Ce qu'il faut retenir de la saison du Bayern Munich

Si le Rekordmeister a remporté le 25e titre de champion de son histoire, il le doit à lui-même bien sûr, mais aussi à une concurrence qui s'est tiré dans les pattes. Et heureusement d'ailleurs, car ce n'était pas le meilleur Bayern de ces dernières saisons, si l'on en croit ce qui se passe en coulisses...

Modififié

L'analyse définitive


Elle est facile : le Bayern Munich est trop fort. Trop fort pour son championnat. Même si les Bavarois n'ont pas été franchement en réussite face aux gros (deux nuls face à Schalke, une victoire et une défaite contre Wolfsburg, pareil contre Leverkusen, un nul et une défaite contre Gladbach, et deux victoires serrées face au BvB), ils ont assuré l'essentiel : battre un maximum d'équipes. Là où les Loups, les Poulains et autres employés de Bayer ont perdu des points à droite à gauche contre des clubs plus modestes, le Rekordmeister, lui, s'est rendu aux quatre coins du pays avec la ferme intention de repartir avec trois points de plus à la fin de chaque week-end. Et pour que le reste de la Bundesliga imprime bien les intentions du Bayern, l'escouade de Pep Guardiola y est allée avec la manière : ballon confisqué, et vas-y que je m'invite dans ta moitié de terrain et que je te pilonne. À en croire les statistiques, ça marche 7,5 fois sur 10, puisque le Rekordmeister s'est imposé à 25 reprises cette saison, marquant 2,35 buts/match (et n'en concédant qu'un toutes les deux rencontres). Derrière, les « chasseurs » ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Car s'ils n'avaient pas fait les kékés face à des équipes à leur portée, ils auraient pu aller chercher le Bayern. Sauf qu'ils ont trop de respect pour leurs adversaires. Alors que si Munich peut écraser, il écrase. Et c'est très bien ainsi.

Le match chef-d'œuvre : Bayern Munich 6-0 Werder Brême


On joue depuis deux mois à peine que le Bayern Munich a déjà pris les commandes de la Bundesliga et compte déjà quatre points d'avance sur le Borussia Mönchenglabdach. Hormis deux matchs nuls, à Schalke (1-1) et à Hambourg (0-0), les Bavarois terrassent tout ce qui passe, en prenant bien soin de soigner leur différence de buts (comme si cela allait vraiment compter à la fin...). Arrive alors la 8e journée du championnat. Et c'est un pauvre Werder Brême qui vient toquer à la porte de l'Allianz Arena. Un Werder en haillons, lanterne rouge et dernière équipe (avec Fribourg) à ne pas avoir connu les joies d'une victoire cette saison. Bien évidemment, cela fait un peu de peine au Bayern, qui ne voit devant que l'ombre de l'un de ses rivaux historiques. Mais il y a un saladier à soulever au printemps, donc pas le temps de faire dans le sentimentalisme. Philipp Lahm marque son premier but à la maison depuis quatre ans, Xabi Alonso inscrit sa première réalisation en Bundesliga d'un coup franc malicieux, Thomas Müller se fait justice lui-même sur penalty et Mario Götze montre le temps d'un but toute la classe qu'il possède. 4-0 à la mi-temps, un Bayern Munich quasiment au complet s'amuse avec son punching-ball du jour. En fin de rencontre, Lahm et Götze se font encore un peu plaisir. 6-0. Jeu, set et match. La victoire la plus aboutie du Rekordmeister cette saison (le 8-0 contre le HSV ne compte pas, tant il n'y a pas eu d'opposition en face).

Le tournant de la saison


Le Bayern Munich étant en mode « trois points par match » à chaque sortie, ce sont les équipes juste derrière qui décident de quand aura lieu le sacre du Rekordmeister. Cette saison, le Bayern a fait la course en tête quasiment tout le long, et n'a jamais vraiment été inquiété. Il est vrai qu'à un moment, Wolfsburg est revenu à 8 points du leader, grâce à une belle entrée en matière dans la Rückrunde (victoire 4-1) Mais 8 points, c'est beaucoup. Et même si les Loups tiennent pendant un moment la distance, ils finiront eux aussi par craquer, au 24e épisode du championnat. Menés, les Bavarois retournent la situation face aux Roten de Hanovre pour finalement s'imposer 3-1. Pendant ce temps, Wolfsburg s'incline 1-0 à Augsburg sur un but de Dominik Kohr. Le Bayern reprend onze points d'avance. Ce n'est pas encore officiel, mais c'est déjà fini. À moins que c'était fini dès le début, en fait.

