En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018
  2. // Qualifs
  3. // Zone Afrique

Ce qu'il faut retenir des qualifs de la zone Afrique

Le Nigeria et l’Égypte qualifiés, la Tunisie en bonne place pour les rejoindre, la Côte d'Ivoire et le Maroc qui s’apprêtent à s’affronter pour la finale de leur groupe, le Sénégal à nouveau d’attaque, le Ghana qui dépose un recours contre l’arbitrage, Youssef Msakni qui éclabousse de son talent la scène africaine. Cette avant-dernière journée de qualification de la zone Afrique a tenu toutes ses promesses, voire plus.

Modififié

Les qualifiés de la journée : Nigeria et Égypte

- C’est fait, le Nigeria et l’Égypte peuvent réserver leur billets d’avion pour la Russie. Les deux équipes avaient besoin d’une victoire pour se qualifier dès ce week-end, elles ont rempli leur contrat. Les Super Eagles ont décroché leur ticket grâce à un succès 1-0 face aux Zambiens, leurs principaux concurrents. Une victoire courte, mais suffisante pour apercevoir les steppes russes. De leur côté, les Pharaons ont obtenu le précieux sésame après s’être fait peur contre le Congo. Mais une fois n’est pas coutume, les Égyptiens ont pu s’en remettre à Mohamed Salah. Après avoir ouvert le score à l’heure de jeu, le joueur de Liverpool a arraché la qualification sur penalty à la dernière minute. « Salma ya Salah ma » .


L’équipe de la journée : le Sénégal

Ce week-end, le Sénégal a tenu à remettre de l’ordre dans son groupe D. Troisièmes avant cette journée, à un point du Cap-Vert et du Burkina Faso, les Sénégalais ont repris la tête de leur groupe après leurs succès 2-0 à Praia. Sans être brillants, mais tout en restant combatifs, les hommes d’Aliou Cissé ont arraché les trois points et la première place dans les dix dernières minutes de la rencontre. Cette victoire, combinée au faux pas des Burkinabés en Afrique du Sud, permet aux Lions de la Téranga d’avoir leur destin entre leurs mains. Bien aidé par la décision de la FIFA de rejouer le match l’opposant au Bafana Bafana en Afrique du Sud, le Sénégal n'a besoin que d'une victoire dans cette double confrontation pour participer à la deuxième Coupe du monde de son histoire.


Le joueur de la journée : Youssef Msakni

Absente des mondiaux sud-africain et brésilien, la Tunisie a posé une grosse option sur un voyage en Russie en juin prochain. Face à la Guinée, Youssef Msakni est le principal artisan de la victoire tunisienne à Conakry (1-4). Menés au score 1-0, l’attaquant a permis aux Aigles de Carthage de reprendre leur envol juste avant la pause. Le joueur d’Al Duhail, au Qatar, s’est ensuite occupé de redonner l’avantage aux siens, avant de se muer en passeur décisif pour Mohamed Ben Amor, puis de mettre KO les Guinéens à quelques secondes du gong. Bilan du match pour le joueur de vingt-six ans : un coup du chapeau, une passe décisive et une première Coupe du monde à portée de main. Le sentiment du devoir accompli.



Le but de la journée : Cheikh Ndoye

Cheikh Ndoye tient à être de la fête en Russie l’été prochain. Face au Cap-Vert, l’ancien Angevin n’a pas hésité à mettre les petits plats dans les grands pour le démontrer. Aidé par l’arbitre qui s’est transformé en passeur décisif, le milieu de terrain sénégalais a régalé ses coéquipiers d’un petit bijou en pleine lucarne. Pour le plaisir des yeux.



