1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. // France/Honduras (3-0)

Ce qu'il faut retenir de la victoire des Bleus

Solide vainqueur du Honduras (3-0) pour son premier match du Mondial, la France a déjà certaines certitudes en tête avant le deuxième match contre la Suisse. Cela dit, tout n'est pas parfait. Pas encore.

Modififié
4 65
* Le patron, c'est Karim
Dire qu'il y a moins d'un an, la France voulait le brûler car il ne trouvait plus le chemin des filets en équipe nationale. Aujourd'hui, l'attaquant du Real Madrid reste sur 7 buts en 6 matchs avec la sélection et porte toute l'attaque française sur ses épaules. Pis, tout le monde l'aime. Pour son premier match de Coupe du monde, le joueur de 27 ans a fait le boulot : un doublé et demi. Le poste d'avant-centre est le sien et il ne le bradera pas. La France a perdu Franck Ribéry en route, mais elle s'est trouvé un formidable leader technique avec le Madrilène, visiblement libéré d'un poids. Il est bien dans sa tête, bien dans ses pompes et bien dans son corps. En six mois, il est devenu papa, a gagné la Ligue des champions dans la peau d'un titulaire et joue une Coupe du monde dans le pays de son idole, Ronaldo. Il n'en fallait pas plus pour le voir envoyer des pralines dans les lucarnes. Si les Bleus peuvent avancer sereinement en ce mois de juin, c'est parce qu'ils savent qu'ils ont dans leur rang un sacré avant-centre. Intrinsèquement, l'ancien Lyonnais a un Thierry Henry dans chaque orteil. Reste maintenant à le prouver avec les Bleus.

* Le schéma fonctionne
Depuis le match retour contre l'Ukraine, Didier Deschamps tient son équipe type et son schéma. Le fameux 4-3-3 avec la triplette Cabaye-Pogba-Matuidi au cœur du jeu. Ce triangle est complémentaire et efficace. Hier, face à un adversaire finalement assez limité, Cabaye était impliqué sur le deuxième but, Matuidi était partout et Pogba a provoqué le penalty. Cet entrejeu fonctionne et sera déterminant pour la suite des événements. Au-delà des trois du milieu, c'est l'ensemble du 4-3-3 - son articulation, sa faculté à se projeter, son aisance sur les phases arrêtées - qui impressionne. Cette équipe joue ensemble. Défend ensemble. Souffre ensemble. Mieux, une hiérarchie existe sur certains postes et personne ne tire la tronche. Oui, cette équipe de France prend du plaisir et, logiquement, elle en donne derrière. Reste à reproduire ce genre de performances.

* Paul Pogba est (encore un peu) jeune
Le Turinois était attendu. Sans doute un peu trop. Contre le Honduras, il aurait pu prendre un rouge avant la demi-heure de jeu quand il a répondu avec un peu trop de nervosité au charcutage en règle de Palacios. Le joueur était nerveux et ça se voyait. D'ailleurs, Hugo Lloris a laissé entendre à la fin du match qu'une conversation avait eu lieu à la pause avec la Pioche. La raison ? Dire au joueur de se calmer et qu'il était hors de question de terminer à dix. Déjà que Paul Pogba avait eu la bonne idée de prendre un rouge lors de sa première sélection contre l'Espagne, il s'agissait de ne pas recommencer. Moins dans son match – il a été le Français le plus décevant, hier -, Deschamps a préféré le sortir à l'heure de jeu plutôt que de prendre le risque de le perdre. À 21 ans, Pogba manque encore d'épaisseur pour ces matchs-là. Récemment, Raymond Domenech déclarait dans Nice-Matin que le Turinois n'avait pas encore les épaules pour être un cadre du vestiaire. « Il est encore jeune et, parfois, son jeu le montre. Il doit encore apprendre à se maîtriser.  » On attend un meilleur Pogba contre la Suisse. On sait l'homme orgueilleux. Ça va chier.

* Les latéraux sont dans le ton
Alors que le cahier de jeu de Didier Deschamps s'appuie, entre autres, sur une énorme participation des latéraux, force est de constater que pour la première fois, cela a fonctionné en match. Que ce soit Évra ou Debuchy, les deux joueurs de couloir ont été très intéressants. Notamment dans les phases offensives avec plusieurs montées bien gérées. Pour la première fois depuis longtemps, la France peut s'appuyer sur des centreurs offensifs venus de l'arrière. C'est un vrai plus. C'est d'autant plus intéressant que Patrice Évra restait sur de nombreuses prestations très quelconques en équipe de France. À 33 ans, il prouve que rien n'est perdu dans la vie.

* L'attaque en triangle, ce délice permanent
Les trois meilleurs Français contre le Honduras ? Benzema, Griezmann et Valbuena. Soit le triangle offensif des Bleus. Dans leur registre, les trois joueurs ont été presque parfaits. Vabuena a déstabilisé et donné de l'air au jeu. Griezmann possède une première touche soyeuse et emmerde un bloc sur un simple contrôle, quant à Benzema, c'est le neuf que la France attendait depuis la retraite de Thierry Henry. Mieux, ces trois-là sont complémentaires. On a vu Valbuena et Griezmann permuter sans que l'équilibre offensif s'en ressente. Ce triangle, qui a pourtant peu de vécu, est déjà dans le tempo. C'est prometteur.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

kim jung kill Niveau : CFA
Note : -4
je veux pas faire mon rabat joie mais en fin de match il y avait pas penalty pour le Honduras ??
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Ce qu'il faut retenir de la victoire des Bleus

Que Pogba maîtrise superbement la balayette.
Faut arrêter avec le Henry-Bashing sur Sofoot, pour l'instant, meme si j'adore ce joueur, Benzema n'a pas fait la moitié de ce qu'il a fait en Equipe de France.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par kim jung kill
je veux pas faire mon rabat joie mais en fin de match il y avait pas penalty pour le Honduras??


Avec leurs pieds carrés je me demande ce qu'ils auraient bien pu foutre de ce penalty.
Ruud se serait suicidé suite à ce match de KB9.
Fais gaffe @ raidekok tu vas te faire traiter de pro blackerie tel un vulgaire Lilian thuram.
"l'ancien Lyonnais a un Thierry Henry dans chaque orteil"

Elle est bonne votre came ?
"Intrinsèquement, l'ancien Lyonnais a un Thierry Henry dans chaque orteil"
Hého, je trouve Sofoot excellent mais en quoi on peut dire ça. Un peu de respect pour un mec qui a tout gagné, qui a tant marqué serait la moindre des choses.
didier gomis Niveau : CFA
Note : 10
appel à troll avec la référence à Thierry Henry !
Benzema a un Thierry Henry dans chaque orteil.
Et si tous les cons volaient, il ferait nuit.
Selbycool Niveau : CFA2
Cette remarque sur Henry est en effet un total appel aux trolls......ce qui confirme bien ce que je pensais depuis le début : Rada-truc-cao et Ruudy-bidule, c'est votre community manager, bande de petits cochons ;)
Marquer contre le Honduras, même au Mondial, ne fait pas de toi un buteur de classe mondiale, faut se calmer.
Contre des défenses plus relevées, il faudra associer Benzéma et Giroud ensemble.
Note : 6
en meme temps c'est tout a fait dans le ton avec la nouvelle populasse qui frequente sofoot
"Benzema a un Thierry Henry dans chaque orteil."

Je vois.

Dans les 10 meilleurs joueurs de l'histoire de la Premier league, Meilleur joueur de l'histoire d'Arsenal, dans l'équipe type de l'histoire Premier League. Meilleur buteur de l'équipe de France, un palmarès long comme la mèche de Griezmann.

Bah putain*, filez le ballon à Benzema, on l'a notre coupe du monde.
Même si c'était pas forcément fait exprès, je pense que Pogba a bien joué le coup avec son coup de sang sur le Hondurien parce que c'était sûr qu'il prendrait pas un rouge (il l'a pas frappé non plus...) par contre c'est sûr que le Hondurien aurait pas pris le jaune si Pogba s'était pas rebellé ; l'arbitre avait même sifflé faute contre Pogba à l'origine !
"l'ancien Lyonnais a un Thierry Henry dans chaque orteil. Reste maintenant à le prouver avec les Bleus."
J'ai arrêté ma lecture ici.
Note : 1
La satisfaction après ce résultat contre le Honduras est légitime, par contre à en croire l'article l'EdF a fait un match de folie et a dissipé tous les doutes qui planaient sur elle... Mouais.

Ca s'emballe un peu je trouve, à moins que ce soit une espèce de méthode Coué...
Selbycool Niveau : CFA2
Pour compléter le passage sur le 4-3-3 à la DD...

Ce que je trouve super intéressant, et qui monte en puissance depuis notre désormais historique "U-Day" (le retour face à l'Ukraine), c'est l'animation de ce 4-3-3 entre les deux milieux relayeurs et les deux ailiers offensifs, à l'attaque comme à la récup.

Dans les deux phases, quand ils sont chauds, ils se couvrent et permutent sans cesse. Par ex, quand Matuidi va harceler un DC adverse pour pourrir la relance, Griezmann le couvre illico, et vice-versa, et pareil de l'autre côté. De la même manière, quand le défenseur latéral FR monte, les deux lui créent de l'espace, un triangle s'organise en deux secondes, et généralement c'est le relayeur qui va lancer un appel derrière la dernière ligne de défense adverse, ce qui va aboutir à un centre en retrait super hot (Particulièrement vrai avec Matuidi et Moussa, encore auteur d'une super entrée hier soir).... et, last but not least (mais un peu HS j'avoue), hier on a vu l'EDF nous glisser deux belles mises en place sur des CPA, dont une mène à un but (le dernier).

Tout ça pour dire que je n'ai tout simplement pas senti l'EDF aussi bien en place et les rôles aussi bien définis depuis une bonne douzaine d'années. DD m'a tuer.

#toiaussideviensleMarkusKaufmanndelapausedej
Tous ceux qui s'offusquent de la phrase sur les orteils de Benzema, vous comprenez le sens du mot "intrinsèquement" ?
Note : 1
Message posté par Mac Lovin
Même si c'était pas forcément fait exprès, je pense que Pogba a bien joué le coup avec son coup de sang sur le Hondurien parce que c'était sûr qu'il prendrait pas un rouge (il l'a pas frappé non plus...) par contre c'est sûr que le Hondurien aurait pas pris le jaune si Pogba s'était pas rebellé ; l'arbitre avait même sifflé faute contre Pogba à l'origine !


En Coupe du Monde t'évites de prendre ce genre de risques quand même.
Par contre sur l'action, la 1ère faute était clairement sur Pogba et pas l'inverse, et ça l'arbitre l'a pas vu...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 65