Le meilleur joueur : Arjen Robben


Plus les années passent, et plus le Néerlandais est indispensable à son équipe. Quand il est là, on ne voit que lui. Et quand il est absent, cela se voit également. Si le Bayern n'a pas trop galéré dans l'ensemble, tout le monde a remarqué l'absence de Robben, capable de crochets, d'accélérations et de frappes hors du commun. Disons-le franchement : considérant que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne sont pas de ce monde, Arjen Robben est le meilleur joueur sur Terre. Dommage qu'on l'ait si peu vu jouer cette année.

Le joueur révélation : Mitchell Weiser


À la base, Mitchell Weiser était le back-up du back-up du back-up. Et puis tout le monde s'est blessé, et le natif de Troisdorf, absent lors de la Hinrunde, a fait son retour dans le groupe en début d'année 2015. Petit à petit, le meilleur copain de David Alaba s'est imposé sur son côté droit, a délivré quelques passes décisives, et a même réussi à enchaîner 7x90 minutes en championnat. En fin de contrat, l'un des chouchous de Guardiola devrait être prolongé, en dépit de l'intérêt de certains pensionnaires de la 1. Bundesliga.

Le flop : Mario Götze


On pensait que le but victorieux en finale de Coupe du monde lui avait fait du bien. Il n'y a qu'à voir son début de saison remarquable, où petit Mario enchaînait but sur but et où l'on pensait qu'il allait enfin devenir grand. Mais quand l'heure est venue de prendre ses responsabilités (suite aux blessures et convalescences des Ribéry et autres Robben), le mental de Götze est parti en vacances, et le joueur a tout simplement disparu, bafouillant son football et se dribblant plus lui-même que ses adversaires. Ses statistiques de deuxième partie de saison sont d'ailleurs faméliques : 2 buts, 2 passes décisives. Triste bilan pour celui qui est à nouveau relégué au rang d'espoir. Mais l'espoir n'est pas éternel, surtout quand on joue au Bayern...

Les belles déclas de la saison


« Je ne sais pas. Vous savez, moi c'est Müller, sans Wohlfahrt derrière. » (Thomas Müller répond aux journalistes qui lui demandent si Schweini et Ribéry seront présents contre Porto)

« Il m'a dit "Je t'aime", alors j'ai répondu "Je t'aime". » (Franck Ribéry à propos de Rafinha, venu le féliciter après son but contre Leverkusen pour son come-back)

« Philipp Lahm m'a déçu, je pensais qu'il mettrait un triplé. Peut-être qu'il ne jouera pas lors du prochain match. » (Pep Guardiola, mode ironie ON après le doublé de Lahm face au Werder)

« En Allemagne, les gens parlent trop. » (Pep Guardiola, mode ironie OFF)

Le plus beau but : David Alaba


Tout comme Robben et Ribéry, on n'a pas assez vu jouer David Alaba cette saison, et c'est dommage, vu le pied gauche qui est le sien.


Alaba Free Kick Goal vs Stuttgart von great-and-funny-videos

La décision arbitrale qu'on n'a pas aimée


Elle a eu lieu en Coupe, et non en championnat. Opposés au Borussia Dortmund en demi-finale de Pokal, les Bavarois (qui mènent déjà 1-0) réclament à la 56e minute un penalty pour une main de Schmelzer dans la surface. Herr Gagelmann dit de continuer à jouer. La suite, on la connaît : égalisation de PEA une vingtaine de minutes plus tard, Lewandowski qui se fait boxer par Langerak (et qui n'obtient rien) et enfin, une mythique séance de tirs au but. Et dire qu'à 2-0, le match aurait sans doute été plié...

Le coup de sang


15 avril 2015 : sans Alaba, Ribéry et Robben, le Bayern se fait cartonner 3-1 par le FC Porto. Comme un malheur ne vient jamais seul, Mario Götze sort sur blessure. La goutte d'eau qui fait déborder le vase de Guardiola, qui s'en prend au corps médical, responsable selon lui de la méforme de plusieurs joueurs. Réaction immédiate du docteur Müller-Wohlfahrt, qui décide de quitter le club avec son staff. « Après la rencontre de Ligue des champions, le staff médical a été tenu pour principal responsable de la défaite, pour des raisons que l'on ne comprend pas. Le lien de confiance a été endommagé » . Hormis un break en 2008-09 (suite à la présence de Klinsmann), Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt travaillait au club depuis 1977. Quand il a commencé, Guardiola avait 6 ans.

