1. // Copa Libertadores
  2. // Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir des 8es retour de Libertadores

Des stades en fusion, des tacles sur gardien, une nouvelle baston entre Brésiliens et Uruguayens, deux séances de tirs au but, des grosses mines, du tricotage au poteau de corner, des looks formidables... C'était les huitièmes de finale retour de Libertadores.

Modififié

L'équipe : Lanús


S'il doit y avoir une surprise cette année, ce pourrait bien être le club de la province de Buenos Aires. Certes, ce n'était pas non plus une grande équipe de The Strongest en face, et les Argentins n'obtiennent leur qualification qu'à la 85e. Mais ça joue sans complexe et plutôt pas trop mal, alors pourquoi pas ?


Mention spéciale pour le petit Lautaro Acosta et ses courses pierreambroisebossesque, qui aura bien fait mal, genre très mal, aux Boliviens.


Le joueur : Pedro Rocha


Tout sauf un hasard si le FC Séville s'intéresse à lui. L'ailier de Grêmio était tout simplement de toutes les actions brésiliennes face à Godoy Cruz. Certes il a mis un doublé de gros crevard, mais il s'est aussi amusé avec son vis-à-vis, Abecassis, et l'intégralité de la ligne défensive argentine durant toute la rencontre. Petit pont, grand pont, roulette... Bref la totale. Et il permet surtout à son équipe de voir les quarts alors que c'était mal embarqué. À 22 ans, on n'en a certainement pas terminé avec lui.



Le match : River Plate 1-1 Guaraní


Une rencontre qui aurait plu aux disciples de Pippo Inzaghi. Une vraie tentative d'argumentations de poissonniers un jeudi matin sur le marché de Rungis, avec d'abord cette ouverture du score de Marcelo Palau, tout en finesse.


Et puis cette égalisation accordée à Alario, mais qui aurait, semble-t-il, dû être attribuée à Pinola. Du grand art. En district. Quoi qu'il en soit, River verra les quarts de finale, malgré ses histoires de dopage avant ces rencontres aller-retour. Et c'est ce qu'il faut en retenir.



Le look : Roberto Mosquera


L'entraîneur de Jorge Wilstermann fait toujours dans le sobre. Lunettes de soleil, costard bling-bling, cravates flash... Il a cette fois-ci opté pour le style curé. Et il faut croire que ça lui a réussi puisque ses guérilleros boliviens ont tenu, parfois miraculeusement, une heure et demie, face aux attaques répétées de Mineiro. Fred, Robinho et consorts quittent la compétition. Le Jorge Wilstermann passe en quart avec ce bon vieux match nul et vierge.



Les golazos


Le genre de but qui ne sert à rien puisque Godoy Cruz est désormais éliminé, mais Javier Correa ne dira pas le contraire : ça fait quand même du bien aux cuisses, à l'ego et avant tout, aux yeux.


Il y avait aussi cette merveille de contre de Palmeiras et ce crochet de Moisés. Il paraît que Caicedo cherche encore le ballon.


Ou encore le rêve de tous les joueurs de PES et FIFA confondus et réalisé Rodrigo Pimpao de Botafogo : tacler le gardien sans faire faute et marquer par la même occasion.



La séance de tirs au but : Barcelona - Palmeiras


1-0 à l'aller. Idem au retour. Équatoriens et Brésiliens ont donc dû se départager aux tirs au but. Et si Palmeiras a gagné le concours de prières et de prises d'élan de cake, c'est bien le Barcelona de Guayaquil qui a fini par l'emporter. Tellement surpris les catalans d'Équateur qu'ils ne savent pas très bien en fin de séance s'ils peuvent, ou pas encore, fêter leur qualification.

Vidéo


La baston : Botafogo - Nacional


Non contents d'avoir réussi à marquer sur les deux oppositions, le Nacional a décidé de régler ses comptes autrement à Río de Janeiro. Ça commence à la 89e par un coup de coude de Polenta sur Victor Luis. S'en suivent un règlement de compte et trois expulsions : celle du coupable, celle d'un coéquipier, Rodríguez, venu mettre des coups, et de la victime. Et puis en fin de match, Aguirre lui aussi a décidé de tout envoyer en l'air, et surtout son vis-à-vis brésilien, Guilherme. Finalement, quatre cartons rouge. Après la baston ente Peñarol et Palmeiras, il faut croire qu'il y a quelque chose qui ne va pas entre Brésiliens et Uruguayens. Et accessoirement, c'est Botafogo qui passe.

Vidéo


Et sinon...


- Santos a coulé le béton et assuré une petite victoire 1-0 contre Paranaense à domicile. Qualification sans forcer.

- C'était en revanche plus compliqué pour San Lorenzo qui est allé chercher son ticket aux tirs au but contre Emelec. Et dans ces cas-là, c'est souvent le gardien qui devient le héros. Le match de ce jeudi n'a pas dérogé à la règle : Navarro, pape d'un soir au Nuevo Gasómetro.

