1. //
  2. //
  3. // Bilan 2014/2015

Ce qu'il faut retenir de la saison du FC Valence

Chose promise, chose due. Nuno Espírito Santo a allié la parole aux actes en accrochant le wagon de tête, (presque) synonyme de Ligue des champions pour les Valenciens. Avec un petit regret, celui d'avoir raté la troisième marche du podium à coups d'occasions manquées.

Modififié

Bilan définitif

À un point d'une troisième place « surprise » et à un autre d'un décevant cinquième rang, Valence termine sa saison là où seul Nuno l'espérait en début de saison. Car l'arrivée du gars sûr de Jorge Mendes sur le banc de Mestalla n'a guère suscité d'optimisme en Espagne. Les médias nationaux craignaient une énième manipulation foireuse du super agent, tandis que les bookmakers tablaient sur le licenciement du Lusitanien en novembre ou décembre. Au final, la surprise est totale. Valence réalise un très bon début de saison, (les Ches restent invaincus sept journées), tape l'Atlético, tape le Real, perd deux fois injustement contre le Barça et, malgré deux crises (quatre matchs sans succès en novembre et seulement quatre victoires lors des dix dernières journées), atteint son objectif européen. Si les Valenciens ont profité de la galanterie du FC Séville - jamais disposé à passer devant la belle chauve-souris - ils sont surtout allés chercher leur quatrième rang entre la mi-décembre et la fin du mois de mars (11 matchs remportés sur 14 !). Résultat, Nuno est content, Peter Lim est content, Jorge Mendes est content... Pas sûr néanmoins que tout se passe de la même manière la saison prochaine. Valence devra se renforcer suffisamment pour bien figurer sur tous les tableaux, sachant que le technicien portugais n'a aucune expérience en Ligue des champions en tant qu'entraîneur. Un nouveau défi pour lui.

Le match chef-d'œuvre : FC Barcelone – Valence (2-0)

Un but de Suárez à la première minute et un autre tout pourri de Messi à la dernière. Entre les deux, une domination quasi totale des visiteurs sur la pelouse du Camp Nou. Oui, le meilleur match des Ches est une défaite, mais quel match ! Hormis une prestation calamiteuse de Lucas Orbán, toute l'armée de Nuno Espirito Santo a proposé un jeu de qualité. Conservation de balle, jeu vertical, ouvertures, jeu latéral, axial, frappes de loin, centres… Valence a tout fait à la défense du Barça, sauf marquer des buts. Rodrigo et Alcácer, puis Negredo ont tantôt joué de malchance, tantôt buté sur un Bravo qui a rarement aussi bien porté son nom que ce jour-là. Finalement, Nuno a pu retenir deux enseignements de cette bataille injustement perdue. La première, c'est qu'il aurait dû titulariser Gayà et non Orbán, l'autre, c'est qu'avec un buteur de classe européenne, son Valence pourrait emmerder beaucoup de monde.

Vidéo

Le tournant de la saison : Athletic Bilbao 1–1 Valence + la décision arbitrale qu'on n'a pas aimée

9 avril 2015, il est bientôt 22 heures et la cathédrale de San Mamès pousse son équipe en difficulté. On joue la 89e minute, et l'Athletic Bilbao est mené 1-0 par les Murciélagos. Les hommes de Valverde n'ont plus trop le choix. Ils jouent de longs ballons vers l'avant en espérant trouver la faille. L'un d'entre eux trouve Aduriz dans la surface. L'Espagnol trouve Viguera face au but mais, après un rebond sur le poteau, la frappe déviée de ce dernier retourne dans les pieds du premier, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Chanceux, le but est surtout entaché d'un hors-jeu gros comme un camion, qui coûte deux points et peut-être la troisième place finale à Valence. La décision arbitrale est d'autant plus rageante que le juge de touche était idéalement placé sur l'action…

Vidéo

Le but : André Gomes contre l'Atlético Madrid

L'autre match phare de la saison valencienne a eu lieu à Mestalla au mois d'octobre, lorsque les locaux en ont enfilé trois aux Colchoneros en à peine treize minutes. Une minute après l'ouverture du score sur un CSC de Miranda, André Gomes profite de l'euphorie ambiante pour claquer un « golazo » . Une action pleine de technique et un toucher de balle qui rappelle Rui Costa. Superbe. On aurait pu, en outre, tabler sur la demi-volée de bourrin de Negredo contre Levante, mais la finesse fait la différence.

