1. // Europa League 2011-12
  2. // Bilan

Ce qu’il faut retenir de l’Europa League 2011-12

Ca y est, l’Europa League 2012 a livré son verdict : pour la deuxième fois en trois ans, c’est l’Atletico Madrid qui rafle la mise. Mais il y a évidemment d’autres leçons à tirer de la petite sœur de la Ligue des Champions.

Modififié
0 14

La péninsule ibérique domine crânement la compétition

En dix ans, l’Espagne a empoché cinq fois la Coupe UEFA. Le Portugal, deux. Ce qui fait quand même un bon 70%. Depuis que la Coupe UEFA a été remplacée par l’Europa League, la domination s’est même transformée en suprématie totale, avec les deux victoires de l’Atletico Madrid (2010, 2012) et du FC Porto (2011). Pire : si l’on regarde les demi-finales de cette année et de la saison dernière, pas la moindre trace de clubs autres qu’ibériques. La preuve que l’Espagne et le Portugal règnent en patrons sur cette compétition. Pourquoi ? C’est simple. Le Portugal a bien compris que l’Europa League était la compétition idéale pour grappiller des points au classement UEFA. Et de fait, ça marche : les Lusitaniens sont passés devant la France depuis cette année, en très grande partie grâce à leurs résultats en Europa League. Quant aux clubs espagnols, très corporate, ils préfèrent ne pas venir se glisser dans le duel Barcelone-Real Madrid qui sévit même sur la scène européenne. Du coup, ils se reportent, avec succès, sur la C3. Là encore, ça marche : en quelques années, l’Espagne a pratiquement rattrapé son retard sur l’Italie en nombre de C3 remportées : 7 contre les 9 italiennes. Dans deux ans, c’est réglé ?


Pour gagner la C3, mieux vaut avoir Falcao dans son équipe

Qui dit Europa League dit forcément Falcao. Le Colombien est le grand bonhomme des deux dernières éditions de la compétition. L’an dernier, il bat le record de buts dans une seule compétition européenne : 17 avec le FC Porto, et 18, même, si l’on compte son but inscrit au tour préliminaire. En finale, il plante le but décisif contre Braga. Cette saison, rebelote. Après des phases de poules pas forcément tonitruantes (3 buts en 6 matches), le Tigre se réveille à partir des matches à élimination directe. Il marque pratiquement à chaque rencontre, et ponctue son œuvre par ce sublime doublé en finale, hier, qui lui permet d’être, pour la deuxième année consécutive, meilleur buteur de la compétition. Deux joueurs, dans l’Histoire, avaient terminé double meilleur buteur de la C3 : Jupp Heynckes et Alan Shearer. Mais les deux l’avaient fait avec un seul et même maillot (Mönchengladbach et Newcastle). Et le pire, c’est que Falcao est capable de la gagner encore l’an prochain. Avec le maillot de Marseille ? LOL.


Les clubs repêchés de la Ligue des Champions auraient mieux fait d’être éliminés directement

Manchester City ? Sorti en huitièmes. Manchester United ? En huitièmes aussi. Porto ? En seizièmes. L’Ajax ? Pareil. Que ce soit clair : les clubs éliminés en phase de poules de la Ligue des Champions et reversés en seizièmes d’Europa League n’auront pas marqué l’histoire de la compétition. Hormis Valence, qui est arrivé jusqu’en demi-finales, aucun des sept autres clubs reversés (United, City, Porto, Ajax, Plzen, Olympiakos et Trabzon) n’a dépassé les huitièmes de finale. L’impression générale est surtout que ces équipes-là n’avaient pas franchement envie de la jouer, l’Europa League. Notamment les deux cadors du championnat anglais, dominateurs dans leur pays, et qui se sont fait martyriser par Bilbao et le Sporting Portugal (même si Joe Hart a été à deux doigts de qualifier les Citizens, avec son coup de tête de la dernière seconde). Conclusion : lorsque l’on entame une saison en Ligue des Champions, retomber en C3 peut faire mal, psychologiquement. A l’inverse, les équipes qui débutent l'année avec, dans leurs objectifs, d’aller chercher la C3 (comme l’Atletico Madrid, en l’occurrence, ou Porto l’an dernier), ne lâcheront rien jusqu’à la fin. Enfin, certaines lâchent aussi dès le premier tour. On ne citera pas de noms.


Et les clubs français, c’est quand qu’ils la jouent ?

