En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Bilan

Ce qu’il faut retenir de l’Euro 2012

Le triomphe espagnol, la classe italienne, le regain de forme portugais et le fiasco batave. Ca y est, 31 matchs sont passés, 76 buts ont été inscrits et le mois de juin a filé à la vitesse de la lumière. L’Euro est terminé, petite séance de rattrapage.

Modififié
L’Espagne dans l’histoire

L’Histoire avec un grand H. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, cette Roja est entrée dimanche soir au Panthéon du football. Un détonnant triplé Euro-Mondial-Euro qui pourrait presque faire du 1er juillet un nouveau jour férié au pays du chômage levant. Comme pour dire « fuck » à ses détracteurs, l’Espagne a enfilé sa plus belle tenue pour la finale, dégageant une impression de facilité épatante et laissant penser qu’elle n’a joué qu’à 30% tout au long de la compétition. Hier, la joie était sobre mais là, comme si les types avaient un peu trop gagné. Trois symboles de cette génération incroyable : Xavi, cadre depuis 2008, Arbeloa en forme de Christophe Jallet dans sa version double champion d’Europe et champion du monde, et Sergio Busquets qui, à 23 ans seulement, a tout gagné. Pour l’Espagne, cet Euro a également été l’occasion de prouver que les tensions entrevues entre Catalans et Madrilènes tout au long de la saison n’empêchent rien. Ils ont tous su briller au bon moment. Xabi Alonso contre la France, quand Xavi et Iniesta n’y étaient pas forcément, Xavi hier, et Casillas et Ramos pendant toute la compétition. Comme Buffon et Cannavaro en 2006, les deux madrilènes ont tenu la maison espagnole sur leurs épaules, tranquillement. Le rendez-vous est déjà pris pour 2014. La France, présente dans le groupe de qualification des espagnols, est prévenue.



L’Italie, un beau dauphin

Non, tout n’est pas à jeter. Loin de là, même. Alors évidemment, prendre 4-0 en finale, la pilule est un peu dure à avaler. Mais l’humiliation subie hier ne doit en aucun cas remettre en cause les avancées considérables de Cesare Prandelli et de ses joueurs. D’une, parce que personne n’attendait l’Italie à ce stade de la compétition. De deux, parce que personne ne pensait que (la finale exceptée, évidemment), la Nazionale pourrait pratiquer un jeu aussi séduisant. Si l’Espagne est entrée dans la légende du football, ce sont les ouvertures d’Andrea Pirlo que les enfants tenteront de réaliser cet été sur les plages. Evidemment, avec ces saloperies de ballon « corner » , ce sera plus dur, mais tant pis. Buffon a redéfini le terme « passion » dans les dictionnaires européens, Balotelli a fait parler, a fait taire, puis a fait reparler, De Rossi a titillé des jambes, puis des hormones, Cassano a étonné, quelques mois après sa sortie de l’hôpital. L’aventure de la Nazionale est aussi et surtout une aventure humaine et raconte la réussite d’un Cesare Prandelli souvent contesté. Une réussite qui, comme beaucoup de choses hier, a été contrecarrée, mais qui ne doit en rien être négligée. Pour 2014, la donne est différente. Beaucoup se rapprocheront du cimetière des footballeurs ou du Panthéon, c’est selon. Balotelli lui, sera là. Les amateurs de gif animés peuvent souffler.



La France en perdition

Construire pour mieux démolir. Depuis quelques années, la gestion de l’équipe de France se résume à une partie de Tetris. Blanc a disposé sagement ses pions, ça a marché, un peu, avant de s’écrouler. Game over, le sélectionneur des Bleus claque la porte au nez d’un Noël Le Graët qui ne sait plus quoi faire de son équipe nationale. La vérité, c’est que tout le monde pensait que les Bleus étaient bien partis. Très peu de défaites et un niveau de jeu très intéressant, jusqu’au match contre la Suède, qui vendait, à qui bon était en manque d’émotions, des perspectives de demi-finales de l’Euro après un triomphe tranquille face à l’Italie en quarts de finale. Ce moment crucial du troisième match, c’est celui choisi par les Bleus pour se tirer une balle dans le pied. De la démotivation et des embrouilles internes, dont seule l’équipe de France semble avoir le secret. Une défaite face à Zlatan plus tard, les Bleus n’y sont plus, la presse s’enflamme et même la boulangère du coin fait des baguettes anti-Nasri. Au final, cet Euro 2012, c’est un doux mélange de ras le bol et de regrets pour les observateurs et les supporters, et un gros chantier pour le successeur du Président. Au moins, là, Deschamps n’aura pas Anigo sur le dos.



L’Allemagne de la lose

Cet Euro était autant l’Euro de l’Allemagne que la Ligue des champions devait être celle du Bayern Munich. Favoris légitime de la compétition aux côtés de l’Espagne, les Allemands ont tout écrasé sur leur passage avant de plier face à l’Italie. Quatre victoires pour commencer la compétition, neuf points sur neuf possibles dans la « poule de la mort » et une impression de sérénité dégagée au fil des rencontres. Sauf qu’à trop se concentrer sur les aptitudes offensives des joueurs de Joachim Löw, on en a oublié les errements défensifs. Déjà en galère face à la Grèce et à Giorgios Samaras en quart de finale, l’arrière-garde allemande a plié sous les assauts de Mario Balotelli. Des jolis buts certes, mais tous deux inscrits sur des fautes défensives grossières. Au final, si Hummels (sauf contre l’Italie) s’est affirmé comme un excellent défenseur, Badstuber et Boateng ont été trop faibles pour espérer mieux. Autrefois tyran du football, l’Allemagne se trâine désormais dans un costume de Poulidor qui ne lui va pas bien.



Le fiasco batave

Sans conteste le fiasco de l’Euro. Une pile de noms qui faisait rêver mais qui a grandement déçu. Homme respectable, Bert Van Marvijk, qui s’est déclaré « responsable » de la faillite batave, n’honorera pas la suite de son contrat. Une suite logique après un tel échec, mais qui laisse sceptique quant à l’aptitude du prochain sélectionneur à redresser la barre. Car aujourd’hui, le navire batave nage avec les poissons. Aucune identité de jeu, un côté « chacun pour sa gueule » et surtout, une défense indigne d’une grande nation du football. Voilà la trace qu’auront laissée les Sneijder, Van Persie, Huntelaar et compagnie. En 2014, ils auront tous 30 ans. L’âge d’être grand. Espérons que ça change quelque chose…



Pas mal, le Portugal

Ok, Hugo Almeida est un imposteur. Ok, Paulo Bento était l’entraîneur le moins classe de l’Euro. Ok, le début de compétition de Cristiano Ronaldo laissait à désirer. Mais en atteignant les demi-finales de manière plus que logique, le Portugal a prouvé qu’il était l’un des costauds d'Europe. Solides derrière, où Pepe et Alves ont parfaitement tenu la baraque pendant que Rui Patricio épatait, les Lusitaniens ont pu, à l’aide d’un milieu de terrain solidaire et des artistes Nani et Ronaldo, emmerder l’Europe du foot. En témoigne cette élimination face à l’Espagne qui aurait pu prendre une autre tournure, sans une barre transversale ou une passe à contretemps de Raul Meireles. En somme, une bonne compétition pour les Portugais avant 2014.



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 3 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11
Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2