1. //
  2. // Féminines
  3. // Coupe du monde 2015
  4. //

Ce qu'il faut retenir du Mondial des Bleues

Comme lors du dernier Euro en date, les Françaises ont échoué en quarts de finale, cette fois-ci face à l'Allemagne. Cette Coupe du monde aura mis en évidence les forces et les faiblesses de cette équipe de France. On fait le bilan, calmement.

Modififié
1k 24

L'analyse définitive

Quatrième du Mondial 2011 et des JO de 2012, quart-de-finaliste de l'Euro 2013 et maintenant du Mondial 2015. Tout indique que cette équipe de France a régressé. Mais si l'on dépasse la sacro-sainte vision des résultats, la France a finalement progressé. Après un départ mitigé avec une victoire étriquée contre l'Angleterre et une défaite inquiétante contre la Colombie, la France a mis le bleu de chauffe et a démontré l'étendue de son potentiel. Solide, technique et rapide, la troupe de Philippe Bergeroo a confirmé son statut de 3e nation mondiale au classement FIFA. Contrairement aux précédentes compétitions internationales, la France s'est appuyée cette fois-ci sur un véritable fonds de jeu. Une importante possession de balle, une maîtrise technique évidente et une utilisation intensive des couloirs, à l'image des ailières Majri, Boulleau, Thomis et Houara qui ont toutes les quatre réalisées une belle compétition. Talentueuse et expérimentée, la France l'est, davantage que dans le passé. Malheureusement, le principal défaut de cette équipe reste, encore et toujours, le manque de réalisme. Et la défaite face à l'Allemagne en est le parfait exemple. Dominatrices, les Bleues avaient la main mise sur cette rencontre. Mais à force de vendanger les occasions de plier le match, la Mannschaft a profité d'un coup du sort pour punir la France. Pour poursuivre leur ascension, les Françaises vont devoir devenir de véritables tueuses. Sous peine d'être constamment exécutées par plus méchantes qu'elles.

Le match chef-d'œuvre : France 5-0 Mexique

Quatre jours après avoir été séchées par la Colombie (2-0), les filles de Philippe Bergeroo sont dans l'obligation de l'emporter pour se qualifier pour les huitièmes de finale du Mondial. Mais plus que la victoire, l'heure est venue de frapper un grand coup. Et il aura fallu une petite minute de jeu aux Bleues pour le faire. Quelques passes, une accélération d'Élodie « Bolt » Thomis et une tête de Marie-Laure Delie auront suffi à enclencher la furie française. Le reste du match est un massacre. La France est irrésistible et enchaîne les actions de grande classe. Les Mexicaines sont dépassées, ça va beaucoup trop vite pour elles. Finalement, elles prendront quatre buts supplémentaires. 5-0, l'addition est salée. Avec cette violente manita, la confiance est retrouvée côté français. L'équipe est lancée.

Youtube

La meilleure joueuse : la charnière centrale Renard-Georges



Difficile de sortir une joueuse de cet effectif, tant les filles ont été pour la plupart au rendez-vous. Mais s'il fallait en retenir une, ou en l'occurrence deux, ce serait Wendie Renard et Laura Georges. Les deux défenseuses partagent des origines antillaises, ainsi qu'une incroyable solidité. Si la France a pu afficher des ambitions offensives, c'est parce que les deux grandes perches faisaient le ménage derrière. Intelligentes, puissantes et dotées d'une belle relance, la Lyonnaise et la Parisienne ont porté à bout de bras la défense française. La performance qu'elles ont livrée contre l'Allemagne, et ce, malgré l'élimination, est un modèle du genre. La meilleure attaque de la Coupe du monde s'est cassé les dents sur les deux joueuses et a eu besoin des tirs au but pour l'emporter. Renard-Georges, certainement ce qui se fait de mieux en charnière centrale aujourd'hui.

