1. // France – Ligue 1
  2. // Bilan

Ce qu'il faut retenir de la saison de Guingamp

Plus de 50 matchs, une épopée européenne, une demi-finale de Coupe de France et un maintien assez tranquille en Ligue 1 : c'est le bilan vite fait de la saison de l'En Avant de Guingamp, peut-être la plus belle de l'histoire du club, en tout cas la plus dense.

Modififié
1k 12

L'analyse définitive


L'EAG a été un improbable animateur de la saison de foot en France, squattant régulièrement la Une de l'actu sportive et des discussions entre débatteurs TV et habitués des réseaux sociaux. Mais c'est surtout pour sa jolie aventure en Ligue Europa en réalité que les Bretons ont fait parler, plus que pour leur parcours en championnat, terminé à une très honnête 10e place, sans jamais pouvoir viser mieux, sans sérieusement flipper longtemps pour le maintien non plus. Pour ce qui est du parcours européen, il a été mis en avant (sic) d'abord au regard des prestations décevantes des autres engagés français en C3. La bande à Gourvennec a aussi démonté en règle la croyance selon laquelle il est impossible de mener de front plusieurs tableaux quand on est un club avec un budget modeste, tant ses performances sur la scène continentale semblent avoir permis d'enrichir la dynamique d'un groupe homogène et solidaire, d'où ont émergé quelques individualités, dont bien sûr le désormais inévitable Claudio Beauvue. Seule déception de la saison : la défaite un peu bête à Auxerre aux portes d'une nouvelle finale de Coupe de France, après un parcours un brin chanceux. Allez, c'est juste histoire de s'éloigner enfin un peu des projecteurs…

Le match chef-d'œuvre : Guingamp 1-0 PSG


EAG face au PSG, le 14 décembre dernier : trois jours après la qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa obtenue sur la pelouse du PAOK Salonique, Lionel Mathis et ses potes se paient le champion en titre et futur tenant, d'un but inscrit en début de match par Jérémy Pied. Score final : 1-0. La dernière défaite des hommes de Laurent Blanc en championnat remontait à la fin de la saison précédente. « Je ne sais pas comment les joueurs ont fait pour battre Paris, s'interrogeait le pourtant pragmatique Gourvennec dans une interview accordée à So Foot en début d'année. On a pris l'avion dans la nuit de jeudi à vendredi, on est arrivés le vendredi matin vers 5 heures, et on a joué Paris le dimanche… On a mis quasiment la même équipe, ce match est une énigme pour moi. »

Youtube

Le tournant de la saison


3 décembre dernier : les Guingampais, dernier de la L1 au coup d'envoi, s'imposent 5-1 au Roudourou face à Caen, un candidat direct. Gourvennec fait le choix du retour au 4-4-2 et redonne les clés du jeu aux tauliers historiques, dont l'ex-placardisé Thibault Giresse. Au coup de sifflet final, l'EAG sort de la zone rouge, dans laquelle il ne replongera plus de la saison.

Le meilleur joueur : Claudio Beauvue


Il y a quelques jours, Ouest France livrait le résultat de son sondage pour désigner le meilleur joueur guingampais de la saison : Beauvue a recueilli 413 voix sur 600 votants, devançant très largement Pied et Lössl. Rien d'étonnant pour « Air » Beauvue, ailier reconverti dans l'axe, où il a fait parler sa vivacité et son incroyable jeu de tête, malgré un gabarit modeste. Au bilan de sa saison marathon : 26 buts inscrits en 51 matchs, dont 17 en championnat. C'est autant que Didier Drogba lors de sa saison 2002/2003 et le désormais ex-Blues s'est d'ailleurs empressé de féliciter son successeur sur les réseaux sociaux.