Dernier fait d’arme d’un club français en C3 ? La finale de l’OM perdue contre Valence en 2004. Depuis, c’est la traversée du désert. Sur les dernières éditions, c’est encore plus déplorable. 2009-10 : Lille et Marseille éliminés en huitièmes. 2010-11 : Paris sorti en huitièmes par Benfica. 2011-12 : le PSG et Rennes dégagés dès le premier tour. Bah c’est bien, tout ça. Même si on dirait bien que c’est de pire en pire. L’exemple de Paris, cette saison, est le plus criant. Alors que la formation de Kombouaré était souveraine en Ligue 1, elle a littéralement snobé l’Europa League, sombrant même face à Salzbourg. Une question peut donc se poser : à quoi bon cravacher pendant toute la saison pour se qualifier pour l’Europe, si c’est pour ne pas la jouer par la suite ? A force de jouer à ce petit jeu, la France (et l’Italie est dans le même sac) perd des places au classement UEFA. Après s’être fait dépasser par le Portugal, la France est désormais coursée par la Russie et l’Ukraine. Or, le jour où les clubs français devront se farcir les pires tours de qualification, à la fin du mois de juin, contre le troisième du championnat d’Estonie, on fera moins les malins, hein...



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ne pas occulter les quarts de final du psg face au dynamo kiev et de l om face au shaktior la meme annee...tout de meme
Moi je veux bien qu'on me dise que les clubs français jettent l'Europa League comme des merdes, mais qu'on viennent me pincer le jour ou ont aura les moyens de foutre 45 plaques sur un joueur (or PSG) ou d'aligner 7 brésiliens et 4 argentins payés 100balles et 1 mars (clubs portugais et Ukraine/Russie)...
Note : 2
Encore une fausse excuse...

Les Sud-Américains tu peux toujours leur trouver un ancêtre Européen, puis si tu n'y arrives pas il y a toujours 4 places pour les extra-communautaires en L1.

Sinon, il reste toujours la possibilité de se remettre en cause concernant la philosophie dans les excellents de centres de formation de France.
Faire soit même ses joueurs avec un autre profil que celui du gros bourrin aux pieds carrés qui court vite actuellement en vogue.

Côté entraineur la révolution est en marche mais côté joueur...

Le modèle à suivre est Allemand ou sinon on peut toujours pleurnicher.
Tout à fait d'accord avec toi @Kuduro, c'est une fausse excuse :
Bilbao ils vont jusqu'en finale avec une équipe composée en grande partie de jeunes joueurs, simplement ils avaient une envie folle de la gagner!
Et qu'on vienne pas dire qu'en Ligue 1 on peut pas jouer tous les 3 jours parce qu'on manque de joueurs, Bilbao encore une fois tourne avec un effectif réduit (de l'ordre de 15 joueurs) et pourtant ils font finales de coupe du roi, finale d'europa league et un très bon championnat...
Vraiment marre de cette Ligue 1 ... Je crois vraiment en Lyon l'année prochaine qui aura (je l'espere vraiment) une autre mentalité et jouera pour aller loin !
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
je crois effectivement que gagner l'Europa League c'est plus une question de volonté que de capacités... En effet difficile de dire que les deux meilleures équipes de la sous Europe sont arrivées en finale. Le PSG n'avait pas grand chose à envier à l'Atletico par exemple. Si on retire Falcao, le PSG est même supérieur sur le papier. Ne parlons même pas de City qui était clairement la meilleure équipe engagée en seizième et pourtant rien... La Roma qui a pourtant un superbe effectif, a abandonné dès le premier tour face à des inconnus. Udinese qui a un jeu si chatoyant et une très belle équipe, n'aura jamais aligné ses meilleurs joueurs durant la compétition. Di Natale n'étant rentré que dans les minutes finales du dernier match. Difficile d'aller loin quand on met aussi peu de bonne volonté. Y a un moment certains vont devoir se réveiller parce qu'à force de faire n'importe quoi en C3 les italiens et les français dégringolent au classement UEFA et c'est amplement mérité...
Et quand on voit les ambiances de folies des demi et de la finale, franchement la demi retour à Bilbao dans la cathédrale de San Mamés m'en a donné des frissons !! Rien à envier à beaucoup de match de Champions League
PSG > Atletico

C'est ça ?? Atta, tu te bases sur quoi là ? Même en enlevant Falcao il reste Diego, Turan, Tiago, Juanfran, les défenseurs Miranda et Felipe, Adrian également devant, le très bon coach Simeone, qui a à mon sens bien plus amené que Ancelotti en arrivant à l'inter saison. Non, faut pas croire que Paris est si impressionnant que ça. Et oui je pense bien que le PSG avait quelque chose à envier à l'Atletico... Une âme !! Un jeu, une grinta, et puis Falcao aussi. Mais en fait il est à lui seul la combinaison de tout ça.

