Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée
  3. // Lille/Rennes (3-0)

Ce diable d'Origi sort de sa boîte

Loin d'être l'affiche la plus sexy de la journée, Lille et Rennes étaient à égalité de points avant la rencontre. Ce sont les Lillois, emmenés par un Origi en réussite, qui prennent le meilleur sur des Rennais peu inspirés, et remplissent l'objectif du jour : le maintien.

Modififié

Lille - Rennes
(3-0)

D. Origi (37'), D. Origi (61'), D. Origi (72') pour Lille


Il lui fallait bien ça. Muet depuis plus de quatre mois avec le LOSC, c'est sur une action confuse que Divock Origi a trouvé le chemin des filets face à Rennes. En fin de première période, sur un corner et un ballon mal dégagé par la défense rennaise, le Belge fait preuve d'opportunisme et vient fusiller Costil, impuissant sur sa ligne. Un but qui met en confiance le Diable rouge, qui double presque son total de buts en s'offrant un triplé. Une victoire qui récompense des Lillois volontaires, et parfois même inspirés, à l'image d'un Boufal intéressant au milieu de terrain. Lille assure quasiment son maintien – car oui, c'était bien ça l'objectif du jour – et s'offre une fin de saison excitante, avec les places qualificatives en C3 en ligne de mire. De son côté, Rennes paye ses occasions ratées au début de chaque mi-temps, et devra attendre au moins une journée supplémentaire pour valider son ticket pour la prochaine saison.

Origi montre la voie...


Si le toit du stade Pierre-Mauroy est fermé, le jeu, lui, ne l'est pas du tout. Le début de rencontre est rythmé, avec un Rennes à la baguette, tandis que Lille fait le dos rond et évolue plus en contre. C'est d'ailleurs Ntep, bien servi dans la profondeur par Toivonen, qui fait feu le premier, mais Enyeama refroidit les ardeurs du Breton. Un frisson qui réveille les Dogues, qui montrent enfin les crocs et mettent le pied sur le ballon. Baša, en bon chef de meute, tente de montrer la voie sur corner, mais sa tête frôle le poteau d'un Costil statique sur sa ligne. C'est ensuite au tour des jeunes loups de se faire les griffes. Sur une action impliquant Origi, Roux et Boufal, c'est l'ex-Angevin qui feinte et frappe. Malheureusement, le poteau vient contrecarrer les plans lillois.

Après le coup de pied arrêté et l'action construite, il reste la frappe de loin, mais dans ce domaine aussi, les locaux se montrent imprécis, puisque la tentative de Traoré s'envole au-dessus des buts des visiteurs. Puisque rien de construit ne marche vraiment, c'est finalement sur une action un peu confuse que Lille ouvre le score, via Origi. Auteur d'un gros premier quart d'heure, Rennes aurait pu revenir dans le match en toute fin de première période, mais la volée de Doucouré passe à côté du but d'Enyeama.

… et la suit parfaitement


Comme en première période, Rennes attaque fort, en partant à l'abordage de la défense nordiste. Une domination sabordée par l'arbitrage, car le but de Toivonen, refusé pour une position de hors-jeu, était bel et bien valable. Le Suédois essaye encore de prendre d'assaut l'arrière-garde lilloise, mais sa tentative fuit le cadre d'Enyeama. Comme en première période, les Bretons dominent stérilement, et laissent les locaux reprendre l'ascendant, à nouveau avec Origi en tête de colonne. Pedro Henrique, pas franchement au point devant, prend aussi l'eau derrière, et concède un penalty sur Boufal. C'est donc Origi, décidément en réussite cet après-midi, qui transforme plein axe, à quelques centimètres de la chaussure de Costil. Submergé par Lille, Rennes finit par définitivement couler à l'entame du dernier quart d'heure. Les pointures qui manquent au gardien breton sont présentes chez son adversaire belge. Du bout du pied, l'homme du doublé conclut une belle action menée sur le côté droit par Nolan Roux, et s'offre donc un troisième but. Trois, comme le nombre de victoires consécutives de Lille en championnat, une première cette saison. De bon augure pour la suite.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Pierre-Valentin Lefort
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi