Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ce qu'il faut retenir des Galactiques 2.0

Une saison et 300 millions d'euros plus tard, le Real de Perez est revenu au point de départ. Le Real a beau être devenu le club le plus riche du monde, il n'a rien à accrocher à sa boutonnière à part quelques regrets. S'il ne fallait se souvenir que de sept jours, voilà ce qu'on choisirait.

Modififié
Ronaldo, l'homme aux pieds d'or

21 avril 2010. En Espagne, quand Juan Antonio Samaranch disparaît, on demande son avis au Roi, au Premier Ministre et à Cristiano Ronaldo. Le Portugais était une icône avant d'arriver au Real. Dix mois et 96 millions d'euros plus tard, il a remplacé Raul dans le cœur des socios. Avec 33 buts en 34 matchs, il est le seul des galactiques 2.0 à avoir rempli le cahier des charges. Le patron du Real c'est lui.

Kaka, le bide

24 avril 2010. Pellegrini aura attendu le dernier moment pour démontrer ce qu'il pense de Kaka. Ce jour-là, contre Saragosse, le Brésilien n'a plus d'excuse. Certes son entrée sera décisive mais il ne sera plus titulaire. Kaka c'est le bide du Real cette saison. Jamais vraiment dans le coup (sauf peut-être à Valence et un peu au Camp Nou) et souvent blessé, l'Auriverde a terminé la saison sur le banc. Rafael Van der Vaart, l'homme dont personne ne voulait à la fin de la saison dernière, a réussi à lui voler la vedette. Perez l'a déclaré intransférable. Il paraît qu'il se réserve pour le Mondial, en fait.

L'Alcorconazo

27 octobre 2009. Un club de banlieusards colle une déculottée à ses voisins de la capitale. Ce soir-là, les Galactiques jouent en jaune et les Madrilènes font franchement pitié. Pour Marca, ce match, c'est le péché originel de Pellegrini. Si les socios ont pardonné, le quotidien, lui, n'en démordra plus. Pellegrini est un loser et les losers n'ont rien à faire du côté de Bernabeu. Marca 1- Pellegrini 0.

Le Real n'a pas gagné les bons matchs

29 novembre 2009, 10 avril 2010. Le Real a beau avoir planté 102 buts cette saison (soit 4 de plus que le Barça), remporté 31 matchs (record européen à égalité avec les Azulgranas) et tenu ainsi le rythme hallucinant imposé par la Pep Team, les Merengues n'ont pas gagné quand il le fallait. Les deux défaites (1-0 au Camp Nou, 2-0 à Bernabeu) contre l'ennemi héréditaire auront eu raison des espoirs madridistes. See you next season.

Pepe, et si ...

12 décembre 2010. Le Real s'impose 3-2 à Valence. Benzema fait son meilleur match de la saison mais Pepe se pète le genou. Cette blessure est peut-être le vrai tournant de la saison. Rapide, puissant, précis et intelligent, Pepe était alors le meilleur défenseur d'Europe et peut-être le meilleur joueur du Real. On se demande si Pjanic, Messi ou Pedro se seraient autant régalés dans la surface blanche si le géant portugais avait été de la partie. Il sera sur deux pieds pour le Mondial. Et si c'était le Portugal en fait la surprise de la Coupe du Monde ?


L'ombre du Mou

28 avril 2010. Le Barça tombe. José Mourinho fait ce que tous les Merengues rêvent de faire à ce moment-là : exulter dans un Camp Nou muet. L'entraîneur lusitanien sauve Bernabeu de l'infamie et éloigne l'ennemi intime du fief madridiste. Ce soir-là il entre dans la mythologie merengue et Perez tombe amoureux. Scénario made in Florentino : le Barça est champion, Mou remporte la Champions au Bernabeu. En cadeau Perez lui offre officiellement le banc merengue. Et Pellegrini ? Marca s'en charge.

Higuain, l'anti-Benz

11 mai 2010. On attendait Benzema, ses 35 millions, sa saga et son statut de meilleur attaquant du monde du futur. On a trouvé Higuain, Zahia et pas de Mondial. El Pipita a enfoncé des portes fermées toute la saison. Le Breton de naissance, pourtant promis aux lions en début de saison, termine presque meilleur buteur du club et presque attaquant titulaire de l'Albiceleste au Mondial. L'Argentin réclame une revalorisation de son contrat à hauteur de celui du Benz (soit trois fois plus que son salaire actuel). Perez fait la moue. C'est Chelsea ou la Juventus qui vont être contents.

Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Les révélations de la L1