Mais oui, le VRAI problème vient de l'envie. c'est tellement navrant. Et pour Lyon l'année prochaine j'ai du mal à les voir jouer la C3 à fond. Je sais pas, question d'habitude en France.
Révélateur de l'esprit français. Je me souviens que quand l'AJA avait été qualifiée en LDC, les chers supporters lillois avaient crié au scandale.... Quelques mois plus tard, l'équipe auxerroise de "bouzeux" s'est, certes, faite éliminée dès le premier tour mais avec la manière; et Lille? Cette année ils ont été pitoyable en LDC mise à part Hazard et Cole qui ont été comme un poisson dans l'eau.... J'espère que la saison européenne 2012/2013 sera meilleure
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
@Saviola: Diego, turan et Tiago seraient des grands joueurs... :s Bizarrement moi qui les ai vu évoluer plusieurs saisons à la Juve (pour deux d'entre eux) je les ai toujours trouvé très limités... Pastore n'est pas plus faible que Diego(pas supérieur non plus), Menez est meilleur que Turan(il n'a encore rien prouvé), et ne parlons même pas de Matuidi ou Sissoko qui surpassent très largement ce qu'on peut voir à l'Atletico... Pour la défense tu n'as pas tort le PSG est encore trop faible dans ce secteur. et je précise que je ne porte pas du tout dans mon coeur le PSG.
La France à toutes ses chances l'année prochaine avec Marseille, Lyon, Paris, Montpellier et Lille.
Ben oui avec 3 clubs qui seront dans le chapeau 4 en CL vous pensez bien qu'ils vont pas passer..
excuse moi mais je devais intervenir,comparer le PSG a l'atletico Madrod c'est tout simplement comique!!! Pastore - Diego...au jour d’aujourd’hui y a pas photo,avantage au bresilien,est on pourrais faire poste par poste et par exemple un joueur comme Savio qui est remplaçant a l'atleti a nettement plus de talent que l'imposture Menez !...Alors supporters francais arrêté de rêver un peu est au boulot parce que derriere ca pousse avec les oléoducs Russe et Ukrainien
L'imposture Menez ? faudra m'expliquer...
inutile de comparer le psg et l'atletico pour savoir qui est le plus fort, je pense pas qu'un tel débat soit vraiment constructif, maintenant c'est sur que des clubs comme l'atletico et bilbao paraissent bien plus motivés par l'europa ligue que nos clubs et c'est vrai que pour des clubs comme Rennes j'ai du mal à comprendre, sachant qu'ils ont pas une chance folle de jouer la LDC la saison suivante, autant jouer celle la à fond, juste pour voir ce que ça fait de remplir son stade au moins une fois dans l'année
Clarence@ c'est très simple a expliquer a propos de mr Menez, a pars quelques actions individuel,2 ou 3 dribbles, ce joueur a t'il fait un match référence contre une grande équipe ou tu puisse dire que c'est un crack.Ce qui reviens le plus souvent quand on parle de ce joueur son ces prestations trop irrégulières,un ego assez prononcé pour je ne sais quelles raisons.Encore un espoir français qui ne restera qu 'a ce stade.
Ne pas aimer menez est une chose, dire que c'est une imposture... faut vraiment être un anti-menez ou un anti-PSG...

patXIV fais donc tes comparaisons mais essaies d'être objectif... Diego est un bon joueur mais ce mec n'a jamais réussi à confirmer dans un club à grosse pression... Pastore est beaucoup plus jeune et fait une saison de dingue alors qu'il a eu 3 mois de trou et un mois de blessure...

Franchement, l'atletico a de très bons joueurs, rien à dire ... mais les concours de kekette c'est un peu puéril...

Sissoko, sirigu, bisevac, jallet, alex, maxwell, matuidi, bodmer, motta, pastore, menez ou nene auraient très certainement leur place à madrid...

De toute façon c'est impossible de faire des comparaisons de ce style... même des mandanda, remy, bastos, mavuba, lisandro auraient tous leur place dans cette équipe de l'atletico.

Le seul joueur hors norme est Falcao... entouré de très bons joueurs ( adrian, diego, turan ) de ballons et derrière des mecs bien bourrin comme godin, miranda ou suarez...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 14