1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la saison du TFC

Ce qu'il faut retenir de la saison de Toulouse

Que ce fut dur pour le TFC ! Après un excellent début de saison, au cours duquel certains voyaient les Toulousains finir dans les dix premiers, ceux-ci ont finalement sombré dans les abysses de la Ligue 1 avant d'en sortir au dernier moment grâce à Dominique Arribagé. Le point positif, c'est que pour une fois, on ne s'est pas emmerdé sur les bords de la Garonne.

Modififié
116 15

Bilan définitif

Le Téfécé a terminé sa saison comme il l'avait commencée, par une défaite 3-2 face à l'OGC Nice. Entre les deux, un bon premier tiers (on parle carrément de Toulouse comme d'un candidat à la C3) et un sprint final héroïque, tout juste suffisant pour effacer une période de vache maigre qui n'aura été fatale qu'à Alain Casanova et son 3-2-2-1-2. Il aura quand même fallu plusieurs séries noires (trois défaites consécutives aux 10e, 11e et 12e journées, aucun succès entre le 2 décembre et le 31 janvier) pour qu'Olivier Sadran se sépare à contrecœur de l'emblématique technicien toulousain. Bien lui en a pris. Dominique Arribagé, ancien joueur du TFC (comme Casanova), gagne autant de matchs en un mois et demi que son prédécesseur en un peu plus de trois mois. Au-delà des résultats, son grand mérite aura été de déterrer le moral de ses hommes, enfoui dans les entrailles du sol de Haute-Garonne, et de remobiliser ces derniers afin de sauver le club d'une descente évidente. Avec le nouveau système à deux relégations, Toulouse a d'ailleurs sauvé plus que sa saison.

Le match chef-d'œuvre : Toulouse 3–2 Lille

Si, mathématiquement, ce n'est pas tout à fait la victoire du maintien, mentalement, c'est le cas. À trois journées de la fin, avec seulement deux points d'avance sur le premier relégable et juste après une fessée mal payée reçue sur le terrain de Monaco, il était légitime de craindre le pire pour une équipe encore instable. Surtout qu'en début de match, la chance est du côté du LOSC. Nolan Roux dévie un tir moisi et trompe Ahamada à la 9e. Jamais mené en début de match depuis le début de l'ère Arribagé, le TFC le sera deux fois ce soir-là. À l'heure de jeu, Boufal répond à l'égalisation magistrale de Ben Yedder. Le Français avait mis Enyeama sur le cul à la 30e minute d'une frappe aussi belle que peu académique. Le temps passe, Lille parvient à conserver l'avantage jusqu'au chef-d'œuvre toulousain. Les locaux, par l'intermédiaire de Trejo et Braithwaite, plantent deux banderilles en trois minutes (81e et 83e) et offre au Stadium une vraie ambiance. Un double exploit bien mérité.

Youtube

Le tournant de la saison : Toulouse-PSG (1-1)

Qui sait ce qui se serait passé si le Tef était parvenu à battre ce PSG à domicile. À l'époque, Casanova et ses troupes tournent bien. Celles de Laurent Blanc manquent de confiance. En plus, Serge Aurier oublie un temps qu'il est parisien et offre même un but à Ben Yedder. Toulouse joue mieux, Toulouse frappe plus, mais Toulouse n'a pas de bol. Ce jour-là, Sirigu est décisif (si, si, vraiment !) et Pešić vendange le but du 2-0 en première mi-temps avant de voir Bahebeck égaliser juste après. Le score ne bougera plus. Deux semaines plus tard, le TFC entamera sa série de trois défaites consécutives. Sérieusement, se faire flinguer la saison par Jean-Christophe Bahebeck, si ça c'est pas la lose...

Le but : Óscar Trejo contre Rennes

Accélération, crochet, grand pont, tir de l'exter' et but. Javier Pastore ? Non, Óscar Trejo, qui marque face à Rennes le plus beau but de la saison (juste devant le golazo de Ben Yedder contre le LOSC).

