1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // Espagne-Italie (0-2)
  4. // Billet d'humeur

Ce n’est qu’un au revoir, Andrés

Éliminé de l’Euro par l’Italie ce lundi, Andrés Iniesta n’a pour autant pas oublié d’éclabousser la compétition de sa classe et de son talent. Et si on est tristes de déjà le voir partir, on est rassurés, car il l’a affirmé après la rencontre : « Nous reviendrons plus forts. » On a déjà hâte.

Modififié
Les mains sur les hanches, le regard frappé du sceau de la désillusion, tu restes là, immobile, comme figé par la tristesse. Derrière toi, les Italiens fêtent leur deuxième but, celui-là même qui vient de sceller votre sort. Le tien, mais également celui d’une nation toute entière. Il n’est pas encore 20h ce lundi 27 juin, et dans l’humidité de Saint-Denis, tu réalises que ton rêve de remporter trois Euros consécutifs vient de se fracasser sur l’abnégation et la hargne italiennes. Pendant 90 minutes, pourtant, tu as essayé de porter les tiens, comme toujours. Tu as dribblé, passé, frappé. Tu as tout tenté. En vain. Il y a des jours comme ça, où mêmes les plus valeureux guerriers ne peuvent venir à bout d’un coriace adversaire. Quelques secondes plus tard, le coup de sifflet final retentit. La défaite et l’élimination sont actées. Pour de bon. Mais comme à ton habitude, tu restes droit, digne. Humble, dans la défaite comme dans la victoire que tu as tant connue. L’attitude des grands, en quelque sorte. D’ailleurs, alors que ses coéquipiers sont encore en train de se prendre dans les bras, une autre légende s’approche de toi, Gianluigi Buffon. Qu’est-ce qu’il veut ? Ton maillot, évidemment.


Et lorsque la presse lui demandera pourquoi il y tenait tant, l’ange-gardien de la Squadra se fendra d’un subtil : « Parce que c’est la première fois que j’arrive à le battre. » Un bel hommage. Une main de géant posée sur l’épaule de l’un de ses semblables. Dans la vie comme sur les pelouses, les génies se reconnaissent. Se respectent et s’admirent. Car oui, tu es bien un génie, Andrés. Un génie salué de tous, mais trop souvent oublié lors des récompenses individuelles. Peu importe, tu n’en as que faire. Toi tu pratiques un sport collectif. Tu te fonds dans le groupe. Tu brilles dans l’ombre. Ton job ? Rendre les autres meilleurs. Et ils le savent bien, tous ceux qui t’ont côtoyé en club comme en sélection, que, sans toi, ils n’auraient pas été aussi bons. Que sans toi, les trophées n’auraient pas été aussi nombreux. Que sans toi, le football aurait été moins beau. Et ils ne sont pas les seuls à vouloir te remercier. N’importe quel être humain sensible à la beauté du football aura remarqué en toi la poésie et l’élégance de tes gestes. Toujours justes, toujours précis, toujours efficaces. Toujours remarquables.


Pour preuve, nombreux sont ceux à haïr le Barça et la Roja, mais on est en droit de douter de l’existence même d’un seul être humain qui ne soit pas tombé sous ton charme. Ton humilité et ton talent. Alors voilà, Andrés, une page se tourne pour l'Espagne. Pour toi. Il faudra sans doute quelques changements que vous retrouviez votre force d’antan, celle qui vous a fait régner sur le monde du foot pendant près de six années. Mais la page qui suit aura encore besoin de toi pour y écrire quelques lignes, car à 32 ans, tu n’as rien perdu de ta superbe. Tes prestations à l’Euro l’ont confirmé, tu es celui qui peut, qui doit, encore porter cette sélection espagnole. Le Mondial 2018 en ligne de mire. Ne le perds pas de vue. Bientôt viendra le temps de ranger le maillot de la sélection. De profiter allègrement d’un repos plus que mérité. De souffler en légende. Mais pour l’heure, la Roja a encore besoin de toi. De son roi.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Le plus grand pour moi qu'est ce que j'adore ce joueur Humble toujours a la hauteur ce mec est grand je n'ose meme pas imaginer le jour ou il partira ...
Le seul mec (avec Morata) pour qui j'étais triste après l'élimination de l'Espagne et pour lequel je regarde les matchs du barca (avec l'extraterrestre et le cannibale), aura-t-il encore les jambes en 2018 pour nous faire une vraie Zidane 2006? Parce que là il a envoyé toute la sauce au premier tour, il en a mis partout et semblait cramé contre l'Italie. En même temps avec ce Fabregas pour t'aider, t'es vite cramé!
JimPooley Niveau : CFA2
Je l'ai quand même trouvé en petite forme et ne pesant pas tant que ça sur le jeu, ou alors seulement par périodes. Fatigue combinée à la relative faiblesse du reste de l'équipe? Xavi lui manque, moins au Barça où l'effectif est d'un niveau plus élevé, mais quand même.
Malheureusement la messe est quasiment dite : à moins d'une Coupe du Monde miraculeuse en 2018 (pour la saison prochaine, c'est mort puisque les performances de Barcelone sont systématiquement attribuées à Messi), Iniesta n'aura jamais le Ballon d'Or.
Buster-qui-donne Niveau : DHR
On reviendra plus forts ?

