1. //
  2. // Barrages
  3. // Bilan de la soirée

Ce qu’il faut retenir de la soirée de Ligue Europa

Le réveil d’Anderlecht et de Fenerbahçe avec son nouvel entraîneur Dick Advocaat, West Ham qui coince encore, les clubs grecs à la fête, un inconnu français héros chez les Azéris, la 500e de Srna avec le Shakhtar… Tout ce qu’il faut savoir du barrage aller de la Ligue Europa est ici.

Modififié
2k 10

Le carton : Krasnodar contre Tirana


Le gros score de cette soirée de Ligue Europa est pour Krasnodar, qui colle un 4-0 à domicile aux Albanais du Partizani Tirana. À la mi-temps, ça faisait déjà 3-0, avant le quatrième but en seconde période pour enterrer quasi définitivement les compatriotes de Lorik Cana. Emballé c’est pesé pour l’équipe russe, avec un certain Charles Kaboré à la récupération.


Le gros qui assure : Anderlecht


Éliminé dès son entrée en lice en C1 par Rostov, Anderlecht était du genre vexé au moment d’aborder son repêchage en Ligue Europa. C’est le Slavia Prague qui a fait les frais du réveil des Belges avec une victoire claire et nette en Tchéquie sur le score de trois à zéro, buts signés Sylla, Teodorczyk et Hanni.


L’autre gros qui assure : Fenerbahçe


Dick Advocaat a bien réussi ses débuts sur le banc de Fenerbahçe. Battus en tour préliminaire de Ligue des champions par Monaco, les Turcs ont livré une belle copie ce soir et s’imposent sur leur pelouse 3-0, grâce à une ouverture du score rapide signée Chahechouhe, suivie en seconde période par un doublé de Stoch. En face, Grasshopper n’a pas résisté et se trouve déjà aux portes de l’élimination.


Le (petit) choc : Sassuolo contre l’Étoile rouge


Il y avait une affiche intéressante à suivre dans cette soirée de petite Coupe d’Europe : le match entre Sassuolo et l’Étoile rouge de Belgrade. Une confrontation qui a largement tourné à l’avantage des Italiens, solides vainqueurs 3-0 grâce à Berardi, Politano et Defrei. À noter que dans les rangs de l’Étoile rouge, il y avait deux Français : Damien Le Tallec, frère de, et le Guadeloupéen Thomas Phibel, arrivé cette saison en provenance du Mordovia Saransk.


Le gros qui déconne : West Ham


West Ham et l’Europe, ce n’est pas encore ça. Sans Payet mais avec Valencia, Obiang, Calleri ou encore Töre, les Hammers n’ont pas été capables de ramener autre chose qu’un résultat nul 1-1 sur le terrain de l’Astra Ploiesti, en Roumanie. Noble avait pourtant ouvert le score sur penalty, mais Alibec est parvenu à égaliser à la 83e sur une passe du Portugais Filipe Teixeira. Il faudra faire mieux au stade olympique de Londres au retour pour éviter le fiasco d’il y a un an…



Le pays qui va bien : la Grèce


Si les clubs grecs ont fait une croix depuis quelque temps déjà sur des performances en Ligue des champions, ils ont l’intelligence de se reporter sur une compétition qui leur va mieux : la Ligue Europa, avec trois représentants en lice pour autant de succès. En début de soirée, c’est d’abord le PAOK Salonique qui s’en est allé cartonner Tbilissi en Géorgie 3-0, et valide quasiment son ticket pour la phase de poules. Même score de trois pions à rien pour le Panathinaikos à domicile face à Brøndby, grâce notamment à un doublé de Berg, tandis que les Danois ont disputé une bonne partie de la seconde période à neuf contre onze. Enfin, pour le multi champion en titre l’Olympiakos, ce fut plus difficile, mais le plus dur est fait avec un précieux succès 1-0 obtenu à l’extérieur face à Arouca, sur une unique réalisation signée Seba avant la demi-heure de jeu.


Le Français : Bagaliy Dabo


Le tombeur de Lille est bien parti pour poursuivre sa route jusqu’à la phase de poules. Pas certain que ça réconforte Antonetti, mais cette équipe de Qabala est bel et bien solide, avec une importante victoire 3-1 obtenue à domicile face à Maribor. Menés au score dans la première demi-heure, les Azéris sont parvenus à égaliser avant la mi-temps, puis, en seconde période, c’est le Français, Bagaliy Dabo, qui y est allé de son petit doublé pour donner l’avantage aux siens et même inscrire le but du break. Le natif de Clichy est arrivé en Azerbaïdjan cette saison seulement, après un anonyme parcours en France à Ivry, Créteil, Istres et un retour à Créteil.


Le chiffre : 500


Darijo Srna écrit encore un peu plus sa légende du côté du Shakhtar Donetsk en ayant disputé son 500e match avec le maillot orange des Ukrainiens en exil. Le capitaine et latéral droit du Shakhtar est arrivé au club en 2003 et s’est encore montré solide à son poste en contribuant à l’important succès de son équipe, 2-1 sur la pelouse d’Istanbul BB. Rappelons, pour les retardataires, qu’il y a eu une petite révolution cette saison du côté du Shakhtar, puisque l’équipe a perdu son entraîneur Mircea Lucescu, parti au Zénith Saint-Pétersbourg et remplacé par le Portugais Paulo Fonseca, ancien coach de Braga et Porto notamment.



La perf : Louis Schaub


Louis Schaub a vingt et un ans, est autrichien, milieu offensif, international espoir, évolue avec le Rapid de Vienne et a vécu une soirée folle en inscrivant un triplé pour offrir une large victoire 4-0 aux siens sur la pelouse de Trenčín. Le quatrième but du Rapid est l’œuvre d’un homonyme – aucun lien – nommé Stefan Schaub. Le football autrichien va bien puisqu’en Ligue des champions, le RB Salzburg est bien parti pour enfin découvrir la phase de poules en obtenant le nul 1-1, hier soir, sur la pelouse du Dinamo Zagreb.