Flop : Gaëtane Thiney



Titulaire en puissance aux côtés d'Eugénie Le Sommer, Gaëtane Thiney est la principale déception de ce Mondial. Sélectionnée à plus de 100 reprises avec les Bleues, la buteuse devait porter l'attaque française. Il n'en fut rien. Muette et incapable d'apporter quoi que ce soit offensivement lors des deux premiers matchs, la joueuse de Juvisy a été poussée sur le banc et remplacée par Marie-Laure Delie. Cantonnée par la suite à un rôle de remplaçante de luxe, l'Auboise n'a pas inscrit le moindre but lors de la compétition. Pire, lors du quart de finale contre l'Allemagne, Thiney a le ballon de la gagne à trois minutes de la fin de la prolongation. Seule face aux cages, elle loupe complètement son plat du pied. Une séance de tirs au but plus tard, la France est éliminée. La coupable est toute désignée.


La révélation et le plus beau but : Amandine Henry

La bête du milieu de terrain. Présente en équipe de France depuis 2009 et une première sélection à l'âge de 19 ans, Amandine Henry attendait l'occasion d'étaler sa classe aux yeux du monde entier. Et ça n'a pas loupé. Pour sa première Coupe du monde, la Lyonnaise de 25 ans a été étincelante. Très à l'aise techniquement et impressionnante de sérénité, Henry s'est imposée comme la patronne du milieu de terrain français, reléguant sur le banc l'historique Elise Bussaglia. Feintes, talonnades, énormes transversales, la jolie blonde a pris les rênes du jeu français quand ses copines de l'attaque étaient inertes. Lors de la démonstration des Bleues contre le Mexique, Amandine Henry a inscrit le plus beau but français de la compétition. Un missile lointain et puissant qui a terminé sa trajectoire en pleine lucarne. Voilà ce qu'on appelle shooter comme une fille.

Le coup de gueule



« Ce n'est pas un vrai tirage au sort qui est effectué par la FIFA. Ce n'est pas pour les blâmer, mais pourquoi ne fait-on pas comme chez les garçons ? À un moment, il faut qu'ils arrêtent de nous prendre pour des cons. »

Lors de cette Coupe du monde, la FIFA a pris la décision, de manière arbitraire, de placer certaines têtes de série dans la même partie de tableau. Résultat, la France a dû se coltiner l'Allemagne dès les quarts de finale et a été éliminée. Une situation qui n'a pas plu à Camille Abily. Après la défaite, la Lyonnaise s'en est pris directement aux instances dirigeantes, estimant que cette décision a été prise pour protéger le pays organisateur, le Canada. Malgré cela, Abily a refusé de se cacher derrière cela pour expliquer l'élimination des siennes. « C'est frustrant, même si on le savait dès le départ » , a-t-elle déclaré. Fair-play.

C'est quoi la suite ?



La déception est évidemment de rigueur. La France semblait plus que jamais en mesure d'atteindre son objectif et de remporter la première Coupe du monde de son histoire. Les Bleues ont une nouvelle fois échoué, mais plus le temps passe et plus les chances de succès grandissent. Dans un an, Philippe Bergeroo et ses filles prendront la direction du Brésil afin d'y disputer les Jeux olympiques. Une occasion en or pour se relever de l'échec canadien. D'ici là, Amandine Henry, Amel Majri et Claire Lavogez se seront affirmées, et la France pourra enfin obtenir une consécration internationale. Parce que c'est bien beau de remporter le tournoi de Chypre, mais le plus intéressant reste les titres mondiaux.

Par Lhadi Messaouden
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FabSkywalker Niveau : District
Voilà, l'excuse du tirage au sort qui désavantage la France est finalement sorti. La nana ose critique le tirage pour protéger la Suisse alors qu'elles ont le tirage le plus facile avec la Corée du Sud (18e au classement FIFA). Alors que dans le même temps t'avait un Allemagne/Suède, le 1er contre le 5eme ou des Australie/Brésil, Japon/Pays-Bas ou Norvège/Angleterre.

