Ce qu’il faut retenir de la Liga 2011/2012

Madrid qui renverse Barcelone, des records en veux-tu en voilà, Messi, Ronaldo mais aussi Falcao, Malaga qui s’installe en haut, Villarreal qui sombre. Voici les principaux enseignements de la saison dans le meilleur championnat du monde.

Modififié
3 22
La fin de l’hégémonie du Barça

Comme prévu, cette 81e Liga a été l’affaire des deux géants nationaux, qui ont remporté 60 des 76 matchs qu’ils ont disputés. La petite surprise, c’est le changement de hiérarchie. Après trois saisons dévastatrices, le Barça est tombé sur un as. Un Real Madrid hors catégorie, qui, pour la première fois de l’histoire des grands championnats européens, finit la saison avec trois chiffres au compteur. 100 points. La Maison Blanche place trois de ses joueurs dans le Top 5 des goleadores (C.Ronaldo : 46 buts, Higuain : 22, Benzema : 21) et trois dans le Top 4 des meilleurs passeurs (Özil : 17 passes décisives, Di Maria : 15, C.Ronaldo : 12). C’est clair et net, la puissance offensive merengue a écrasé la Liga. Le Barça n’aura finalement été leader que l’espace de deux journées (la 7e et la 8e), le Real prenant le pouvoir dès la 11e journée, pour ne plus jamais le quitter. La fin de l’hégémonie catalane est aussi celle de la grande histoire d’amour entre Guardiola et le FC Barcelone. Une histoire longue de 13 (ou 14) titres. Oui, oui, en 4 ans !

Des records, toujours des records

A force de se tirer la bourre, les deux poids lourds de la Liga enchaînent les records hallucinants. En atteignant la barre symbolique des 100 points, le Real a fait mieux que les 99 points du Barça d’il y a deux ans, que les 97 de l’Inter en 2007 et que les 98 de Liverpool en 1979. Record de buts aussi avec 121 pions plantés (l’ancien record était de 107, le Barça a aussi fait mieux cette saison avec 114). Les records tombent aussi sous les coups de boutoir des deux meilleurs buteurs du monde, Cristiano Ronaldo et Messi. L’Argentin remporte le concours, cette saison, avec 50 buts marqués, soit plus que 13 des 20 équipes de la Liga. Ronaldo (46 buts) se console en devenant le premier joueur de l’histoire de la Liga à marquer contre les 19 autres équipes du championnat.

Le phénomène Falcao

40 millions d’euros. L’Atlético Madrid a signé le plus gros chèque du dernier mercato estival, profitant des ventes fructueuses d’Agüero (45M) et de De Gea (20M) pour s’offrir les services de la star du FC Porto, Radamel Falcao Garcia Zárate. Le plus gros transfert de la Liga, et probablement le plus rentable, tant le Colombien a brillé pour sa première saison en Espagne. 38 buts en 53 matchs, dont 24 en Liga (45% des buts de son équipe). Du gauche, du droit, de la caboche, Falcao a marqué dans toutes les positions et face aux trois meilleures défenses du championnat (Barça, Real, Valence). L’ancien buteur de River Plate allie les qualités de finition et le physique d’Inzaghi avec ceux de Wayne Rooney. Bref, c’est un monstre, que Manchester et Chelsea veulent déjà s’arracher. Le Colombien a fini la saison en trombe, offrant l’Europa League à l’Atlético et la deuxième division à Villarreal.