- The Strongest n'a pas encore accepté pas la défaite et a déposé une réclamation. En cause : la prétendue situation irrégulière d'Acosta, joueur de Lanús. Depuis son retour d'Espagne, il y a quatre ans, la rumeur circule qu'il joue dans l'illégalité. Affaire à suivre, mais qui semble tout de même un peu tirée par les cheveux.

- Avec Río de Janeiro, São Paulo et Lima, Miami a présenté sa candidature pour recevoir la finale de Libertadores 2018. Tranquille, sans pression, comme ça.

- C'était le 200e match sur le banc de Marcelo Gallardo (39 avec le Nacional de Montevideo et 161 avec River). Une bonne raison, encore une fois, de le comparer à Napoléon pour les médias argentins.

- Et voilà donc les affiches des quarts : River Plate - Jorge Wilstermann, Barcelona - Santos, Grêmio - Botafogo et Lanús - San Lorenzo. Ce qui fait donc trois équipes brésiliennes, trois argentines, une équatorienne et une bolivienne. Rendez-vous à la mi-septembre.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  14:59  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 2
Moi qui m'attendais à voir des quarts de finale 100 % argentino-brésiliens (avec éventuellement le Nacional en trouble-fête), j'avais pas vu venir les qualifications de Barcelona et Jorge Wilstermann...
Les éliminations de Palmeiras et de l'Atletico Mineiro sont vraiment deux énormes surprises ! Le Verdão et le Galo faisaient pourtant partie de mon quatuor de favoris, avec River et Gremio... Quand on voit l'effectif XXL de ces deux clubs, tous deux taillés pour le titre, c'est une sacrée désillusion, mais ça confirme aussi les difficultés actuelles du Mineiro, à la peine dans le Brasileirão.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Note : 1
Palmeiras ne peut s'en prendre qu'à lui-même, ils ont déconné sévère, il est évident que c'est meilleur que Barcelona mais parfois çà coince.

Ceux qui se mettent bien pour les 1/4 ce sont les Argentins.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  15:31  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Oui je suis d'accord pour Palmeiras, ils se sont tirés une balle dans le pied tous seuls !
Assez surpris également des pb actuels de l'Atletico Mineiro, que ce soit en Libertadores ou dans le Brasileirão : sur le papier, je ne vois pas beaucoup d'effectifs supérieurs en Amérique du Sud...
Note : 1
Tu sais bien, les effectifs en AMS, c'est quand même un peu moins fiable qu'en Europe.

Perso je m'y fie peu. Forcément, il y a une différence et par ailleurs des monstres comme l'Argentine ou le Brésil finissent toujours par s'en sortir.

Mais c'est ce qui fait le charme du football américain, çà ne tourne pas qu'autour de 3,4 clubs.

Avec ses défauts, certes, ce football est le seul au monde a être encore accessible et humain.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:38  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
On est d'accord. ;)
4 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Dommage ce 1/4 brésilien, Santos - Grêmio, c'est du gâchis.

Autant le Botafogo, c'est dégueulasse à souhait, autant les deux autres, en particulier le Tricolor, c'est bon cette année.

Je peux comprendre que les Uruguayens aient pété un plomb, rien de pire que perdre contre le Fogão.
Ceci étant, l'arbitre déconne à coller ce carton rouge à ce moment du match, c'est lui qui crée la bagarre et les expulsions qui s'en suivent.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  15:30  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Il me semble que c'est plutôt Gremio-Botafogo, non ? Santos affrontera les Equatoriens...
Pour les quarts, River, Santos et Gremio semblent quand même favoris, l'affiche la plus indécise, selon moi, c'est le duel argentin entre San Lorenzo et Lanus (j'aimerais bien voir le Ciclon passer mais ça s'annonce très serré et Lanus joue pas mal depuis quelques saisons).
Quant à l'affiche brésilienne, je suis assez partagé : c'est vrai qu'en terme de niveau de jeu, le Tricolor joue mieux que le Fogão, je suis d'accord. Après, le coeur me pousserait plutôt vers Botafogo (pas un grand fan de l'équipe actuelle mais j'ai un petit faible pour le club dû à sa glorieuse histoire, à l'équipe des 60's, etc), j'ai un peu de mal avec Gremio, sa philosophie et ses supporters (chez les Gauchos, je préfère nettement l'Inter)...
Note : 1
Oui tu as raison concernant la confrontation brésilienne. Autant pour moi.