Le joueur révélation : Jonas Lössl


Difficile de départager le portier Jonas Lössl de l'ailier Jérémy Pied, mais puisqu'il faut faire un choix… Le premier est arrivé incognito en France, depuis son Danemark natal, et s'est imposé au poste de numéro 1, profitant d'un combo blessure/suspension/méforme du titulaire en début de saison, Mamadou Samassa. S'il reste encore perfectible, avec quelques sautes de concentration et des difficultés à capter les ballons, il est tout de même une satisfaction et a gagné sa place pour la prochaine saison. S'agissant de Jérémy Pied, il s'agit plus d'une relance que d'une révélation, lui dont on connaissait les qualités depuis sa formation à Lyon mais qui s'était un peu perdu depuis à Nice. Dans un registre différent aussi, il faut noter l'étonnante réussite offensive de Christophe Mandanne, lui qui n'avait pas spécialement une réputation de finisseur jusque-là. Preuve qu'on peut réaliser la meilleure saison de sa carrière l'année de ses 30 ans…

Le flop : Ronnie Schwartz


Un bel échec tout de même à signaler : Ronnie Schwartz, l'un des trois Danois arrivés l'été dernier en Bretagne. Si Lössl et Jacobsen ont réussi à s'imposer, ce n'est pas le cas de « Waynej » Ronnie, qui a traîné toute la saison quelques kilos en trop et des pépins physique, l'un n'allant probablement pas sans l'autre. Barré par le duo Mandanne/Beauvue, il a progressivement disparu des feuilles de match…

Ils ont dit…


« Nous, on postule la sélection de La Réunion et de la Guadeloupe ! »

À la fin d'une rencontre de l'EA Guingamp, un journaliste demande à Claudio Beauvue et Christophe Mandanne s'ils « pensent à une convocation en équipe de France  » . Leur réponse se fait avec le sourire, mais en dit long sur leurs sentiments. En attendant, Air Beauvue continue d'être dans les petits papiers de Didier Deschamps.

Le plus beau but : Lars Jacobsen


Le vétéran danois n'a marqué qu'un but cette saison mais il mérite d'être mis à l'honneur. « Comme elle vient ! »

Youtube

La décision arbitrale qu'on n'a pas aimée


La défaite 1-3 à domicile le 4 avril dernier face à l'OL a été mal vécue dans les travées du Roudourou, avec un penalty sévère sifflé en faveur des visiteurs, suivi d'un carton rouge encore plus sévère adressé à Christophe Kerbrat juste avant la mi-temps… Pas de quoi crier au scandale mais on a déjà vu Clément Turpin plus inspiré que ce jour-là.

Le coup de sang


27 septembre à Montpellier : l'En Avant est dans une mauvaise spirale et perd cruellement 2-1 en fin de match. De quoi énerver Samassa, qui récolte un rouge, et Angoua, qui cherche à retirer le carton des mains de l'arbitre. Un geste qu'il réitérera quelques semaines plus tard… Moche.

Youtube

Pourcentage de résistance à la blessure


90%

Malgré une saison marathon à plus de 50 matchs, il n'y a pas eu de grosses blessures à gérer, avec un roulement d'effectif judicieux quand il le fallait et de bons suppléants aux rares joueurs qui ont squatté l'infirmerie plus de deux ou trois semaines d'affilée (Marveaux, Lévêque). Ce serait donc vrai pour la potion magique ?

Le joueur dont le club a besoin cet été : Mohamed Yattara


Priorité au recrutement d'un attaquant, avec les départs probables de Beauvue et Mandanne. Aucune piste sérieuse n'a encore fuité dans la presse mais on se risque à un pronostic : et pourquoi ne pas relancer Mohamed Yattara le Lyonnais ?

Ce qui va se passer la saison prochaine


Scénario 1 : Gourvennec reste à Guingamp, le club s'assure un solide recrutement grâce à la réputation grandissante de son entraîneur, ce qui permet de réussir un nouveau confortable maintien, avec en prime un nouveau joli parcours en Coupe, histoire de repartir en quête d'une nouvelle aventure européenne la saison suivante.
Scénario 2 : Gourvennec part de Guingamp et est remplacé par Raymond Domenech, qui possède une maison secondaire dans les environs. Bad buzz : le pari de relancer Sidney Govou et Djibril Cissé pour remplacer Mandanne et Beauvue est un échec cuisant. La saison se termine sur une moche relégation et une demande en mariage foireuse à Pierre Ménès.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
Article sympa.