Le nouveau Malaga est arrivé

11 départs, 10 arrivées, 60 millions dépensés. Malaga avait fait peau neuve à l’aube de cette saison 2011-2012, avec l’objectif de « se qualifier pour une Coupe d’Europe » . 10e fin janvier après un hiver de merde, les Andalo-qataris ont fini par trouver la bonne cadence avec l’adaptation progressive des recrues et la mise en place par Pellegrini d’un jeu porté vers l’avant. C’est d’ailleurs l’équipe qui a provoqué le plus de fautes cette saison en Liga (642), devant le Barça et Bilbao. Résultat, Malaga décroche la 4e place et la première qualification pour la ligue des Champions de son histoire, à condition de passer le tour préliminaire. Toulalan, abandonné par Laurent Blanc, a bien senti le coup en quittant Lyon pour l’Andalousie l’été dernier. Avec Cazorla et Isco, tous les deux pré-sélectionnés pour l’Euro avec l’Espagne, il fait partie des grandes satisfactions de l’année. Cette qualification éclair pour la C1 devrait aider le cheikh Al-Thani à rameuter du beau monde cet été, pour continuer à grignoter du terrain la saison prochaine et devenir à terme la troisième voie de cette Liga.

Les promus envoient Villarreal en deuxième division

Comme prévu, pas de surprise en haut du classement, où l’on retrouve pour la troisième année consécutive le même trio de tête. Le gros coup de théâtre de la saison est donc venu d’en bas, avec le maintien des trois promus et la relégation de Villarreal. Si le retour du Bétis en Liga n’était qu’un retour à la normale, on ne donnait pas cher de la peau des deux autres promus de l’année, Grenade et le Rayo Vallecano. Le destin a voulu que les deux lascars se retrouvent à Vallecas pour la dernière journée, avec la possibilité pour l’un comme pour l’autre de faire l’ascenseur. Et de s’arranger en cas de besoin. Assuré du maintien du fait de la défaite de Villarreal, Grenade a, à la demande des attaquants du Rayo, ouvert ses portes dans le temps additionnel. Score final, 1-0 pour les locaux, et c’est le Sous-marin jaune qui coule. Cruel, le football.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dire que Falcao, il y a 3ans, avait été proposé pour 6 M d'€ et qu'il avait été refusé car trop gros ^^ !
PS : En France bien sûr (notamment à l'ASSE si ma mémoire est bonne)
pareil pour cr7...la juve était dessus et avait finalement abandonné le dossier...94 millions d'euros de perdus !!
C'est grave l'accusation à la fin
faut arreter avec cette histoire de magouille du Rayo; l'ambiance était électrique, Grenade jouait à 10 derrière (à 2 minutes de la fin, ils pouvaient encore descendre) et fanchement sur le but quand on voit le cafouillage et la parade du gardien pour detourner le ballon sur la barre, c'est de mauvaise foi que de dire qu'ils on "ouvert les portes".

si magouille il y a eu, il faut plutot regarder du coté de Getafe, qui se prend 3 rouges contre Saragosse.
"C’est clair et net, la puissance offensive merengue a écrasé la Liga. "

Et moi qui croyait que Mourinho etait un coach hyper-defensif!!!
La propagande aurait-elle pris du plomb dans l'aile?!

Sinon Ronaldo c'est 46 buts en Liga cette saison, avec 23 buts marqués a domicile et 23 a l'exterieur!! La perfection, le MEILLEUR buteur d'Europe.
Messi, c'est tres peu de buts marqués a l'exterieur et l'ecrasante majorité marquée au Campo Nuevo avec l'aide scandaleuse arbitrale offrant 4 pénos fantoches en deux journees finales (Malaga et Espanyol) pour lui permettre d'etre Pichichi et rendre moins ridicule la saison du FC Villarato... bref une arnaque qui ne marque qu des buts inutiles: 5 contre Neverkusen... mais combien contre Chelsea? Et surtout combien contre le Real?!
Le rat hideux n'a RIEN marqué, n'a RIEN décidé lors ds matchs décisifs cette saison. Tels sont les faits.
N'empêche c'est pas mal pour un coach défensif d'exploser les records de point & de buts marqués :)
Altaïr Ibn La'Ahad Niveau : DHR
au fait: CR7, il a marqué combien contre le FC Villar en demie de la copa?
2? pas mal! mais ils se sont qualifiés?
non? ah ok...
et contre le Bayern en C1?
il a marqué aussi? impressionnant!
et ils sont passés?
toujours pas???