Ils ont déjà dit ça il y a deux ans non ?
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Et en même temps, remporter trois Euros successifs, non mais attends, rien que d'y penser (après une CdM foireuse en plus), c'est mettre totalement la charrue avant les boeufs, se montrer tellement présomptueux que, c'est obligé, tu es puni derrière.
Tous les connaisseurs du foot aiment Iniesta. Tous. Faites le sondage autour de vous, même avec des supporters madrilènes, la réponse sera toujours positive. C'est peut-être le seul joueur de l'histoire qui fasse l'unanimité comme ça.
Moi, j'y croyais à ce troisième Euro consécutif. Ou plutôt, je ne trouvais pas ça improbable.

Facile de dézinguer après coup!

La sélection espagnole n'en demeure pas moins, sur le papier, ce qui se fait de mieux au monde. J'ai l'impression qu'elle s'est auto-sabotée plus qu'autre chose. En 2014 et aujourd'hui.

Del Bosque n'y est pas pour rien. Avec un bon coach, l'Espagne redeviendra vite une équipe épouvantail.
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Message posté par mario
Moi, j'y croyais à ce troisième Euro consécutif. Ou plutôt, je ne trouvais pas ça improbable.

Facile de dézinguer après coup!

La sélection espagnole n'en demeure pas moins, sur le papier, ce qui se fait de mieux au monde. J'ai l'impression qu'elle s'est auto-sabotée plus qu'autre chose. En 2014 et aujourd'hui.

Del Bosque n'y est pas pour rien. Avec un bon coach, l'Espagne redeviendra vite une équipe épouvantail.


Peut-être.

Mais elle aura quand même du mal à concentrer à nouveau autant de joueurs aussi forts qu'il y a 4 ou 6 ans. Une telle concentration de talents c'est assez improbable, et donc peu probable que ça se reproduise avant longtemps.

Par ailleurs les autres ont eux-mêmes progressé et ont surtout appris à jouer contre l'Espagne ; à un moment ils étaient comme subjugués, spectateurs se sentant impuissants. Puis ils ont bossé sous la houlette de certains forts entraineurs / sélectionneurs. La destruction de Barcelone par le Bayern il y a deux ans a été le début de la fin de cette période de fascination résignée.
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Bien entendu l'Espagne sera désormais toujours parmi les prétendants à la victoire. La force de son championnat, de sa formation, de son encadrement, la profondeur de sa réserve de joueurs, etc., lui permettent par principe de compter, du moins depuis qu'elle a levé le blocage psychologique lié au fait que jamais dans l'Histoire elle n'avait dépassé les quarts.

Mais elle comptera parmi les favoris au même titre que l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas ou la France (et, s'il s'agit d'une CdM, l'Argentine, le Brésil).

Ni plus ni moins.

C'est déjà sympa je trouve.
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Bien entendu l'Espagne figurera désormais toujours parmi les prétendants à la victoire. La force de son championnat, de sa formation, de son encadrement, la profondeur de sa réserve de joueurs, etc., lui permettent par principe de compter, du moins depuis qu'elle a levé le blocage psychologique lié au fait que jamais dans l'Histoire elle n'avait dépassé les quarts.

Mais elle comptera parmi les favoris au même titre que l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas ou la France (et, s'il s'agit d'une CdM, l'Argentine, le Brésil).

Ni plus ni moins.

C'est déjà sympa je trouve.
Houla, déficit d'objectivité...
Iniesta a subi la loi des italiens, comme tous ses compatriotes. A aucun moment il n'est sorti du lot.
Ca n'enlève rien à l'immense joueur qu'il est, mais si on veut lui rendre justice il s'agit quand même d'être honnête et pas simplement un fan frustré. A fortiori quand on est journaliste.