Youtube

Le meilleur joueur : Ben Yedder

Sans surprise aucune, Wissam a répondu aux attentes. Certes, il a parfois connu des jours moins bons, surtout au début de l'année 2015, mais à sa décharge, Casanova l'a trimbalé un peu partout aux avant-postes. Au final, Ben Yedder termine sa saison avec 14 buts au compteur. Pas son meilleur exercice, certes, mais cela représente quand même un tiers des buts de son équipe. Rarement décevant dans son rôle de leader technique, il donne néanmoins de plus en plus l'impression de ne plus pouvoir progresser dans la ville rose. Ce n'est donc pas un hasard si l'attaquant français a avoué vouloir quitter le club cet été. Si Olivier Sadran ne s'y oppose pas, il ne cèdera son bijou qu'en échange d'un gros chèque. Reste à savoir si Wissam coûte vraiment aussi cher aux yeux de ses prétendants.

La révélation : Aleksandar Pešić

Sur quatre Serbes et deux Roumains, il fallait bien qu'il y ait un joueur de l'Est qui sorte vraiment du lot. Ni superstar, ni maladroit, on peut quand même qualifier Aleksandar Pešić de révélation et de promesse. Pour sa première saison au TFC, il a marqué six buts, dont certains valent leur pesant de cacahuètes. Surtout, le Stadium a découvert un renard, toujours bien placé dans la surface, à l'affût du bon coup. Dans une équipe en meilleure forme, le Serbe peut largement viser le cap des dix buts en championnat. Ça sera peut-être pour l'année prochaine, qui sait.

Le flop : Zacharie Boucher

Arrivé sur les bords de la Garonne en janvier 2014 avec l'étiquette de grand espoir, Boucher n'a jamais vraiment répondu aux attentes. Trop irrégulier, pas assez autoritaire, il a fini par perdre sa place au profit d'Ahamada, que tout le monde avait déjà jeté aux oubliettes. L'arrivée d'Arribagé au club n'a pas arrangé son cas. Il ne doit ses récents matchs en Ligue 1 qu'aux pépins physiques de son concurrent et ne restera a priori pas au TFC plus loin que cet été.

La décla

« Le TFC a sa place dans les dix premiers de L1 » , Dominique Arribagé, sur Télé Toulouse. Fort du succès de l'opération maintien dont il a été l'homme fort, le successeur de Casanova ne veut pas s'arrêter là. Il nourrit de grandes ambitions pour la saison prochaine. Pour arriver à ses fins, il compte réduire son effectif à « 25 ou 26 joueurs » en comptant les jeunes. Autant dire qu'il risque d'y avoir du mouvement au Stadium pendant le mercato.

Le coup de gueule (d'Alain Casanova)

« Des joueurs, à l'image de Wissam… On a l'impression que Wissam, puisque ça fait trois ans maintenant qu'il joue en Ligue 1, qu'il a eu des stats extraordinaires jusqu'à maintenant, on a l'impression que c'est un joueur qui est du calibre d'Ibrahimović ou des joueurs confirmés, expérimentés avec beaucoup de confiance en eux. Or Wissam est un jeune joueur. Il dépend de ses coéquipiers et il peut connaître des périodes de doute. À certains moments, il peut se poser des questions, il peut être moins spontané, avoir moins de réussite. » Question : au micro de France Bleu, Casanova taclait-il son poulain, voulait-il le protéger, ou bien les deux ?

La décision arbitrale qu'on n'a pas aimée

Le carton rouge adressé par M. Fautrel à Maxime Spano pour son bizutage en L1. Après 39 secondes de jeu et pas un seul ballon touché, le stoppeur du TFC est expulsé pour une faute en position de dernier défenseur à l'entrée de la surface sur Origi. Si le penalty semble légitime, la couleur du carton l'est moins, puisque le fautif a eu le malheur de trébucher avant de heurter le Belge. On est très loin du tacle par derrière volontaire. Et puis la psychologie dans tout ça, merde ? Le gamin n'a que vingt ans…

Coefficient de résistance à la blessure : 1%

Ahamada, Trejo, Kana-Biyik, Aguilar, Didot… Quasiment tous les joueurs toulousains ont été arrêtés pendant au moins un mois cette saison. Casanova et son staff auraient difficilement pu foirer plus leur préparation physique en début de saison.