Vidéo

Le meilleur joueur : Nicolas Otamendi

Une bonne tête brûlée argentine comme on les aime, mais avant tout un putain de patron. Annihiler Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et l'attaque de l'Atlético Madrid sur la même saison, c'est fort. C'est très fort, même. Surtout quand, au Camp Nou, l'ancien du FC Porto malmène un Messi à nouveau au sommet de son art. Rien à foutre. Otamendi pourrit son compatriote en un contre un comme il l'a fait avec tous les meilleurs attaquants de la Liga au cours de la saison. Sans parler de son jeu de tête de daron, qui, en plus de faire la différence défensivement, s'est montré bien utile en attaque. Bilan, six buts pour sa première année en Liga. Trois de moins qu'au FC Porto en trois fois moins de temps. Vivement l'année prochaine.

Le flop : Enzo Pérez

Cible du FC Valence depuis plus d'un an, l'Argentin aura dû attendre un énième échec de Benfica en Ligue des champions pour voir les portes de Mestalla s'ouvrir à lui. À Lisbonne, il était indispensable. Sa grinta et sa technique ont convaincu Jorge Jesus de lui donner les clés du jeu benfiquista. Il aurait peut-être mieux fait de ne pas quitter la Luz, car à Valence, c'est l'ombre qui l'attendait. Certes, sa fin de saison n'a pas été dégueulasse, mais il est loin de son meilleur niveau et, pire, ses relations avec Nuno ne sont pas idylliques. À Enzo Pérez de faire en sorte que la girouette tourne.

Les révélations : André Gomes et Gayà

Dans une équipe qui a radicalement changé d'une année sur l'autre, et qui fait confiance à ses jeunes, il est difficile de ne retenir qu'un seul nom. André Gomes et Gayà sont les élus. Le premier a autant surpris que régalé le public valencien par sa technique, sa vision de jeu et son côté esthète. Le football portugais doit se mordre les doigts d'avoir perdu si tôt celui qui fait partie du onze des révélations de la Liga 2014-2015 et devrait viser plus haut dans les saisons à venir. Pareil pour José Luis Gayà, illustre inconnu avant l'arrivée de Nuno sur le banc des Ches. Le latéral gauche, habitué à la Segunda Division, a réussi le grand saut en éjectant petit à petit Lucas Orbán de son fauteuil. Suivi par les trois requins espagnols, il ne devrait pas tarder à se révéler avec la Roja.

La décla

« Mon objectif, c'est la Ligue des champions. » Dire que Nuno a des cojones est un doux euphémisme. En provenance de Rio Ave, club inconnu pour les trois quarts des suiveurs de la Liga, pote de Jorge Mendes et Portugais, donc forcément pas très bien vu en Espagne, l'ancien gardien de but n'hésite pas à se fixer de gros objectifs dès le jour de sa présentation. Et quand, six mois plus tard (en janvier), la direction du club décide de prolonger son contrat, rebelote. « L'année prochaine nous devrons être en Ligue des champions, car c'est là que nous méritons d'être. Ensuite, on se fixera de nouveaux objectifs et on essayera de les atteindre eux aussi. » Ambitieux.

Coefficient de résistance à la blessure : 99%

Bien préparé et bien géré, l'effectif valencien a été épargné par les grosses blessures. Hormis Alcácer, absent des terrains un mois entre février et mars, les autres joueurs n'ont que très rarement été arrêtés plus de quelques jours pour de petites lésions musculaires. La saison rêvée pour un entraîneur.