... a croire qu'il y a un truc qui cloche...
@ Camp Mou:

Ben oui t'as raison, franchement 50 pions en une saison c'est forcement triche, magouille et favoritisme. Et je suis loin d'être un fan du barça et de Messi mais faut être un minimum objectif
Enorme cette saison en liga niveau records, après niveau suspense... Ca serait bien que Malaga grandisse encore pour faire de l'ombre aux deux mastodontes de la liga.
Sinon pour Ronaldo et Messi, beaucoup oublient que Messi joue dans l'axe et Ronaldo sur un coté ou il est un peu plus difficile de marquer, Messi était beaucoup moins prolifique quand il jouait sur un coté.
Mais tout de même 50 buts c'est énorme...
Fini les championnats (ou quasiment) et place à l'Euro maintenant :)
Katapulta Niveau : CFA
On oublie que Messi a battu le record des penaltys accordés honteusement…
Combien déjà en tout?Sur toute la saison je veux dire...
L'exceptionnel nombre de buts inscrits par Messi et cr7 ne fait que confirmer la faiblesse du championnat espagnol !
Katapulta Niveau : CFA
@ Tyga
Argument périmé...
@ Tyga:
Demande à Utd si le championnat espagnol est pourave
@ katapulta :

C'est vrai que le tien c'est du béton !

@ memer :

Quel est le rapport ?
Mou-rinho Niveau : CFA
@Tyga Memer fait le rapport aux matchs perdu face à l'Athletic Bilbao.
La seule chose a retenir de cette liga 2011/2012, c'est bien la faiblesse de ce championnat...
2 equipes de haut niveau, 3 autres bonnes équipes, le reste c'est niveau 2eme division Slovaque.

Un barca qui sentait la fin de cycle depuis le début de la saison, un real qui n'a franchement rien d'exceptionnel qui bat le records de points marqués en championnat. Des records de buts en voici en voila, c'est pas dans un vrai championnat que cela serait arrivé.

Bref la liga est de plus en plus mauvaise.
Ah le fameux argument europa league ! Je l'attendais celui la !

Les clubs espagnols (hormis le barça et le real) ne peuvent prétendre gagner ni la liga, ni la coupe du roi, ni la ldc. Alors que reste t il à jouer à fond ? L'Europa league ! Voila pourquoi il y avait une forte représentation ibérique dans cette compétition.

Compétition que d'autres clubs comme united et city ont pris par dessus la jambe car leurs objectifs étaient tout autre !
Alors si les clubs espagnols cartonnent en Europa c'est que les autres clubs européens leur laissent la priorité. "Je vous en prie, on sait que vous n'avez que ça à gagner!"

J'en ai entendu des arguments en bois mais celui-ci est un des plus mieux.
Tyga a tout a fait raison.

Les championnats italiens, allemands, anglais sont bien plus serrés que la liga. Le championnat passe avant, c'est autre chose que de savoir qui du Barca/Real ou Porto/Benfica gagnera cette fois.

Exemple en Angleterre, a part cette saison ou United et City étaient loin devant, toutes les autres places qualificatives pour l'Europe ainsi que le Big 4 est très difficile d’accès.
La les rivaux sont Manchester United, City, Chelsea, Arsenal, Tottenham, Liverpool, Newcastle etc..

Pour preuve, la dernière équipe anglaise a avoir gagné l'Europa est Fulham, équipe du ventre mou Anglais qui n'avait rien a espérer a part l'Europa justement.

En revanche, savoir pourquoi les clubs Français boudent la C3, c'est une question insolvable vu le palmares moisi de la France en compétition européenne. C'est notre coté chauvin qui ressort, la France ne veut pas accepter son statut de championnat moyen qui n'a pas la moindre chance de décrocher une C1 et qui se croit trop fort pour une C3.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 22