En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bilan 2014/2015

Ce qu'il faut retenir de la saison de Bordeaux

Willy Sagnol n'a pas raté sa première saison en tant qu'entraîneur de club. Il ne l'a pas vraiment réussie non plus. Mais grâce au PSG, en 2014-2015, terminer sixième de Ligue 1 permet d'être européen. C'est là que Paris est vraiment magique.

L'analyse définitive

En terminant à la sixième position en Ligue 1, le sixième budget de Ligue 1 a fait le job. Ni plus, ni moins. Et ne doit sa qualification en Ligue Europa, l'objectif initial, qu'à la saison de titan du PSG, dont le succès en Coupe de France a eu le bon goût d'envoyer les Girondins sur les routes du Vieux Continent. Si, sur le papier, l'exercice bordelais semble bien morne, il a tout de même été rythmé par quelques épisodes marquants. Ce début de saison tonitruant, d'abord, avec ce 4-1 infligé à Monaco dès la deuxième journée. Et puis ce changement de stade, ensuite, avec cette folle journée organisée par les Ultramarines pour la der à Lescure, conclue par un Marc Planus brandissant un fumigène. Et puis, surtout, il y a cette victoire face à Marseille, en avril, histoire de porter à 38 ans une invincibilité à Lescure face aux Olympiens. Pour l'histoire. Alors, qu'est-ce qui a cloché pour que Bordeaux reste bloqué à cette anonyme sixième place ? De piètres prestations face aux mal classés, d'abord : un seul point pris face à Reims, deux seulement face à Metz et Bastia, défaite à domicile face à Nice. Suffisant pour louper le top 5. Au rayon humiliation, la manita reçue à Chaban contre Lyon juste avant Noël, restera gravée à jamais. Au final, Willy Sagnol obtient une mention « passable » , pour ses débuts à la tête d'une équipe de club. À lui de passer un cap la saison prochaine.

Le match chef-d'œuvre : Bordeaux-PSG , 3-2

Quatre jours après sa qualification, après prolongation, sur le terrain de Chelsea, le PSG n'avait peut-être pas l'énergie nécessaire pour combattre comme il l'aurait voulu. Certes. N'empêche que cette après-midi du 15 mars, les Girondins ont livré leur match le plus abouti de la saison. Sérieux dans tous les compartiments du jeu, les joueurs au scapulaire ont étouffé les Parisiens, qui n'ont espéré que grâce à un dégagement loupé de Carrasso et un penalty, permettant à Ibrahimović de claquer un doublé. Pour le reste, Paris n'a pas existé.

Le tournant de la saison : l'opération de Cheick Diabaté

Qu'elle fut dure à prendre, cette décision d'envoyer Cheick Diabaté réparer son genou cagneux en janvier. Les Girondins savaient l'opération inéluctable, avec les six mois d'indisponibilité qui vont avec, restait à choisir le moment le plus judicieux pour faire passer l'Immense sur le billard. Et mettre fin à la saison de l'homme qui avait fait trembler huit fois les ficelles lors des quinze premières journées. Dur, sachant que l'effectif de Willy Sagnol ne regorge pas d'attaquants de pointe, surtout avec le prêt d'Emiliano Sala à Caen. Pour le remplacer, le Suédois Kiese Thelin a été recruté, et Crivelli est sorti de la réserve pour dépanner. À eux deux, ils ne marqueront que deux buts.

Le meilleur joueur : Jaroslav Plašil

Oui, Diego Rolán a progressé dans tous les domaines, claqué seize pions, gagné sa place en sélection et retrouvé un sourire qu'on pensait oublié en Uruguay. Mais le meilleur joueur des Girondins a 33 ans et un hair-band. De retour de Catane, où il s'était exilé une saison pour cause d'incompatibilité d'humeur avec Francis Gillot, c'est un Jaro tout frais que les Bordelais ont retrouvé. Fini le joueur poussif, incapable de tenir plus d'une heure de jeu sous les ordres de l'ancien entraîneur bordelais. Le Plašil version 2014-2015 est combatif, infatigable. Le Tchèque joue juste, s'évertuant toujours à mettre le jeu « à l'endroit » . S'il a laissé son brassard de capitaine à Lamine Sané, tous les joueurs de l'effectif s'accordent à dire que le taulier, c'est lui. Dans le vestiaire, et sur la pelouse, où il prend le temps de replacer ses camarades, voir à les haranguer pour les pousser à se déplacer. Le Plašil qu'on aime.

Le joueur révélation : Cédric Yambéré

Il n'y a peut-être que dans ses rêves les plus fous, que Cédric Yambéré se voyait signer un contrat de footballeur professionnel. Débauché à Lormont, en proche banlieue bordelaise, pour encadrer une réserve des Girondins très jeune, le joueur de vingt-quatre ans a pourtant sû saisir la chance à la faveur d'une cascade de forfaits en défense centrale. Préféré à Marc Planus dans la hiérarchie établie par Sagnol, il a même fini par s'imposer au milieu de terrain, occupant la pointe basse du losange. Titulaire à quinze reprises en championnat, c'est tout naturellement qu'il a signé un contrat le liant aux Girondins jusqu'en 2019, avec en bonus un totem d'immunité remporté grâce à son but face à l'OM. Et dans quelques jours, le gaillard devrait faire ses débuts internationaux sous les couleurs de la République centrafricaine. Pas mal, pour un gars venu faire le grand frère en CFA.

