Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1ère journée

Ce qu'il faut retenir

Voilà, c'est reparti. On range ses tongs, son Closer et son huile solaire car la Ligue 1 reprend ses droits. Une première journée déjà riche en événements, où chaque gang de France a marqué son territoire.

Paris, as du braquage

Une fois n'est pas coutume, le Paris-SG ne s'est pas distingué par son incapacité chronique quand il s'agit d'allier les actes à la parole. Ce matin, les Franciliens sont leader de la Ligue 1 après leur fric-frac contre Saint-Etienne (3-1). Sans s'arrêter à ce détail estival, les Parisiens ont également envoyé Mevlüt Erding chercher le premier lingot du millésime 2010. Enfin, Paname s'est attribué le record du plus grand nombre d'interpellations sur un même match : 242. Champagne ! Le tout sans Germain le Lynx resté au placard par peur de lynchage public. Définitivement, le PSG a entamé sa révolution. On attend confirmation. Ca tombe bien, les deux prochains casses s'annoncent violents pour la bande à Kombouaré : déplacement à Lille et réception de Bordeaux. En attendant, Paris est fiché au grand banditisme.

Caen fait tomber le Parrain

Dans le coin méridional, Marseille, parrain de la Ligue 1 par KO. Dans le coin normand, Caen, vainqueur de la catégorie inférieure aux poings. Ca promettait un choc déséquilibré. Pourtant, c'est Caen qui a eu le crochet le plus efficace. Derrière un El-Arabi bien calibré (t'es qui toi ?), le promu normand s'est amusé sur le pelouse olympienne. Il faut dire que les Olympiens avaient la tête ailleurs (n'est-ce pas Niang ?). Si en plus, c'est Samassa qui sonne la révolte, c'est que le bateau marseillais tire sacrément la tronche. Quoi qu'il en soit, l'OM a raté sa rentrée, tout sauf un drame. Mais il s'agirait de vite se reprendre. Avec Didier Drogba par exemple, histoire de refaire le coup de la French Connection.

Lloris, le braqueur imprenable

Il a beau avoir une dégaine d'hémophile et une coupe à l'eau, Hugo Lloris est le plus gros braqueur pur de ce championnat. En 90 minutes, l'ancien Niçois a rappelé pourquoi c'était lui le gardien du temple bleu en dépit de son statut de mutin. Sans son portier star – auteur de quatre parades décisives - l'OL commençait la saison par un braquage à la maison contre une belle équipe de Monaco. A noter le nouveau malaise vagal de Gomis, une sale habitude. Lui assure que c'est à cause du stress. C'est con, ça ne pardonne pas dans le milieu.

Auxerre – Lorient, l'amour du jeu


Les deux équipes se ressemblent. Un entraineur sous-coté (Fernandez/Gourcuff), un recrutement intelligent, année après année, et surtout une seule philosophie : jouer. Le plus beau match de la première journée se jouait dans l'Yonne. Des buts (quatre), des décalages, des passes dans les intervalles, des parades (big up pour Lionel « Al » Cappone) et surtout du mouvement perpétuel. On s'interrogeait sur la qualité de jeu de l'AJA après une saison miraculeuse (3ème), on est rassuré. Du côté de Lorient, rien ne change et le spectacle est toujours aussi plaisant. Comment dit-on carré d'As en breton ?

Arles-Avignon, la bande n'a pas d'air

Comment une équipe composée à la va-comme-je-te-pousse pouvait-elle bien figurer dans son premier coup parmi l'élite ? C'était la question qui tiraillait les esprits du côté du promu arlésien. Malgré une ouverture du score du présumé Dja Djedje, les hommes de Michel Estevan n'ont pas réussi à contenir l'assaut des jeunes Sochaliens. Une défaite (2-1) qui en dit long sur le marathon qui attend le plus petit budget de Ligue 1. Une place au soleil, ça se mérite.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 11
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 69
À lire ensuite
L'équipe type du week-end