Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Olympique Lyonnais/US Quevilly

Ce club qui a donné du fil à retordre à Quevilly...

La Tour d'Auvergne de Rennes, qui évolue en Division d'Honneur, est passée à un tir au but d'éliminer l'US Quevilly en 32èmes de finale de la Coupe de France. Jacques Le Normand, le coach du club breton, nous livre son sentiment sur ces amateurs qui font trembler les pros.

Modififié
En janvier dernier, vous avez failli sortir Quevilly de la Coupe de France en 32èmes de finale, ne vous inclinant qu’aux tirs au but (0-0 après prolongations). A l’époque, vous imaginiez Quevilly aller loin dans la compétition ?

Oui, j’en étais convaincu parce qu’avant le tirage je redoutais de tomber contre Quevilly, du fait que c’est une équipe qui fait de très bons parcours en Coupe de France depuis des années, comme en 2010 où ils avaient éliminé Rennes avant de s’incliner en demi-finale face au Paris Saint-Germain. Je savais que c’était une véritable équipe de coupe qui fait régulièrement des quarts, des 1/8èmes ou des 1/16èmes de finale. On est fiers de les avoir poussés en prolongation parce que c’est une équipe de National, donc pour une DH comme nous c’est très bien. Surtout qu’on a joué toute la prolongation à dix, du fait de l’expulsion de notre gardien qui avait fait faute sur Laup qui avait pris la profondeur. C’était un bel exploit, même si on a perdu 5-4 aux tirs au but, j’en garde un très bon souvenir, on avait fait un très bon match. Quevilly est une équipe très difficile à manier, avec des vraies valeurs de coupe même quand ça ne marche pas, parce qu’on les avait inquiétés.

Comment évaluiez-vous leur niveau à l’époque ?

Ils n’étaient pas au mieux, ils sortaient d’un match contre Feignies (CFA2) qu’ils avaient éliminé aux tirs au but également, et en championnat ils n’étaient pas extraordinaires non-plus. Les conditions de jeu étaient difficiles, avec un terrain pas terrible, aucune des deux équipes n’avait une véritable emprise sur la rencontre, c’était assez fermé. Durant la séance de tirs au but, tous les penaltys sont bien tirés, tous cadrés, celui qu’on rate frappe la barre et rebondit sur la ligne sans la franchir.

Vous avez forcément des regrets en pensant à ce match…

Sur le moment on en a eu, ouais. Mais en même temps, on n’avait jamais fait de 32èmes... Notre gros moment, c’est quand on bat Nantes au tour précédent. Notre frustration s’est vite dissipée parce qu’on a fait un super parcours, même si on a l’impression d’être passé à côté de quelque chose de bien. Depuis, on suit leur parcours et on a cette fierté de pouvoir se dire qu’on a été sortis par le finaliste sans encaisser de but.

Quels joueurs de Quevilly vous ont impressionné ?

Ils ont deux bons gardiens, parce que depuis notre match ce n’est plus le même qui joue. Pierrick Capelle avait été très bon contre nous, ainsi qu’Anthony Laup qui est très véloce, très rapide, qui demande beaucoup dans la profondeur. C’est une belle équipe, sur un match de coupe ils sont très difficiles à prendre.

Vous avez un favori pour la finale ?


Je suis forcément pour Quevilly, parce que s’ils gagnent on pourra dire qu’on s’est fait sortir par le vainqueur de la Coupe de France ! Mais bon, je pense que Lyon l’emportera tout de même. Ils ont l’habitude de ce genre de rencontres au Stade de France, ils ont raté la Coupe de la ligue… En championnat ce n’est pas ça, je pense qu’il leur faut quelque chose pour leur palmarès. Et puis maintenant, Lyon est prévenu, ils savent qu’il faut jouer Quevilly comme si c’était une équipe de Ligue 1. Ceci dit, ce serait magnifique que Quevilly l’emporte.

Vous serez présent au Stade de France ?

J’ai été invité, malheureusement j’ai dû décliner pour des raisons familiales.


Propos recueillis par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68