Et aussi…


Décalage horaire oblige, les Kazakhs d’Astana ont disputé leur match un peu plus tôt que les autres et se sont bien débrouillés en dominant BATE 2-0 devant leur public. Le Sparta Prague décroche le nul chez les Danois de SønderjyskE. Ankaraspor s’impose chez une autre équipe danoise, Midtjylland. Göteborg domine les Azéris de Qarabağ 1-0. Scandinavie toujours avec Rosenborg qui est dominé 2-1 en Autriche par l’Austria de Vienne. Chez les Tchèques, un rayon de soleil : le succès du Slova Liberec 1-0 sur la pelouse des Chypriotes de Larnaca (avec… zéro Chypriote et sept Espagnols dans l’équipe, sans compter l’entraîneur, lui aussi ibérique). Succès du Maccabi Tel Aviv en Israël face à l’Hajduk Split, 2-1. Ça ne va décidément pas fort pour les Croates avec le Lokomotiv Zagreb qui arrache le nul 2-2 face aux Belges de Genk, qui menaient 2-0 en début de deuxième période. Bonne soirée pour les Belges, puisqu’en plus du large succès d’Anderlecht et du nul en déplacement de Genk, il faut aussi compter sur le succès 2-1 arraché par La Gantoise dans les dernières minutes face aux Macédoniens de Shkëndija, qui avaient pourtant ouvert le score en début de match.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Pour ceux qui s'emmerde comme moi un jeudi soir, je vous conseille de regarder le match de Sassuolo la semaine prochaine. Depuis l'année dernière, une équipe ultra sympa à voir jouer et des individualités.
    Politano va être la révélation de la saison, Berardi la confirmation, Sensi l'explosion et tous les autres :)
    Politano est si bon que ça ? Je pensais pas qu'il allait exploser, il n'a pas l'air si talentueux que ça ou je me trompe ?
    Fruitcoteur Niveau : DHR
    Message posté par vinchaud
    Pour ceux qui s'emmerde comme moi un jeudi soir, je vous conseille de regarder le match de Sassuolo la semaine prochaine. Depuis l'année dernière, une équipe ultra sympa à voir jouer et des individualités.
    Politano va être la révélation de la saison, Berardi la confirmation, Sensi l'explosion et tous les autres :)


    Et y a toujours une trompette pour coller un -1 à un message comme ça.
    Je t'ai filé le mien, mais bien sûr, cela ne marche pas.
    So Foot, c'est un mandat sous Tibéri, que des emplois fictifs.
    Message posté par Fruitcoteur
    Et y a toujours une trompette pour coller un -1 à un message comme ça.
    Je t'ai filé le mien, mais bien sûr, cela ne marche pas.
    So Foot, c'est un mandat sous Tibéri, que des emplois fictifs.


    Non, l'article est de Delanoë.
    Boaz Solossa superstar Niveau : DHR
    Message posté par AuxArmes
    Non, l'article est de Delanoë.


    Le cœur y était, je vous aurais bien donné un +1 à tous les deux, mais rien ne fonctionne sur ce site.
    La hyène Niveau : DHR
    Comment West Ham a pu faire match nul contre un club qui n'existe pas depuis 2012?!

    L'Astra Ploiesti est devenu depuis l'Astra Giurgiu... C'est pas sérieux les gars franchement, ça me déçoit :(
    Pour le Rapid Wien, les 2 buteurs sont Louis Schaub avec Stefan Schwab.
    Stefan Schaub n'existe pas !
    Message posté par tottiOuj
    Politano est si bon que ça ? Je pensais pas qu'il allait exploser, il n'a pas l'air si talentueux que ça ou je me trompe ?


    J'avais commencé à regarder un peu l'année dernière Sassuolo en fin de saison quand ils étaient sur le point d'accrocher l'Europe, je l'avais trouvé bon et je comprenais pas que la Roma le lâchait pour 4M. J'ai regardé un match de pré saison et l'Europa League, il est juste au-dessus du lot, toujours le bon choix et il saute l'homme avec une sacré facilité. Après c'est la pré-saison et c'était Lucerne, l'Etoile Rouge et le Milan en amical mais il les a fait exploser de partout.
    Message posté par vinchaud
    Pour ceux qui s'emmerde comme moi un jeudi soir, je vous conseille de regarder le match de Sassuolo la semaine prochaine. Depuis l'année dernière, une équipe ultra sympa à voir jouer et des individualités.
    Politano va être la révélation de la saison, Berardi la confirmation, Sensi l'explosion et tous les autres :)


    T'as mon +1 pour ton analyse sur le sujet et ton pseudo l'amicu!

    (oui plus simple semaine prochaine de suivre ça, y'a qd même les JO là)
     //  11:52  //  Aficionado de la Thaïlande
    Message posté par La hyène
    Comment West Ham a pu faire match nul contre un club qui n'existe pas depuis 2012?!

    L'Astra Ploiesti est devenu depuis l'Astra Giurgiu... C'est pas sérieux les gars franchement, ça me déçoit :(


    Tout à fait Bixente, d'ailleurs, le saviez-vous, le club de Ploesti c'est le Petroliu, ou Petrolu, ou Petrolilul, j sais plus, j fais ca sans google, j suis un ouf quoi.

    Mais un bon nom facile à retenir à base de "pétrole". Puis Giurgiu, en France on devrait s en souvenir après l'OL, c était y a pas si ltps...
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    La fiche de l’Inter Milan
    2k 10