Pourcentage de résistance à la blessure


Corps fragiles + mauvais œil + Guardiola + Müller-Wohlfahrt = 0%

Le joueur dont le club a besoin cet été : un ailier


Franck Ribéry et Arjen Robben ayant été blessés une bonne partie de la saison, c'est triste, mais il faut se faire une raison : ces deux-là joueront de moins en moins dans les années à venir. Il faut donc penser au futur. Et le futur (n'en déplaise à Francky), c'est Antoine Griezmann. Ne serait-ce que pour son nom de famille, le Bayern serait parfait pour l'international français. Sinon, il y a d'autres pistes évoquées, comme Ángel Di María, Karim Bellarabi ou encore Kevin De Bruyne. Mais pour ce dernier, ce ne serait pas avant 2016...

Ce qui va se passer la saison prochaine


En début de saison, Manuel Neuer pète un câble : il ne veut plus de défenseurs devant lui. Il veut avoir sa moitié de terrain pour lui tout seul. Une idée qui ravit Guardiola, qui décide d'aligner dix milieux de terrain devant l'homme bionique. Le Bayern termine ses matchs avec 99,9% de possession et, quitte à ressembler de plus en plus à une équipe de hand, gagne tous ses matchs 25-22. C'est la balade en championnat et en Coupe, mais pas en Ligue des champions. Le Bayern passe difficilement le premier tour, sort le Dynamo Kiev en huitièmes avant de reperdre à l'aller face au FC Porto. C'est à ce moment-là que surgit Uli Hoeness, entouré de Sammer et de Müller-Wohlfahrt. Guardiola est débarqué et remplacé par Heynckes jusqu'à la fin de saison, et Rummenigge se mure dans son silence. Uli est back dans le business, et finalement, en fin de saison, le Bayern s'offre le triplé en battant le PSG en finale de C1.


Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Millonario Niveau : DHR
Ce qui manque au Bayern, c'est un Dortmund de haut niveau. Mine de rien gagner si tôt le championnat t'enlève la pression, le stress et l'intensité nécessaires au titre en C1.

Même si cette année, ils n'ont pas été épargnés par les blessures.
D'accord sur le fait que en championnat, le Bayern n'a pas eu
d'adversaires à sa mesure lors des 2 dernières saisons, et que cela
peut avoir une incidence défavorable en C, pour hausser le niveau
et l'intensité.
Maintenant faut voir si la saison prochaine, si une équipe pourra lutter
pour le titre, je vois plus Wolfsburg le faire que Dortmund qui devra
digérer l'après-Klopp et le départ de certains de ses cadres.
Le Bayern aurait besoin d'un Reus valide.
Connaissant la politique de l'Atlhetico Madrid, si les munichois lâchent 50 millions, ils auront Antoine.
Concernant Götze, il était encore sur la pelouse de la finale du Mondial brésilien. Schweini aussi un peu, d'ailleurs. Mais ce p'tit gars à la bouille de poupon est une valeur sûre, et il se remettra d'aplomb pour la saison qui vient. No doubt. Pareil pour Alaba, non épargné par les méandres physiques du sport de haut niveau.
Pour Robbery, faut voir si les années commencent à peser, mais vu leur année sabatique, ils peuvent revenir revigorés.
Mûller n'ira nulle part. Trop allemand, trop efficace pour qu'il le laisse filer.
Lahm, il lui en reste encore une, bien affutée.
Quant à Pep, sort-il grandit ou affaibli d'une saison qui l'aura vu se faire balayer en demie par son ex. Sans parler de ce clash avec Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, plus difficile à prononcer qu'anticonstitutionnellement. Achtung !
Ali, sur ton anticipation de la saison prochaine... on dirait que tu laisses entendre que Rummenige est le seul artisan de la venue de Guardiola... alors qu'Hoeness a aussi fait des pieds et des mains pour le faire venir...

Sinon très bon article, j'ajouterai qu'on a vu un Guardiola un poil plus pragmatique et notamment en seconde partie de saison, une fois toutes les blessures survenues, un style de jeu reposant moins systématiquement sur une possession haute.

Sinon Götze ça devient grave, on dirait qu'il ne sait plus comment faire pour dribbler un joueur (à part quand il a un débutant face à lui, comme contre Porto).