Le joueur dont le club a besoin cet été : Jackson Martínez

En 2014-2015, le FC Valence a bien joué, beaucoup dominé et énormément frappé, mais aussi et surtout beaucoup trop vendangé. C'est simple, si le club ne parvient pas à se munir d'un tueur à gages à la pointe de l'attaque, il pourra difficilement viser plus haut sur la scène nationale et jouer les outsiders en Europe. Compte tenu de la qualification des Valenciens en C1 et du portefeuille du proprio, Peter Lim, les chauves-souris devraient trouver chaussure à leur pied sur le marché des transferts cet été. Parmi les buteurs qui vont bouger, Jackson Martínez est sans doute celui qu'il leur faut. Expérimenté, costaud, habile techniquement et efficace, le triple meilleur buteur du championnat portugais a démontré avoir suffisamment de classe pour peser sur les meilleures défenses et gardiens du monde. À Lim de remplir sa valise de billets violets pour convaincre Porto de le lâcher.

Ce qui va se passer la saison prochaine

Fraîchement rentré de ses vacances avec son pote Jorge Mendes, Nuno Espírito Santo envoie du bois pour sa première conférence de presse de la saison. « Cette année, on sera champions. » Contrairement à 2014, l'Espagne respecte un peu plus le Portugais, mais a quand même du mal à le croire. Pourtant, l'ancien coach de Rio Ave est prêt à tout pour arriver à ses fins, comme aligner son équipe B en C1 et en Copa del Rey pour reposer ses cadres l'espace d'un week-end. La stratégie fonctionne. Éliminé prématurément en Coupe et reversé en C3 sur la scène européenne, Valence cartonne en Liga, au point de se retrouver avec 30 points à l'issue des dix premières journées. Malgré une petite crise hivernale qui voit les Ches retomber à la troisième place derrière le Barça et le Real, la team de Nuno termine très fort et éclate les deux mastodontes au cours des deux dernières journées du championnat pour se sacrer championne avec un point d'avance sur Barcelone et deux sur le Real (meilleure défense avec 14 buts encaissés). Nuno est élu meilleur entraîneur de Liga et fait part de ses nouvelles ambitions : « Redorer le blason du Portugal en envahissant l'Espagne. » Toujours plus haut.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Je comprends mieux pourquoi Otamendi était le meilleur central dans les FM 2011 (ou 2010) à son époque Vélez avec des notes de 18-20 quasiment à tous les attributs-clés.
Message posté par cuzc
Je comprends mieux pourquoi Otamendi était le meilleur central dans les FM 2011 (ou 2010) à son époque Vélez avec des notes de 18-20 quasiment à tous les attributs-clés.


Sinon même sans jouer et en regardant les matchs de Primera, tu aurais vu que ce mec était promis à un bel avenir...

Bon j'avoue que là il a sorti une saison de malade !
Dire que Maradona l'avait fait joué arrière droit en sélection ... Quelle hérésie ...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Très belle saison de Valence mais un petit regret quand même, la 3e place était accessible et ça n'aurait pas été immérité de les voir finir devant l'Atletico (avec un peu plus de chance sur certains matchs et des décisions arbitrales plus favorables).
Et comme le dit l'article, il manque un vrai tueur devant pour convertir leurs nombreuses occasions : Paco Alcacer pourrait peut-être endosser ce rôle mais il faudrait qu'il soit épargné par les blessures, contrairement à cette année, quant à Negredo, il a été plutôt décevant...
DoutorSocrates Niveau : CFA
L'Atletico aussi a subi de drôles de décisions arbitrales. On se rappellera notamment de l'égalité contre Bilbao si je ne m'abuse où deux buts parfaitement valables leur ont été refusés pour hors-jeu.
mixmaster Niveau : DHR
Le football portugais ne regrette rien et remercie plutôt Valence pour André Gomes. S'il était resté à Benfica, il aurait peu joué (idem pour Bernardo Silva).
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4