La polémique de la journée : le Ghana

Orphelins des frères Ayew, dont le sélectionneur a préféré se passer, les Black Stars ne digèrent pas leur match nul en Ouganda. Inspiré par la décision de la FIFA de rejouer Afrique du Sud-Sénégal, le Ghana a déposé un recours auprès de l’instance internationale pour qu’il en soit de même concernant sa rencontre contre les Cranes. Quasiment éliminés dans la course à la qualif’, les Ghanéens mettent en cause l’arbitrage qui leur a injustement refusé un but valable et un penalty. « M. Bennett et ses assistants ont refusé au Ghana un but parfaitement valable à la 93e minute, ainsi que l'ont montré les images TV. La GFA a donc respectueusement demandé à la FIFA d'envisager la possibilité de rejouer la rencontre » , explique la Fédération ghanéenne dans un communiqué. La CAF a encore du pain sur la planche.



Le nombre de la journée : 28

En Russie, les Pharaons participeront à leur premier mondial depuis vingt-huit ans. Pourtant dominatrice sur la scène continentale, que ce soit avec sa sélection à la CAN ou avec ses clubs en Ligue des champions africaine, l’Égypte est rarement présente en Coupe du monde. En juin prochain, la sélection égyptienne se frottera au gratin du football mondial pour la troisième fois de son histoire.



La décla de la journée

« La moitié de l’équipe + le staff, mal de ventre incroyable le jour du match, ah non c’est fort quel sacré jus d’orange ce matin » , Pierre-Aymeric Aubameyang a-t-il vu juste sur Twitter, ou a-t-il préféré excuser avec quelques heures d’avance la débâcle gabonaise (3-0) ? Le joueur du Borussia n’a en tout cas pas eu peur d’accuser les Marocains d’avoir « trafiqué » le jus d’orange servi à son équipe.


Une victoire des Lions de l’Atlas plus tard, Mehdi Beñattia s’est gentiment moqué de son « vieux frère Aubameyang » dans une vidéo où il révèle à PMA : « C’est dans le thé qu’on t’a mis quelque chose. » La méthode est efficace puisque le Gabon est éliminé.



Vous avez loupé Mali-Côte d’Ivoire et vous avez bien fait...

Le Mali pas encore éliminé, la Côte d’Ivoire en tête de son groupe et devant gagner pour espérer distancer le Maroc, cette affiche avait tout pour être alléchante. Et pourtant, les spectateurs présents en masse au stade du 26 mars de Bamako n’ont pas été gâtés par les deux équipes. Pendant toute la rencontre, les Élephants, diminués, n’ont pas semblé être au courant qu’une victoire était nécessaire dans la course au mondial russe. Les hôtes du soir ont donc dominé leur sujet sans grande difficulté, mais sans grande efficacité non plus. Les hommes de Marc Wilmots ont attendu la 85e minute de jeu pour se montrer dangereux sur une frappe de Salomon Kalou. Le seul frisson offert par les Ivoiriens. Ce match nul élimine le Mali et contraint les Éléphants à piétiner le Maroc le 6 novembre prochain pour espérer prendre la route de la Russie en juin.


Et sinon ?

- Le match pour du beurre entre le Cameroun et l’Algérie a permis au premier de sauver son honneur et à la seconde de s’enfoncer un peu plus dans le trou qu’elle creuse depuis des mois. Les Lions indomptables l’ont emporté 2-0, grâce notamment à un but de Clinton Njie.

- Youssef Msakni n’est pas le seul Maghrébin à avoir inscrit un triplé. De l’autre côté de l’Atlas, Khalid Boutaïb y est allé lui aussi de son hat-trick contre le Gabon, offrant la tête de son groupe au Maroc.

- La République démocratique du Congo ne lâche pas l’affaire et s’accroche à son rêve de participer à son premier mondial depuis 44 ans. Grâce à leur victoire 2-1 en Libye, les Léopards sont encore dans la course, mais ne sont plus maîtres de leur destin. Les Congolais devront compter sur une défaite de la Tunisie contre la Libye pour espérer être du déplacement en Russie.

- Face à la Côte d’Ivoire, Moussa Doumbia a réalisé le fail de ce week-end de foot africain. Seul face au but vide de Sylvain Gbohouo, abandonné par sa défense après un coup franc d’Yves Bissouma, le joueur de Rostov voit sa frappe se rapprocher un peu plus près des étoiles.

Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 2 heures Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 11
il y a 5 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 16 il y a 6 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 10
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
À lire ensuite
Tout, tout de suite