Mais juste pour savoir, qu'est-ce qui vous fait dire que Beauvue est dans "les petits papiers de Deschamps", ce dernier privilégiant des joueurs moins en réussite, mais beaucoup plus jeunes, comme Ntep?
ErminigMode2k11 Niveau : DHR
saison réussie alors que vous avez même pas fait chier Rennes ?? c'est plus ce que c'était le 22.
La différence entre le SRFC et les autres clubs bretons, c'est qu'on s'en branle de Rennes nous. Rennes est le grand frère, celui qui est en L1 depuis longtemps mais qui prend de haut ses petits frères Guingamp, Lorient et Brest. Il n'y a qu'à voir ses supporters, arrogants et plein de mépris quand il s'agit de parler des autres clubs bretons.
Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
Message posté par sospanic
La différence entre le SRFC et les autres clubs bretons, c'est qu'on s'en branle de Rennes nous. Rennes est le grand frère, celui qui est en L1 depuis longtemps mais qui prend de haut ses petits frères Guingamp, Lorient et Brest. Il n'y a qu'à voir ses supporters, arrogants et plein de mépris quand il s'agit de parler des autres clubs bretons.


Mouais d'un côté, tu tomberas toujours sur un mec qui soutient son club (quelqu'il soit…) en dehors de toute objectivité et surtout contre le reste de la Terre, parce que les pauvres types qui supportent un autre club que le sien, tu comprends, ils n'ont rien compris! Donc ce genre de mec existe à Rennes certainement, et aussi à Brest, Lorient, Guingamp, et partout sur la planète. Je préfère les ignorer que généraliser, mais c'est juste mon avis.
Stéréotyper les supporters de Rennes, c'est certes très réducteur, mais je remarque que beaucoup de potes rennais et supporters du SRFC sont condescendants. A chaque fois que je suis allé Route de Lorient, les mecs étaient arrogants. Le pire, c'était lors des derbys. Je comprends que lors d'un derby, tu sois plus bouillant, mais ça va, c'est Guingamp et Lorient. La petite rivalité, c'est Nantes, qu'ils restent là dessus. Les bouseux, les paysans, ça sort à chaque fois de la bouche des rennais en parlant de l'En Avant. Ca me fait bien marrer de voir que Guingamp finit a un point de Rennes cette saison.
Rennes devrait être plus humble, à tout point de vue.
Hôtel avec Beauvue Niveau : DHR
Message posté par sospanic
Stéréotyper les supporters de Rennes, c'est certes très réducteur, mais je remarque que beaucoup de potes rennais et supporters du SRFC sont condescendants. A chaque fois que je suis allé Route de Lorient, les mecs étaient arrogants. Le pire, c'était lors des derbys. Je comprends que lors d'un derby, tu sois plus bouillant, mais ça va, c'est Guingamp et Lorient. La petite rivalité, c'est Nantes, qu'ils restent là dessus. Les bouseux, les paysans, ça sort à chaque fois de la bouche des rennais en parlant de l'En Avant. Ca me fait bien marrer de voir que Guingamp finit a un point de Rennes cette saison.
Rennes devrait être plus humble, à tout point de vue.


D'un côté, c'est pas super évident de supporter Rennes de manière objective. Gros moyens et grosse ville (on reste relatif…), donc privés de la sympathie du Petit contre les gros (au contraire de Lorient ou Guingamp), et palmarès néant, donc pas la sympathie des parcours en Coupe ou en Europe qui font rêver (au contraire de Guingamp, Nantes ou même de Lorient).
ErminigMode2k11 Niveau : DHR
t'es sérieux avec l'arrogance rennaise ??? t'as pas du croiser les bonnes personnes, ou alors tu captes pas le second degré (vu ta réaction à mon 1er message par exemple)
ça fait 15 ans (depuis l'arrivée de Pinault) qu'on nous chie dans les bottes, qu'on nous vanne sur tous les sujets possibles, pour être arrogants derrière faudrait être costauds ! Je pense au contraire que le rennais typique est hyper défaitiste et est le premier à se marrer de son club.