Le pire c'est que la nana compare avec la CDM masculine ... Elle compare une CDM à 32 équipes à une CDM à 24. La décision de mélanger des TDS ? Quand tu qualifies les 3eme des poules, ça réduit les possibilités.
Il va surtout falloir que cette équipe se découvre une vraie force mentale (parce que son manque de réalisme tient beaucoup à ça) et une tueuse devant. J'avais bon espoir que Le Sommer, au vu de sa saison lyonnaise, tienne ce rôle, malheureusement elle est un peu passée à côté de son match contre l'Allemagne.

Quant à Thiney, dont ses ardents défenseurs nous serinent de ses statistiques en EdF, il faut rappeler qu'elle a inscrit 95 % de ses buts internationaux en amicaux ou éliminatoires, donc généralement contre des équipes médiocres. Dès que le niveau s'élève, ses limites sont flagrantes : 4 buts en compétitions internationales pour 5 tournois joués (Euro 2009 et 2013, CDM 2011 et 2015, JO 2012), généralement titulaire....

Enfin pour Amandine Henry, son niveau énorme ne peut que faire une fois encore regretter cette ***** de Bini qui l'avait blacklisté pour lui préférer la quarantenaire Soubeyrand et son jeu moisi...
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par FabSkywalker
Voilà, l'excuse du tirage au sort qui désavantage la France est finalement sorti. La nana ose critique le tirage pour protéger la Suisse alors qu'elles ont le tirage le plus facile avec la Corée du Sud (18e au classement FIFA). Alors que dans le même temps t'avait un Allemagne/Suède, le 1er contre le 5eme ou des Australie/Brésil, Japon/Pays-Bas ou Norvège/Angleterre.

Le pire c'est que la nana compare avec la CDM masculine ... Elle compare une CDM à 32 équipes à une CDM à 24. La décision de mélanger des TDS ? Quand tu qualifies les 3eme des poules, ça réduit les possibilités.

Donc sous prétexte que c'est pas toi qui en a le plus pâti, t'a pas le droit de critiquer un système complètement arbitraire qui est de toute évidence défaillant et à fort risque de création d'injustices ?
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par FabSkywalker
Voilà, l'excuse du tirage au sort qui désavantage la France est finalement sorti. La nana ose critique le tirage pour protéger la Suisse alors qu'elles ont le tirage le plus facile avec la Corée du Sud (18e au classement FIFA). Alors que dans le même temps t'avait un Allemagne/Suède, le 1er contre le 5eme ou des Australie/Brésil, Japon/Pays-Bas ou Norvège/Angleterre.

Le pire c'est que la nana compare avec la CDM masculine ... Elle compare une CDM à 32 équipes à une CDM à 24. La décision de mélanger des TDS ? Quand tu qualifies les 3eme des poules, ça réduit les possibilités.



Non attends, il y a beaucoup mieux : "Malgré cela, Abily a refusé de se cacher derrière cela pour expliquer l'élimination des siennes. « C'est frustrant, même si on le savait dès le départ », a-t-elle déclaré. Fair-play."
...

"C'est pas que je cherche des excuses, mais j'en donne quand même une" "Qu'on s'entende bien : je ne me plains pas hein, mais je vais quand même le faire".

C'est la mode en ce moment entre Dunga et son "Ce n'est pas une excuse, mais 15 de mes joueurs souffraient d'une chiasse liquide" .Ah bon, ce n'est pas une excuse ? Ben ça y ressemble fortement.

Quand j'y pense comment j'ai envie de la corriger quand je repense à son histoire de tirage au sort qui désavantage la France.Quel culot de dire ça alors que les Allemandes leur ont quasiment offert la victoire sur un plateau en or massif avec leur nonchalance.De toutes façons, il faut éliminer tout le monde non ?

Et je dis bien ÉLIMINER car nul besoin de forcément gagner tout les matchs pour remporter une coupe du monde, on peut l'emporter aux tirs aux buts.