En première partie de saison, lorsqu'il cartonne et met des buts, faut pas perdre de vue que Robben à droite monopolise presque l'animation offensive, que Lewandowski et Müller se décale, et qu'en fait Götze bien que à gauche sur le papier, est surtout là pour piquer dans l'axe et concrétiser... tandis qu'Alaba du milieu de terrain vient offrir les solutions coté gauche avec Bernat.

Dès lors qu'il a du occuper un rôle plus d'ailier (blessure de Robben et d'Alaba) il n'a plus été aussi bon.
Rakamlerouge Niveau : National
Par rapport aux recrues, je dirais presque qu'il n'en faut aucune, si seulement cet effectif là pouvait etre au complet ne fut ce qu'une seule journée.
Ce qu'il manque c'est des ailiers qui se blesse pas trop. Pour ça que Reus oui,mais...
J'ai bien aimé l'évolution dans le jeu bavarois, même si la possession est toujours de mise ça va plus vers l'avant est le système de jeu est modifiable facilement en cours de match grâce à la polyvalence de certains joueurs.

Maintenant même les historiques comme Lahm et Schweini vieillisse, à voir comment cela sera géré...
"considérant que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne sont pas de ce monde, Arjen Robben est le meilleur joueur sur Terre."
Non, pas toi Ali!
Cristiano est tellement pas de ce monde, qu'il a décidé de ne pas jouer les CDM
ManodesMontagnes Niveau : National
Message posté par pierre ménès 2.0
Ce qu'il manque c'est des ailiers qui se blesse pas trop. Pour ça que Reus oui,mais...
J'ai bien aimé l'évolution dans le jeu bavarois, même si la possession est toujours de mise ça va plus vers l'avant est le système de jeu est modifiable facilement en cours de match grâce à la polyvalence de certains joueurs.

Maintenant même les historiques comme Lahm et Schweini vieillisse, à voir comment cela sera géré...


Ca va faire quelques millions à investir dans un turn-over qui va progressivement reléguer les indéboulonnables sur le banc. Dommage que tout vienne s'uniformiser dans ce putain de grand football, mais les exigences sont ce qu'elles sont, et Guardiola malheureusement est pas capable de pondre un Busquets tous les ans... J'serais pas étonné de voir un bon lifting du Bayern sur les 3 prochains mercatos avec 7-8 recrues comme on peut le voir au Barca depuis que la cadence à maintenir est au plus haut et que la formation n'peut plus suivre.

J'pense que même un Reus peut pourrait pas faire de mal au Bayern, on connaissait tous la fragilité de Robben avant son transfert et il a quand même passé 5 saisons (bientôt 6,7,... en attendant la retraite) a marcher sur l'Allemagne. Ca serait juste malheureux de les voir continuer à dépouiller Dortmund ! On parlait de Gundogan la semaine dernière aussi... En se disant que les montées en puissance de Wolfsburg et de Monchengladbach ont été et seront des feux de paille, ca ne laisserait plus grand chose à la Bundesliga.

Finalement, ce qui serait encore plus malheureux c'est de voir le Bayern se transformer en PSG allemand et fêter des triplés "arrachés" à des Guingamp, Auxerre et autres foudres de guerre meublant le classement... C'en serait bien triste de voir un club pareil en plein centre d'une spirale naze !

C'est déjà cette merde de manque de concurrence qui leur a valu une grosse méforme en C1 la saison dernière (à mon bonheur, moi, baltringue de madridista), et vu le ryhtme que se tueront à avoir et maintenir des clubs du niveau du Barca et du Real dans les 3-4 prochaines années au moins, on en perdrait une grosse pointure européenne. Triste
Je reste persuadé qu'avec l'équipe au complet ils auraient mangé le milieu et la défense barcelonaise.

Martinez à son niveau, Alaba, Ribéry, Robben,.. L'histoire aurait été autre.

Qu'on le veuille ou non, Barcelone a bien profité des blessures de ses opposants directs (PSG, Bayern, Modric)

Ce qui n'enlève rien aux performances des 3 mutants entendons-nous bien!
En même temps qui peut dire ce qui se serait passé ans les deux fulgurances de Messi lors du demi aller de C1...Le Bayern jouait parfaitement le coup jusqu'à la 70ème, puis l'emporte au retour...Bref c'est fou comme toute une saison peut basculer en quelques secondes, il aurait suffit que le Bayern soit en finale de C1 pour qu'on parle d'une grande saison pour le Bayern.
ManodesMontagnes Niveau : National
Message posté par Lacouste
En même temps qui peut dire ce qui se serait passé ans les deux fulgurances de Messi lors du demi aller de C1...Le Bayern jouait parfaitement le coup jusqu'à la 70ème, puis l'emporte au retour...Bref c'est fou comme toute une saison peut basculer en quelques secondes, il aurait suffit que le Bayern soit en finale de C1 pour qu'on parle d'une grande saison pour le Bayern.