Le flop : Diego Contento

C'est peu dire que Willy Sagnol devait s'attendre à mieux, en recrutant le latéral tricard au Bayern. Mais l'Allemand a déçu. Offensivement, la comparaison avec Mariano, son pendant à droite, fait très mal. Et défensivement, il a souvent offert du grand n'importe quoi, laissant Nicolas Pallois à l'abandon. Pour y remédier, Sagnol a tout tenté. D'abord en lui préférant de temps à autre Maxime Poundjé, en début de saison. Puis en décalant Pallois sur le côté, sans grand succès. En cours de match, c'est même Nicolas Maurice-Belay qui a souvent pris sa place. Mais faute de concurrence sérieuse, Contento a toujours fini par retrouver son poste. Jusqu'à quand ?

Ils ont dit

« L'avantage du joueur, je dirais typique africain : il n'est pas cher, généralement prêt au combat, on peut le qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n'est pas que ça, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Il faut des Nordiques aussi. C'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité. Une équipe de foot, c'est un mélange. C'est comme la vie, c'est comme la France. Sur un terrain, on a des défenseurs, des attaquants, des milieux, des grands, des rapides, des petits, des techniques. Voilà. » Willy Sagnol, en grande forme.

« Cela fait longtemps qu'on n'a pas battu Paris, et quand je pense à cela, ça me fait mal. J'ai parlé aux joueurs, je leur ai dit : "Les gars, préparez-vous bien, il faut qu'on gagne ce match, c'est important. Si on arrive à gagner, vous allez voir, le reste sera facile." Je serai présent au stade, c'est obligé, je n'ai pas le choix. J'ai envie d'y être pour supporter, crier, soutenir Bordeaux. » Même avec un genou en vrac, Cheick Diabaté fait gagner Bordeaux.

Le plus beau non-but : Mariano face à Marseille

Le but de Thomas Touré contre Rennes était pas mal, c'est sûr. De même que celui de Khazri contre l'ETG. Mais au vrai, aucun des 47 pions inscrits par Bordeaux cette saison ne restera dans les mémoires pour sa note artistique. Au grand dam de Mariano, proche de marquer le but l'année face à Marseille. Au quart d'heure de jeu, le défenseur reprend de volée un dégagement de Mandanda et expédie le ballon sur le poteau. Même Olivier Atton n'aurait pas osé un tel geste.

La décision arbitrale qu'on n'a pas aimée

Dire que Bordeaux n'a pas franchement été maltraité par l'arbitrage est un euphémisme qui n'a rien de doux. Si l'on devait retenir une décision arbitrale malheureuse, bien qu'en faveur des Bordelais, ce serait cet avantage laissé en fin de match face au PSG. Rewind : à la 86e minute, Ibrahimović fait faute sur un Bordelais. M. Jaffredo laisse l'avantage. Sané récupère la balle, la passe à Carrasso, qui s'en empare de la main. Le juge de touche signale la faute du gardien bordelais à son arbitre principal, qui lui répond qu'il laisse l'avantage. Les Parisiens sont dans l'incompréhension, et derrière, Rolan offre la victoire aux siens. Au sortir du match, Zlatan craque, insulte la France, prend quatre matchs de suspension et le PSG décide de boycotter Canal+. C'était peut-être plus simple de revenir à la faute initiale d'Ibra, non ?

Le coup de sang

Lorsque les Girondins prêtent un joueur, c'est toujours à condition qu'il ne soit pas aligné en cas de confrontation entre sa nouvelle équipe et Bordeaux. Surtout quand il est en feu, à l'image d'Emiliano Sala début mars, lorsque les Marine et Blanc se déplacent dans le Calvados. Le Stade Malherbe tente jusqu'au dernier moment de faire jouer l'Argentin, en vain. L'affaire prend une telle ampleur qu'à la fin du match, Garande et Sagnol sont proches d'en venir aux mains, le technicien caennais n'ayant que très peu d'humour après les défaites à domicile.

Pourcentage de résistance à la blessure : 8%

Jussiê blessé toute la saison, Diabaté out à partir de janvier, c'est sans une grande partie de son attaque que Sagnol a dû composer. En défense, les absences conjuguées de Ilori et Sané, ajoutées à la mise au placard de Planus, ont favorisé l'émergence de Yambéré.

Le joueur dont le club a besoin cet été : un numéro 6

Yambéré encore trop limité à ce poste auquel il ne fait que dépanner, Poko et Traoré plus à l'aise aux postes de relayeur et Greg Sertic à la dérive, c'est souvent Clément Chantôme qui a joué devant la défense en seconde partie de saison. Du gâchis. Pour se stabiliser, Bordeaux a besoin d'une sentinelle, une vraie. Devant elle, Plašil, Chantôme et Gourcuff se chargeront d'alimenter les avants en caviars. Et ce sera beau.

Ce qui va se passer la saison prochaine

Emmenés par un Yoann Gourcuff ressuscité qui prendra plaisir à tromper Marouane Chamack avec Cheick Diabaté, et un effectif aux postes doublés, Bordeaux jonglera sans trop de difficultés entre la Ligue 1 et la Coupe d'Europe. Jusqu'en janvier, les Marine et Blanc survolent le championnat comme dans un rêve, avec un point d'orgue, un triplé de Gourcuff à Gerland, sous les yeux d'un Jean-Michel Aulas torse nu, un siège arraché à la main et des jurons plein la bouche. Séduit par le jeu chatoyant développé par Bordeaux, Noël Le Graët promet à Sagnol le poste de sélectionneur des Bleus après l'Euro 2016. L'information se répand dans le vestiaire bordelais, et l'équipe perd son football, jusqu'à terminer à une anonyme sixième place.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 4 minutes OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 31 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 35 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34