+ que ce que disent les supporters adverses, faudrait axer votre com' officielle sur autre chose : on a compris que vous aviez un budget pété et que vous viviez au milieu des champs ! même Gourvennec arrête pas de le ressasser en conf de presse, vous tendez le bâton les copains !

Cela dit, pour revenir au bilan de l'EAG, vraiment bravo car ça a envoyé du jeu et surtout j'ai passé de belles soirées devant vos matchs d'Europa League. J'espère que sur la durée ça va tenir car avec tous les offensifs qui partent, ça sera pas simple de faire aussi bien l'année prochain
Message posté par sospanic
Stéréotyper les supporters de Rennes, c'est certes très réducteur, mais je remarque que beaucoup de potes rennais et supporters du SRFC sont condescendants. A chaque fois que je suis allé Route de Lorient, les mecs étaient arrogants. Le pire, c'était lors des derbys. Je comprends que lors d'un derby, tu sois plus bouillant, mais ça va, c'est Guingamp et Lorient. La petite rivalité, c'est Nantes, qu'ils restent là dessus. Les bouseux, les paysans, ça sort à chaque fois de la bouche des rennais en parlant de l'En Avant. Ca me fait bien marrer de voir que Guingamp finit a un point de Rennes cette saison.
Rennes devrait être plus humble, à tout point de vue.


Oullaaa, comme tu le dis, c'est réducteur et stéréotypé. je supportes le SRFC et sincerement, je respecte énormément les autres clubs bretons et sincerement, je trouve que c'est partagé par ceux que je connais. comment peux tu la ramener face aux guingampais apres les 2 lecons qu'on s'est pris en finale??
et quand EAG joue en Europa league, je suis a fond derrière eux.

Il n'y a qu'avec nantes ou il y a des rapports plus méchants. avec EAG, c plus de la chambre, c bon enfant...
Pour tout vous dire, j'étais au Roudourou quand on s'est pris 6-1 à domicile. A chaque derby, y'avait un chant qui le rappelait, suivi d'un "paysans" ou autre "bouseux".
Peu être que les supporters que j'ai croisé et que je connais sont des exceptions et clairement, les 2 finales perdues (sans compter l'élimination en demi de CdF honteuse il y a 2 ans je crois) ont mis un sacré coup derrière la tête de beaucoup de supporters.
C'était mon ressenti personnel. Quand je parle de grand frère breton, Rennes est vraiment une fierté, quand à la stabilité (sans mauvais jeux de mots). Je trouve que la réciproque n'est pas égale et qu'un peu plus de respect serait mérité (sans avoir forcément à gagner des titres au dépend de son voisin).
En 2009 et 2014, quand j'étais au SdF, l'ambiance était très bon enfant, mais clairement, les rennais étaient plus cinglants dans leur attitude et je parle avant le coup d'envoi de la première finale.
Sincèrement, j'aurais préféré que l'EAG gagne contre un autre club, car même supporter de Guingamp, Rennes reste un club breton qui a la sympathie du grand frère.
Honnêtement, je suis supporter de l'EAG et même si les rennais nous chambrent ça reste quand même bon enfant. C'est du folklore quoi. Je suis sûr qu'on retrouve cette opposition "Ville/Campagne" dans d'autres rivalités.
Et puis on est les premier à se foutre d'eux pour la CDF donc normal de se faire tailler en retour
Les supporters rennais prétentieux? Les mecs s'en prennent plein la gueule par les pseudos médias tels que l'équipe et FF mais blaguent toujours sur leur club. Sans oublier que c'est plus souvent les guingampais et les nantais qui provoquent les rennais. Et sinon, les relations entre rennais et lorientais sont très cool hein ;)
Je suis supporter du Milan , mais j'habite a 20 min de Guingamp , a Saint Brieuc et j'ai une affection particulière pour ce club car cest la fierté du 22 , c'est notre Auxerre a nous quoi , et l'ambiance est la meilleure de France , et normal que ca chambre entre bretons . Mais on apprécie les rennais hein ;)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 12