Le joueur qu'il faut pour l'année prochaine : un gardien de but

Cette saison, les deux coachs de Toulouse avaient le choix entre Zacharie Boucher et Ali Ahamada aux cages. Avec un tel duo de gardien, pas sûr que le PSG aurait été champion de France cette saison. Les deux portiers ont coûté beaucoup de points au Tef, et Boucher étant sur le départ, les dirigeants du club feraient bien de se pencher rapidement sur la question de l'acquisition d'un vrai bon gardien de but. Pas forcément un mec super brillant, juste un gars qui ne commet pas trop de bourdes. Ils n'ont pas ça, en Europe de l'Est ?

Ce qui va se passer la saison prochaine

Avec le système à trois relégations, la Ligue 1 avait encore un intérêt pour les Toulousains. Il fallait jouer pour se maintenir. Avec la nouvelle formule, la première journée aura autant d'intérêt qu'une 35e journée du stade rennais. Pour ne pas sombrer dans l'ennui, Sadran veut bâtir une équipe compétitive. Comme d'habitude, il fera son mercato en Serbie. Il y pioche trois inconnus, mais, contre toute attente, réussit un énorme coup. Lazar Marković, auteur d'une première saison décevante à Liverpool, a le moral à zéro et veut rentrer chez lui. La colonie serbe du TFC lui permet de trouver un compromis entre vie personnelle et professionnelle. Dans le vestiaire, plus personne ne parle français. Arribagé est obligé d'effectuer ses causeries à l'aide de son bouquin Le serbe pour les nuls. L'arrivée de Marković fait du bien au club, puisqu'elle convainc Ben Yedder de rester dans la ville rose. Le quatuor Pešić, Marković, Wissam et Braithwaite fait passer le trident parisien (Lucas, Pastore, Cristiano Ronaldo) pour une bande de marioles et marque vingt buts en dix journées. Les hommes d'Arribagé vont même jusqu'à occuper le fauteuil de leader avant que Ben Yedder ne se claque et que Lazar Marković ne perde tibia et péroné suite à un tacle de bourrin d'Abdennour contre l'ASM. Toulouse entame alors une série noire de douze matchs sans victoire, dont dix matchs nuls. Arribagé a du mal à gérer la crise et finit par être remercié au mois de mars. Son successeur, Alain Casanovic, reprend un club en milieu de tableau (12e), mais à seulement sept points de la Ligue Europa. Le retour du duo Ben Yedder-Marković et le surprenant 3-5-2 du technicien serbe permettent au TFC de revenir à un point de Bordeaux, dernière équipe européenne, à la 37e journée et à la veille d'un derby de la Garonne décisif au Stadium. Match le plus chiant de la saison, cette « petite finale » se dirige vers un 0-0 des familles avant qu'Ali Ahamada ne délivre les siens d'une tête plongeante sur corner à la 92e. En fusion, le public envahit le terrain au coup de sifflet final avant de foutre le bordel sur la place du capitole quelques heures plus tard. Quelques mois plus tard, la ville oubliera l'existence du rugby. Encore une victoire pour le football.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 1
Pour la décision, c'est compliqué pour Fautrel de faire autrement, 15 secondes ou une heure de jeu. Il arrive lancé, il le pousse puis trébuche sur lui. Certes ce n'est pas un attentat, mais il y a annihilation d'une action de but claire et nette. C'est moche pour le jeune Spano, mais c'est le dur apprentissage de la Ligue 1.