Tout va bien dans ce cas. Santos et Gremio passeront assurément.
Note : 1
Botafogo, non merci. Ceci étant j'ai une grande faiblesse pour le Flamengo, de ce fait il m'est difficile d'apprécier quoique ce soit du Bota.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  16:37  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Héhé oui je connais ton penchant rubro-negro donc je ne suis pas étonné. ;)
Après, concernant les clubs cariocas et leur rivalité, hormis Fluminense que je n'aime pas beaucoup, j'ai plutôt de la sympathie pour les autres, que ce soit Flamengo, Botafogo ou Vasco (en principe si on supporte l'un, on devrait détester le rival mais je n'y arrive pas, sans doute parce que je ne suis pas Brésilien et ne vis pas au Brésil)... D'ailleurs, à propos du Mengão, je suis un immense admirateur du grand Flamengo de la fin 70's/début 80's (grosso modo la période 78-83) : l'équipe des Zico, Junior, Leandro, Adilio, Andrade, Tita, Nunes, Mozer, etc, était sans doute la meilleure au monde au début de la décennie 80 (ce n'est pas Liverpool, surclassé 3-0 en Coupe Intercontinentale, qui dira le contraire) !
Note : 2
Cette période là, c'est le rêve. C'est une des meilleures équipes au monde à ce moment là.
Pele blanco Niveau : Loisir
La mondialisation du foot a tué le charme pour bcp de choses et je ne vois pas comment un club autre que européen puisse gagner de nouveau une coupe intercontinentale ....malheureusement.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  21:25  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Oui malheureusement l'arrêt Bosman a complètement tué la compétitivité des clubs sud-américains en provoquant le départ massifs des meilleurs joueurs sudam vers l'Europe, y compris les plus jeunes.

C'est assez flagrant pour le palmarès de la Coupe Intercontinentale. Le bilan global est très équilibré (l'Amérique du Sud mène 22 succès à 21) mais si on regarde dans le détail, il y a clairement un avant et un après arrêt Bosman :
- de 1960 à 1995 : Amsud 20 victoires, Europe 14 victoires
- de 1996 à 2004 : Amsud 2 victoires, Europe 7 victoires

Jusqu'en 95, les meilleurs clubs sud-américains rivalisaient sans souci avec leurs homologues européens, à l'image du São Paulo FC de Telê Santana, double vainqueur de la Coupe intercontinentale en 92-93 et qui était pas loin d'être la meilleure équipe du monde à l'époque (en tout cas, top 3 mondial minimum). Ensuite, hormis la parenthèse (ou baroud d'honneur) du Boca de Bianchi et Riquelme au début des années 2000, le rapport de forces a clairement basculé...

D'ailleurs, quand on regarde les grandes sélections sudam d'avant, l'Argentine 78 est championne du monde avec le seul Kempes évoluant à l'étranger et pour le Brésil 82, Falcao et Dirceu sont les seuls à ne pas jouer au Brésil. Du coup, le niveau des championnats argentin et brésilien n'avaient rien à voir avec aujourd'hui, ils faisaient tous deux partie des meilleurs championnats au monde.
En plus, les stars qui partaient quand même à l'étranger, comme Zico, Maradona ou Francescoli, avaient déjà fait leurs armes au pays et largement prouvé leur valeur en Amérique du Sud avant de faire le grand saut. Aujourd'hui, les mecs traversent l'Atlantique après seulement une ou deux saisons en pro chez eux...
Pele blanco Niveau : Loisir
Dans l'hymne du flamengo il y a un passage qui dit: "uma veis flamengo , flamengo atè Morer" .

Je serai flamenguiste jusqu'à la mort ......
8 réponses à ce commentaire.
Pele blanco Niveau : Loisir
(Bonjour à tous. Fan de Zico et nouveau sur le chat, j'ai plaisir à lire vos commentaires et commence à vous connaitre

Puisque ici les piques remplies d'humour sont legion , souvent je lis les avis sur le grand quotidien sportif équipe pour me rendre compte de la communauté joyeuse que je rejoins.

Plus sérieusement je vis en Bolivie et suis le championnat Bolivien (une bonne ligue 2 pour les premiers) mais surtout notre champions libertadores et là :

Quel beau football et de belles surprises ! Il y a bien plus de jeu direct, un contre un et de belles boulettes !

Naym..moins (j'ai faillit...) le football ici est agréable!!!!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  18:30  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Bienvenue à toi, un fan de Zico ne peut être qu'une personne de goût ! ;)
Pele blanco Niveau : Loisir
Merci ami. Je suis flamenguiste depuis mon enfance... A cause du padre.
On peux inclure Taffarel, Bebeto, Romario etc...ayant porté ces couleurs splendides.
Que dire des derbys Fla-Flu au maracana des années 80.... Me rajeunit pas tout ça ....
Note : 1
Zico les aimait bien les Fla-Flu.
3 réponses à ce commentaire.
Pele blanco Niveau : Loisir
J'ai vu en direct les tirs aux buts Barcelona - Palmeras...même les commentateurs ne savaient pas vraiment si Barcelona avait gagné.
Il me semble que sur l'écran TV s'affichais égalité et du coup moi aussi j'étais troublé .
Pele blanco Niveau : Loisir
Merci pour le +1
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23