Si seulement l'opinion était gérable... Le problème c'est que le manque d'opposition en Bundesliga empêche de juger une "bonne" ou mauvaise saison du Bayern sur cette compète.

A part l'Europe, t'as vraiment rien pour juger le niveau de leur saison... Et quand tu te rends compte des exigences d'une saison, il faut être fou pour qualifier de "moyenne" la saison d'un Bayern qui tombe en demi finale de C1 face à la plus grosse machine de guerre des 50 dernières années (Le quadruplé du PSG, c'est une saison énorme, alors ?)... Et puis si l'opinion était gérable, ca se saurait. Quand le Real Madrid est à deux matches de finir champion, à deux matches de jouer une finale de C1, à deux matches de jouer une finale de Coupe du Roi, là tout le monde parait d'accord pour dire que leur saison est scandaleuse...
Message posté par ManodesMontagnes


Si seulement l'opinion était gérable... Le problème c'est que le manque d'opposition en Bundesliga empêche de juger une "bonne" ou mauvaise saison du Bayern sur cette compète.

A part l'Europe, t'as vraiment rien pour juger le niveau de leur saison... Et quand tu te rends compte des exigences d'une saison, il faut être fou pour qualifier de "moyenne" la saison d'un Bayern qui tombe en demi finale de C1 face à la plus grosse machine de guerre des 50 dernières années (Le quadruplé du PSG, c'est une saison énorme, alors ?)... Et puis si l'opinion était gérable, ca se saurait. Quand le Real Madrid est à deux matches de finir champion, à deux matches de jouer une finale de C1, à deux matches de jouer une finale de Coupe du Roi, là tout le monde parait d'accord pour dire que leur saison est scandaleuse...


tu m'excuseras,
mais la différence d'ambition d'un champion d'europe en titre (que dis je, du monde :D) qui compte un type qui met 50 buts par an ... et celle d'une équipe dont les cadres viennent d'être "champions ultimes" (qui conduit à une petite dépression méritée) et dont les meilleurs éléments sont cramés ... beh oui, ce qui n'est pas si naze pour le bayern est bien décevant pour le real (en coupe d'europe j'entends).

après le bayern c'est imposé champion d'Allemagne très facilement là où le real "décima" a échoué en liga.
donc forcément le real a fait une saison plus naze que le bayern -_-
Müller-Wohlfahrt ca a l'air d'être un bel escroc quand même, le gars arrive à faire croire à tout le monde que c'est une pointure quand il arrive pas à garder 1/10 ième de l'équipe sur le terrain.
J'aimerais bien qu'il aille à Arsenal Wenger arriverait à la 22ième journée avec des seulement des u14 (qu'il aura pioché en France) dispo.
Message posté par Tordinho
Je reste persuadé qu'avec l'équipe au complet ils auraient mangé le milieu et la défense barcelonaise.

Martinez à son niveau, Alaba, Ribéry, Robben,.. L'histoire aurait été autre.

Qu'on le veuille ou non, Barcelone a bien profité des blessures de ses opposants directs (PSG, Bayern, Modric)

Ce qui n'enlève rien aux performances des 3 mutants entendons-nous bien!


Clairement tout comme le Bayern avait bénéficié de l'état de forme du Barça en 2013... c'est le football. être en forme joue énormément sur le parcours en LDC.
Message posté par Tordinho
Je reste persuadé qu'avec l'équipe au complet ils auraient mangé le milieu et la défense barcelonaise.

Martinez à son niveau, Alaba, Ribéry, Robben,.. L'histoire aurait été autre.

Qu'on le veuille ou non, Barcelone a bien profité des blessures de ses opposants directs (PSG, Bayern, Modric)

Ce qui n'enlève rien aux performances des 3 mutants entendons-nous bien!


Du PSG ? Sérieux là ? Ils se sont fait plié en 7 sur les deux matchs, sans et avec les blessés.
il y a 1 heure Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 2 il y a 1 heure Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23