Je ne parviens pas à trouver une information qui m'intrigue : avec quel type de ballons jouent les Femmes ? Ca n'a pas l'air d'être l'équivalent de celui des Hommes donc quel est l'équivalence ? U15 ? U13 ?
Même si la France s'est arrêtée en quart, il y a de l'espoir pour les JO de 2016. Il a pas manqué grand chose pour faire quelque chose de génial (arbitrage un peu douteux).
On a eu l'occasion de découvrir des joueuses vraiment intéressantes à voir jouer et prometteuses comme Majri, Henry et Claire Lavogez (coeur avec les doigts).
LibidoPostToxico Niveau : National
Il faut retenir laure boulleau doigts en forme de coeur coeur
Elles ne doivent pas se cacher derrière tout un tas d'excuses, elles doivent chercher à gagner tous leur matches peu importe qui arrive.
Je ne comprend pas l'intérêt de passer un tour de plus en affrontant une équipe moins bonne sur le papier alors qu'au final la sortie est toujours au tournant contre plus fort.

Elles ont un bon niveau et ont montré de belles choses, il n'y a pas grand chose à changer, peut être même qu'en insistant sur la finition tout au long de la saison en travail personnel, ça peut débloquer des choses.
Le manque de réalisme, combiné à un esprit plus tueur devant les cages. C'est criminel de faire mumuse avec le ballon aussi près et aussi souvent des cages adverses sans être capable de le mettre au fond.
Et une gardienne un peu plus sûre d'elle. Elle ne me parait pas mauvaise mais son comportement pendant les tab allemands est juste inacceptable, c'était un vrai plot, aucun plongeon, elle tombait juste mollement. Deux fois en faisant un vrai plongeon elle aurait pu arrêter les tirs...
Frenchies Niveau : CFA
Kheira Hamraoui m'a impressionné contre les allemandes et Amandine Henry c'est où elle veut quand elle veut :p

j'adore Lesommer mais faut qu'elle se mette d'avantage en position de tirer.
contre l'allemagne elle a fait du benzema = solide appuis technique, animatrice.
mais pas buteuse quoi ...
Note : 3
Message posté par FabSkywalker
Voilà, l'excuse du tirage au sort qui désavantage la France est finalement sorti. La nana ose critique le tirage pour protéger la Suisse alors qu'elles ont le tirage le plus facile avec la Corée du Sud (18e au classement FIFA). Alors que dans le même temps t'avait un Allemagne/Suède, le 1er contre le 5eme ou des Australie/Brésil, Japon/Pays-Bas ou Norvège/Angleterre.

Le pire c'est que la nana compare avec la CDM masculine ... Elle compare une CDM à 32 équipes à une CDM à 24. La décision de mélanger des TDS ? Quand tu qualifies les 3eme des poules, ça réduit les possibilités.


Ce n'est pas parce qu'elles ont perdu qu'elle n'a pas le droit de dire qu'il ya un probl_me avec le tirage au sort qui n'est pas vraiment au sort, ni chez les hommes et encore moins chez les femmes.,
Pour info, Abily critique le tirage au sort... des poules qui n'a pas été complet. En fait, les tetes de série des poules ont été répartie par la FIFA (donc pas par le tirage au sort) de telle façon que si toutes terminaient en tete de groupe (ce qui s'est passé), l'Allemagne (N°1), la france (N°3) et les USA (N°2) étaient dans la meme partie de tableau et le Canada avait la route ouverte jusqu'en 1/4 voir 1/2 sans rencontrer le Japon (N°4).

Cependant, une victoire avec un but d'écart contre le mexique et la France basculait de tableau donc je n'ai pas compris pourquoi elles étaient si contente d'avoir gagné aussi largement, car c'était à coup sur l'élimination en quarts assuré.