Sinon saison franchement immonde de Toulouse, qui restera toujours dans l'ombre du Stade Toulousain et n'aura pas le soutien populaire de la ville. Avec un peu plus de jeu et d'envie, nul doute qu'il y aurait sûrement un peu plus de monde dans les travées du Stadium. Trejo c'est quand même pas vilain, Ben Yedder c'est plutôt bon. J'aime assez Braithwaite également, assez esthétique comme joueur, qui restera un bon joueur de L1, j'ai du mal à le voir aller plus haut.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Que cette équipe ne soit plus du tout sans intérêt c'est bien... mais si cet intérêt était du à une saison positive ça serait mieux.
Cette année y'a tout eu, de la malchance, des mecs sans le moral, des blessures des joueurs importants, un mercato rate, une defense en bois, des gardiens de DH...

Allez on vends bien Ben Yedder, on degage boucher, amahada, spajic, grigore et on s'achete 2 garidens et une defense et ca devrais tenir la route pour une saison chiante.
Desourceapeupressure Niveau : District
On parle beaucoup des gardiens, mais tous les joueurs défensifs, ont, pour différentes raisons, fait une saison moisie : Grigore, Kana Biyik, Matheus, Moubandje, Ninkov, Spajic, Sylla, Tisserand, Veskovac, Yago, pas un pour rattraper l'autre. T avais l'impression ( vérifiée souvent ) que tu pouvais prendre un but sur chaque action. Autant au milieu ou devant, il me semble qu'il y a de quoi repartir, autant derrière ça va être très très compliqué, à moins de recruter un ou deux mecs sûrs( mais qui?????) et d'arrêter les paris pas chers( on peut pas avoir un cetto, abdennour ou aurier chaque année).

Sinon aguilar en DC les quelques fois ou Casa l'a mis c'était pas mal, je sais pas.

En tout cas, je suis très inquiet malgré le maintien. S'il n' y a pas de changement radical en défense, dire qu'on va viser les dix premiers me paraît surréaliste.

Forza Viola quand même
OpieWinston Niveau : Loisir
Ils feraient bien de se pencher sur le cas Aréola les Toulousains non ?
Un petit prêt d'un ou deux ans vu que Paris n'est pas prêt de le titulariser et que le gosse cherche du temps de jeu - ça peut être une solution provisoire solide en attendant d'acheter un type prometteur.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Apparemment le gardien du Cercle de Bruges est sur les tablettes. Si les Belges du forum pourraient me rassurer, parce que bon 47 buts encaissés en 30 matchs de Jupi, ça me fait froid dans le dos...

Sinon j'ai l'impression qu'on paie encore le mercato raté de 2011, où on avait montré beaucoup d'ambition pour remplacer et prévoir les départs de la génération Capoue-Sissoko-Gignac. Maintenant qu'on a plus Abdennour et Aurier pour cacher la forêt, on a vu le désastre.

J'espère que Président Sadran a compris qu'il vallait mieux se fonder sur un centre de formation qui est pas dégeu, qu'aller tenter le jumelage avec l'Etoile Rouge de Belgrade. Puis sortir une équipe de pitchouns, ça pourrait faire remonter un peu l'engouement autour de ce club. En plus d'enfin jouer les coupes (ras le bol des défaites à Romorantin ou Lyon la Duchère)

Pour les joueurs, j'ai eu du mal avec Pesic (moins maladroit et on l'avait notre victoire contre Paris!) mais il a progressé. Je pensais que Regattin allait enfin faire son trou mais on l'a collé au banc alors que c'est le joueur qui peut apporter de la folie au TFC.

