évite pas le drame. Invité par la Fédération germanique, le gendarme Nivel, blessé en 98 par des hooligans, retombe dans le coma après avoir reçu le ballon pleine tête sur un dégagement au poing de Manuel Neuer. Main de fer, trauma d’enfer.

13 juin


Au petit matin, les membres du groupe Skip the Use sont retrouvés morts dans un studio d’enregistrement. Écroué pour homicides volontaires, leur ingénieur du son reconnaît avoir agi « pour que plus personne ne souffre en les écoutant » . À Lyon, après le match nul entre la Belgique et l’Italie, Jean-Michel Aulas accuse sur Twitter le Paris Saint-Germain de Thiago Motta d’avoir faussé le championnat.

14 juin


À Saint-Étienne, CR7 inscrit un triplé contre l’Islande. Le roi décide de lui infliger un procès par combat. Fier, le Portugais décide d’être son propre champion. En face, l’Islande désigne la Montagne. Après un bon début de combat, Ronaldo se fait éclater le crâne, comme prévu. Les fans pleurent la mort de la vipère rouge de Madère. Pendant ce temps-là et dans l’indifférence générale, Autrichiens et Hongrois décident de ne pas disputer leur match, mais de redonner vie à l’empire austro-hongrois. Au calme et pour l’union des peuples.

15 juin


Jeu de la bouteille sans bisous, mais avec bourre-pifs pour Russes et Slovaques, qui se retrouvent à Lille pour une rencontre déjà décisive pour la qualification. Découpée par un tesson, la crête de Marek Hamšík se perd sur la pelouse du Stadium Nord, où Martine Aubry a décidé de lancer sa campagne présidentielle pour 2017. De l’or en barres pour Myriam El Khomri, qui profite du suicide politique et médiatisé de l’éléphante du PS pour dégager les 13 derniers manifestants de la place de la République et faire signer une ordonnance prohibant le port des dreadlocks dans le pays. À Paris, où le Roumanie-Suisse s’apprête à débuter dans l’indifférence générale, on peine à mettre la main sur le jeu de maillot officiel des Helvètes. Qu’importe, le match est décalé de 10 minutes sans que l’on s’en aperçoive grâce à la folle prestation de Louane, interprétant son Jour 1 version « Famille Bélier » . Tout en retenue, à l’inverse des Bleus, qui étrillent l’Albanie sur le score de 4-0, doublé de Giroud, à peine déstabilisé par les rumeurs qui l’envoient au FC Barcelone l’an prochain.

16 juin


Après la victoire de l’Angleterre contre le pays de Galles, une pétition est lancée pour un retour de Christian Jeanpierre sur TF1. Malgré sa voix suave, Grégoire Margotton aurait oublié de présenter « ce jeune joueur, très rapide et très adroit qui ferait une excellente recrue pour Arsenal, n’est-ce pas Arsène ? » : Gareth Bale. Pendant ce temps-là, avant Ukraine-Irlande, Bono s’insurge et publie sur Itunes un album entier dénonçant les exactions russes dans le pays. Outré, Vladimir Poutine achète Sting pour 20 millions d’euros et fait organiser un concert géant à sa gloire sur la place rouge de Moscou.

17 juin


Alors qu’on n'a toujours pas retrouvé Dado Pršo, Zlatan réinvente le football en inscrivant une reprise de volée du téton droit à quarante mètres du but. Pendant ce temps-là, Piqué et Ramos s’embrouillent sur la pelouse et décident de régler la question de l’indépendance catalane au pierre-feuille-ciseau. Victoire de Ramos. En tribunes, Erdoğan fait de même avec les commissaires européens, mais se heurte au puits dégainé de Juncker. Une clarification des règles de ce jeu sera débattu au Parlement sous peu.

18 juin


À l’occasion du match Islande-Hongrie au stade Vélodrome, Dany Boon, Valérie Bonneton et toutes les équipes du film Eyjafjallajökull sont traduites en justice pour répondre de leur crime contre la comédie. Les jurés tranchent, l’histoire fait rapidement le tour de la planète et un décret ministériel suit dans la soirée. Les comédies françaises seront désormais interdites. Le réalisateur de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? se suicide, tandis que Christian Clavier tente de se reconvertir dans l’ostréiculture. Pendant ce temps-là, le Portugal se qualifie face à l’Autriche, sans Cristiano Ronaldo, décédé. À Versailles, les Irlandais ne peuvent pas quitter leur camp de base. Les cars de japonais garés sur le parking du château rendent toute sortie de la ville impossible.

19 juin


Après la victoire de la Roumanie sur l’Albanie, la ligne 2 du métro parisien est en fête. Le danseur roumain qui imite Michael Jackson réussit pour la première fois le double salto accroché aux barres fixes d’une rame. Pendant ce temps-là, le site de Decathlon est saturé. Le doublé de Giroud face à la Suisse a poussé 25 millions de citoyens à acheter les vestes Quechua réversible pour partir en camping.

20 juin


Ça y est, le dernier supporter russe tombe à Toulouse. Il était ivre depuis le début de la compétition et avait réussi à maintenir un taux d’alcoolémie supérieur à 3g/litre de sang sans manger. Il assiste toutefois à la victoire des siens face au pays de Galles depuis sa chambre d’hôpital, où il a soudoyé une infirmière pour avoir un peu d’alcool pur en intraveineuse. Pendant ce temps-là, Jean-Marie Le Pen fête ses 88 ans en adressant un message personnel à Hugo Lloris : « Courage mon petit babtou. Toi, tu es bien blanc et bien pur, ça ne doit pas être facile de manger du poulet frit tous les jours à Clairefontaine. »

21 juin


3e journée, et forcément, des enjeux différents. Alors qu’Ukrainiens et Polonais se disputent la 3e place du groupe, l’Allemagne poursuit sa balade de santé en écrasant l’Irlande du Nord avec une équipe C. Partie pour le show, l’Espagne ressort de cette phase de poules avec un sentiment mitigé suite à son nul face à la Croatie et n’accroche que la seconde place derrière son adversaire du jour. Mais la mauvaise nouvelle française vient de Tchéquie-Turquie. Battus pour la troisième fois, les Rouge et Blanc se séparent de Fatih Terim et appellent Unai Emery à leur chevet. Laurent Blanc est ainsi confirmé dans ses fonctions, au grand dam de Serge Aurier qui, persuadé du départ de la fiotte, s’était fendu la veille d’une story Snapchat assassine en compagnie de Kaaris. #VanderWielt’espété #VranSe #J’suisguez.

22 juin


Last but not least, la dernière journée de cette phase de poules offre une affiche de gala : dans le groupe de la mort, où la Suède a pris la tête, Italiens et Belges négocient le nul pour rallier le second tour sans gloire. L’Irlande est éliminée, tout comme l’Autriche de Christian Fuchs qui avait pourtant parié sur une victoire finale des siens à la surprise générale. Qu’importe, car l’attention est ailleurs. Surpris slip sur la tête dans une boîte des Champs-Élysées en compagnie de Karim Benzema, Éric Cantona et Jamel Debbouze, Olivier Giroud est exclu de la sélection. Et explique son geste le lendemain en couverture du Sun : « L’amour d’un peuple est trop fort. » Une idée confortée par Yann Moix, qui soutiendra la théorie le samedi soir face à son invité, l’essayiste Lilian Thuram.



Par Gabriel Cnudde et Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 56 minutes Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 9 dimanche 12 août La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 64