Enfin, concernant le réalisme offensif de la France, peut être faudrait il se poser cette question au niveau des clubs car en dehors de Délie et Le Sommer, toutes les attanquantes des top clubs francais sont étrangères (Schelin, Hederberg, Aslani et bientot Mittag). Peut etre faudrait il que nos francaises s'exportent pour avoir une autre expérience (comme va faire Bussaglia à Wolfsburg)
Quand je serai grand je veux me marier avec Claire Lavogez <3
Hasta_Siempre Niveau : DHR
Message posté par Antho'08
Même si la France s'est arrêtée en quart, il y a de l'espoir pour les JO de 2016. Il a pas manqué grand chose pour faire quelque chose de génial (arbitrage un peu douteux).
On a eu l'occasion de découvrir des joueuses vraiment intéressantes à voir jouer et prometteuses comme Majri, Henry et Claire Lavogez (coeur avec les doigts).


Oui enfin au final les JO dans le foot on s'en branle globalement, ce qui compte c'est d'être champions du monde. Mais bon chez les mecs quand tu vois Gargamel qui disait qu'on allait au Brésil pour préparer l'euro 2016, ça te situe un peu les ambitions du foot français.
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Amandine Henry ça fait quelques années que c'est la meilleure joueuse française mais à cause d'une dispute avec Bini, elle n'était plus sélectionnée, cette coupe du monde montre qu'on ne peut s'en passer.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Le tournoi Olympique de football Féminin à quand même un enjeu plus important que le Masculin car contrairement à ce dernier, il n'y a pas de restriction d'âge.

Par conséquent,cela équivaut à une coupe du monde miniature d'une douzaine d'équipes.Une sorte de coupe des confédérations améliorée,(enjeu plus important,nombre d'équipes plus nombreuses) pour faire un parallèle avec les Hommes.
Johnny Decker Niveau : DHR
Il n'y a que moi qui pense à Edgar Davids en voyant jouer Amandine Henry ?
On en retient surtout le niveau technique affligeant. Je ne comprends pas pourquoi on nous lourde avec la promotion du foot féminin
Il faut arrêter de nous prendre pour des connes...la phrase est plus juste, écrite comme ça.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par Hasta_Siempre


Oui enfin au final les JO dans le foot on s'en branle globalement, ce qui compte c'est d'être champions du monde. Mais bon chez les mecs quand tu vois Gargamel qui disait qu'on allait au Brésil pour préparer l'euro 2016, ça te situe un peu les ambitions du foot français.




Au foot féminin, les JO sont plus importants que le mondial.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Footaises
On en retient surtout le niveau technique affligeant. Je ne comprends pas pourquoi on nous lourde avec la promotion du foot féminin


LAISSE LEUR DU TEMPS ! C'est la seule chose qui leur manque : DU TEMPS !

Combien de temps exactement ? On ne sait pas trop.2050,2080, la première moitié du XXIIeme siècle ? Mais je t'en prie, laisse leur du temps, bon sang.

Ben oui parce que tu comprends, lorsque le foot masculin a commencé en 1930, il n'était pas meilleur que le foot féminin des années 90 qui débutait.

Entre 1995 et 2015, ça nous fait vingt ans.Le foot masculin entre 1930 et 1950, ça fait 20 ans également auxquels je vais ajouter six ans pour pallier la période particulière de guerre mondiale, donc 1956.

Entre 1930 et 1956, le foot masculin avait vu jouer des Stabile,Puskas,Di Stéfano,Pelé,Zagallo,Kopa,Nilton Santos,Garrincha,J.Fontaine (qui, bien que n'étant pas le plus rapide,était plus véloce que les joueuses actuelles) Yachine (bien meilleur gardien que les gardiennes actuelles)...

Et que l'on ne vienne pas me dire que je ne peux m'empêcher de comparer compulsivement : ce sont ceux qui disent que le foot féminin années 90/10 est comparable au masculin 30/50 qui ont commencé.Donc chut.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 24