Sinon niveau médiatique, on a enfin parlé de notre club cette saison, même sur So Foot et c'est plutôt cool :) Même si c'est pour nos contre performances ^^. A ce propos, Volontaire82, tu nous manques !!!
Frenchies Niveau : CFA
Quand tu vois la liste des "bons" joueurs que le TFC a perdu depuis 6/7 saisons, ça fait peur quand même !
Dans un classement des clubs dépouillés en "qualité", là on parle pratiquement de podium et plus de maintien ^^

.. y en a un notamment entrain d'aider le barca a tout rafler cette saison -_-
un qui est devenu le pilier d'un perpétuel prétendant au podium (OM)
un qui a grandement contribué à faire un parcours européen remarquable (ASM) ...
bon j'arrête la liste là,

Mais à un moment donné, avoir ces joueurs c'était déjà une chance en soi certes, mais la différence entre un club stable (et que l'entraineur le soit ne suffit clairement pas) et un club qui d'une saison à l'autre peut perdre pratiquement une dizaine de places, beh c'est ce label "tremplin" par manque tout simplement de moyens financiers ...

Et c'est pas une histoire d'ambition, le contexte peut être favorable (derby façon lille/lens, clasico made in TV paris/marseille) mais dans la ville rose, il ne l'est tout simplement pas car c'est pas évident dans une même ville (hors capitale) d'avoir en terme de popularité (ce qui fait bander les publicitaires) un club calibre "barca/bayern/real/united" dans un autre sport ... et arriver à tirer suffisamment la couverture à soi pour le tef.

C'est pas de remplir le stadium le problème (bon les abonnements un peu plus), quand le tef est FORT > le stadium se remplit même dans les petites affiches (on l'a vu en 2009).

Enfin de compte, partout ailleurs que Toulouse, le club de foot a LE budget à faire pâlir les autres sports ... chez nous il est équivalent (33-35M€) !
hors ce qui est énorme alors pour le rugby est dérisoire en tant que "quatrième agglo de France" pour le foot !
Quand tu n'as que le treizième budget, finir 17 ème c'est certes un peu décevant mais loin de l'horreur lensois qui le douzième budget se retrouve vingtième ...


Enfin bref, je me repète mais faudra "bien" le vendre le Ben Yedder ...
en dessous de 15, autant le garder !!
Message posté par Kit Fisteur
Que cette équipe ne soit plus du tout sans intérêt c'est bien... mais si cet intérêt était du à une saison positive ça serait mieux.


Au final, j'ai presque l'impression qu'on a + parlé d'eux quand ils étaient relégables que l'année où ils ont fini 3e..
Saison très difficile mais le gros point positif vient du remplacement de casa par arribagé. Il était temps, et depuis on a retrouvé du jeu et de la ferveur au stade, quand auparavant on était désabusés par cette équipe.

Du très bon le scénario de la saison prochaine ! Pour être plus réaliste, je vendrais Ben yedder pour acheter une défense, en misant sur la confirmation de trejo en 10 derrière la doublette pesic braithwaite. Allez le tef'
Desourceapeupressure Niveau : District
Message posté par indians


Du très bon le scénario de la saison prochaine ! Pour être plus réaliste, je vendrais Ben yedder pour acheter une défense, en misant sur la confirmation de trejo en 10 derrière la doublette pesic braithwaite. Allez le tef'


Moi je pense que c'est l'occasion de donner vraiment sa chance à regattin à la place de ben yedder en duo avec braithwaite. Les rares fois où cela a été fait, ça m'a paru plutôt bien. Pour moi regattin n'est pas un vrai milieu ni un ailier. Mais il a la vivacité, la technique et l'efficacité d'un attaquant. On pourrait faire tourner les 3 ( braith-pesic-regattin ) sur 2 postes en fct de leur forme et des adversaires.
volontaire 82 Niveau : CFA2
Une drôle de saison quand même.

Autant je suis super reconnaissant du travail d'Arribagé, autant j'ai vraiment du mal à croire qu'il puisse faire progresser cette équipe. Son aide est surtout venue sur le plan mental, jamais on gagne le match de Lille avec Casa.. et évidemment pour certains joueurs ressuscités comme Trejo ou Braithwaite.
Mais je ne suis pas sincèrement convaincu quant à faire progresser cette équipe sur le plan tactique, et tout simplement dans le jeu.. La fin de saison le prouve, là ou on aurait pu essayer quelques nouveaux trucs pour la prochaine saison, notamment contre Nice, on a eu droit à ce match clownesque..
J'oublie pas non plus sa part de responsabilité dans le recrutement pitoyable des dernières années, avec l'ami Rachedi aussi, pour un Abdennour les Veskovac Grigore Spajic Moubandje Kana-Biyik ? Pour un Braithwaite, les Larsen Luan Bulut Santander Tafer Kazim et Pesic qui ne m'a pas du tout convaincu pour l'instant ?