Pacoloco, pour le CSA de comptoir.
"N’importe quel être humain sensible à la beauté du football aura remarqué en toi la poésie et l’élégance de tes gestes"

Bien que ayant un penchant prononcé pour le Real, je ne peux que plussoyer l'auteur. Iniesta, c'est le seul joueur du Barça dont je voue un respect et une admiration profonde. Il n'a certes jamais eu de ballon d'or mais il peut se permettre de s'inviter à la table de ceux ayant déjà eu ce trophée.
T'aurais du jouer au Real Andrès!
il a dit qu il arrêtait la sélection, avec ramos.. j'ai pas reve, si ?
Note : -1
Message posté par Buster-qui-donne
Par ailleurs les autres ont eux-mêmes progressé et ont surtout appris à jouer contre l'Espagne ; à un moment ils étaient comme subjugués, spectateurs se sentant impuissants. Puis ils ont bossé sous la houlette de certains forts entraineurs / sélectionneurs. La destruction de Barcelone par le Bayern il y a deux ans a été le début de la fin de cette période de fascination résignée.


Très bon rappel, Buster. (En passant, heureusement que tu ne l'as pas fait après leur match face aux Turcs, tu aurais eu toute la gestapo pro-Roja sur le dos).
En fait les destinées de France 1998-2000 et Espagne 2008-2012 sont assez proches...vénérées au-delà du raisonnable, sentiment d'invincibilité, puis un premier échec retentissant au premier tour d'une coupe du monde. Deux ans plus tard on prétend que c'était un accident, et à l'Euro suivant malgré une équipe au complet, sortie sans contestation possible dès le premier match couperet (après une phase de poules très moyenne), face à un adversaire qu'on pensait battu d'avance et qui s'est imposé en appliquant un plan parfaitement préparé.
Message posté par OkayP
Tous les connaisseurs du foot aiment Iniesta. Tous. Faites le sondage autour de vous, même avec des supporters madrilènes, la réponse sera toujours positive. C'est peut-être le seul joueur de l'histoire qui fasse l'unanimité comme ça.


Va dire ça aux supporters des Blues..
Message posté par Italia90
Très bon rappel, Buster. (En passant, heureusement que tu ne l'as pas fait après leur match face aux Turcs, tu aurais eu toute la gestapo pro-Roja sur le dos).
En fait les destinées de France 1998-2000 et Espagne 2008-2012 sont assez proches...vénérées au-delà du raisonnable, sentiment d'invincibilité, puis un premier échec retentissant au premier tour d'une coupe du monde. Deux ans plus tard on prétend que c'était un accident, et à l'Euro suivant malgré une équipe au complet, sortie sans contestation possible dès le premier match couperet (après une phase de poules très moyenne), face à un adversaire qu'on pensait battu d'avance et qui s'est imposé en appliquant un plan parfaitement préparé.


Mouais je suis d'accord dans l'ensemble mais pas pour la fin, en 2004 et 2016 la France et l'Espagne championnes d'Europe en titre ne sorte pas de phases de poules "moyennes". La France finit 1er avec 7 pts en ayant battu l'Angleterre et la Suisse et l'Espagne fait 5 mi-temps/6 correctes au minimu et perd la 1ère place au profit de la Croatie dans les dernières minutes de la dernière mi-temps. D'ailleurs avant le résultat de ce match ils étaient redevenus favoris au même titre que l'Allemagne.
Patxikudelatxams Niveau : District
'Tain...
Tu m'as mis la larme à l'œil...
Note : -1
Message posté par OkayP
Tous les connaisseurs du foot aiment Iniesta. Tous. Faites le sondage autour de vous, même avec des supporters madrilènes, la réponse sera toujours positive. C'est peut-être le seul joueur de l'histoire qui fasse l'unanimité comme ça.


Non. Tu confonds "reconnaitre le niveau du joueur" et "aimer". Un joueur n'est pas nécessairement aimé en fonction de son niveau ou autre.
Je le hais, pour sa finale en 2010 et son attitude Piqué-esque lors de la défaite contre l'Italie il y a quelques jours, quand il s'écroule en hurlant et se tenant la cuisse alors qu'un italien lui a "juste" marché sur le pied... mais bon, le talent excuse tout.

Un joueur qui fait vraiment l'unanimité? Pirlo.
Vous voulez me faire chialer putain ?
il y a 1 heure Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 9
il y a 5 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 6 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 16 il y a 6 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 11 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14