J'aurais également aimé comme beaucoup de supporters du tef voir plus souvent jouer Regattin.. Malheureusement j'ai l'impression que son implication est parfois limitée ce qui peut lui jouer des tours...

Le recrutement va être plus que capital. Deux défenseurs, sans doute un joueur au milieu pour renforcer, puisque l'ami Abel va peut-être prolonger ses vacances toulousaines encore un peu, et surtout... UN GARDIEN ! Putain, ces gardiens ! Sur les 40 de L1 on a sûrement les deux plus mauvais ! On parle de Naguez, ça pourrait être un joli coup à la Adbennour, et aussi de Aréola, je suis totalement pour, même si je me méfie de la caution 'gardien des Espoirs' maintenant...

J'espère enfin un parcours propre en Coupe l'an prochain...

Plus qu'à vendre le prince Ali au cirque le plus proche et je me sentirais mieux. Pas pu trop commenter cette année, mais je suis très content de voir que la communauté s'agrandit, sur ce forum, comme ailleurs, toujours un plaisir de voir des supps toulousains, d'autant plus que la plupart sont des gentlemens, sans surprise hahaha, même si j'ai plus trop vu Ben&Ben ces derniers temps
Une drôle de saison...

Je rejoins l'avis général sur les erreurs de recrutements mais pour moi le gros point noir cette année c'est le nombre de blessés fantasmagorique que l'on a eu... On est numéro 1 en Ligue 1 sur ce point là (l'article le pointe d'ailleurs fort justement) et quand la colonne de l'équipe s'est mise en place (bien appuyé par ce 4-4-2 simple mais efficace) on a rarement eu peur dans le sprint final.

Mention au public qui s'est réveillé au bon moment, ça fait plaisir de retrouver le virage Taton comme ça!!

Mention également à Kana-Biyik qui a prouvé sur cette deuxième partie de saison bien plus que Zebina en 2 ans et qui semble avoir pris un certain kiff à jouer en violet. En espérant que ça continue et en espérant pouvoir lui adjoindre un bon joueur de complément..

Et enfin mention à Martin Braithwate, un régal de joueur! Il mouille le maillot, il se bat, il sait jouer avec les autres et c'est bien dommage qu'il ai été blessé si souvent cette année. On raille souvent son manque d'efficacité mais 80% de ses buts/pass déc ont rapporté 3 points. Un modèle! Y'a pas à dire au niveau recrutement, le scandinave nous réussi beaucoup mieux que le yougo!

Allez à l'année prochaine pour vibrer dans notre nouvel écrin à moitié vide entre amateurs de pousse-citrouille!

PEACE & Forza Viola!
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Au faite les gars, pourquoi on dit "Téfécé" et pas "Téaifssé" ? L'accent de Toulouse ?

'Me suis toujours posé la question...
Trejo-Pesic-Braithwaite.. attention à ces trois pour la saison prochaine, je les vois vraiment faire une très grosse saison. Après on fera une grosse année (qualif pour la C3, j'y crois) que si la défense est au rdv et se métamorphose parce que le chantier est colossal.. (pourquoi pas rapatrier ochoa qui ne joue pas souvent avec Malaga?)
Trejo-Pesic-Braithwaite.. attention à ces trois pour la saison prochaine, je les vois vraiment faire une très grosse saison. Après on fera une grosse année (qualif pour la C3, j'y crois) que si la défense est au rdv et se métamorphose parce que le chantier est colossal.. (pourquoi pas rapatrier ochoa qui ne joue pas souvent avec Malaga?)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
116 15