1. //
  2. // 13e journée
  3. // Dortmund/Bayern Munich (0-3)

Ce Bayern est invincible

En remportant le choc au sommet contre Dortmund sur le score sans appel de 3-0, les Bavarois, pourtant orphelins de Franck Ribéry, viennent de faire un immense pas vers le titre en Bundesliga. Et d'envoyer un signal extrêmement fort à la planète football.

Modififié
5 33

B. Dortmund - Bayern Munich
(0-3)
M. Götze (68'), A. Robben (84'), T. Müller (87') pour Bayern Munich.


Le premier contre le deuxième. Les deux finalites de la dernière Ligue des champions. Les deux derniers champions d'Allemagne. Les Rouge et Blanc contre les Jaune et Noir. La Bavière contre la Ruhr. L'argent contre les idées. Pep contre Klopp. Le tiki-taka face aux contre-attaques supersoniques. Le retour de Mario Götze. Six buts lors de leur dernière confrontation, en Supercoupe d'Allemagne, pour une victoire 4-2 du BVB. Autant de raisons de regarder ce choc de la 13e journée de Bundesliga. Un choc qui a tenu toutes ses promesses, avec du beau jeu, de l'engagement, un public incroyable et des buts. Une rencontre qu'on a longtemps crue promise aux locaux, mais le coaching de Pep Guardiola a fait la différence. Götze est sorti du banc pour poignarder ses anciens coéquipiers, et Thiago a donné une délicieuse passe décisive à Robben. Au final, 38e match sans défaite pour les Bavarois, 7 points d'avance au classement sur les perdants (et 4 sur Leverkusen). Et un statut difficilement attaquable de meilleure équipe du monde à l'heure actuelle. Les spectiques peuvent arrêter de douter : la greffe Guardiola au Bayern a bien pris.

Dortmund domine, le Bayern patiente

Comme à chaque opposition entre les deux géants, l'intensité est au rendez-vous. Les deux équipes se rendent coup pour coup, et c'est Lewandowski, servi dans la surface, qui tire le premier. Mais il manque le cadre. Robben, très actif sur le côté gauche qu'il a récupéré de Ribéry, blessé mardi face aux Ukrainiens, répond par des déboulés dont il a le secret. Le Bayern prend tranquillement le contrôle de la partie. D'autant plus que la défense du BVB semble assez friable : les quatre titulaires habituels (Piszczek, Subotić, Hummels, Schmelzer) sont tous sur le flanc. Manuel Friedrich, 34 ans et recruté cette semaine pour pallier la pénurie de centraux, est clairement en difficulté sur toutes les actions. Heureusement, Sokratis fait plus que le taf et compense le faible niveau de son compère. Néanmoins, la domination bavaroise est stérile, et c'est Dortmund qui se procure les plus belles occasions. Reus est d'ailleurs à deux doigts d'ouvrir le score après un bon pressing, mais Neuer sort la parade qu'il faut. Lewandowski n'est pas en reste non plus. Le Polonais fait énormément souffrir Boateng et Dante sur les longs ballons, et obtient quelques bons coups francs, qui ne donnent rien. Les Schwarzgelben dominent, poussent, mais ne trouvent pas la faille. La dynamique s'inverse, et le Bayern s'essaye au contre : Mandžukić est à deux centimètres de tacler un très bon centre de Robben. Pendant ce temps-là, Friedrich est toujours aussi nul, ratant chacune de ses passes et étant systématiquement aux fraises. Pas étonnant qu'il ait été libre. Juste avant la mi-temps, Grosskreutz et Mandžukić nous rappellent qu'on assiste à un choc, en s'échangeant des petits coups de tête. Les joueurs rentrent dans le tunnel sous la bronca du Westfallentstadion, sur un score nul et vierge.

L'assassin revient toujours sur les lieux du crime

Au retour des vestiaires, Neuer doit nettoyer sa surface des bananes jetées par la Südtribüne. Puis on recommence sur les mêmes bases, avec un BVB dominateur et un Bayern qui subit. Lewandowski est à un cheveu de dévier devant Neuer un centre piqué de Bender, qui vient mourir au pied du poteau. Thomas Müller répond par une madjer sur corner qui connaît le même sort. Conscient des difficultés de son équipe, Pep Guardiola décide de lancer Mario Götze dans l'arène en fusion. Résultat : dix secondes de huées assourdissantes. Un bruit qui se reproduit à chaque touche de l'ancienne idôle. L'ambiance est tout simplement impressionnante. Tout comme l'intervention de Boateng sur Reus, qui filait au but après une splendide ouverture de Lewandowski. On dispute alors la soixantième minute, et on se dit que ce match ne peut que basculer sur un geste de grande classe. Ou un coup de poker : Guardiola sort Boateng et fait entrer Thiago. Conséquence tactique, Javi Martínez, qui avait commencé la partie en haut du triangle au milieu, se retrouve dans l'axe. Et ce qui devait arriver arriva : Mario Götze ouvre le score d'une frappe limpide, à la réception d'un centre de Müller. Le Wunderkind ne célèbre pas son but, mais le coup reste cruel. Klopp jette alors de nouvelles forces dans la bataille. Hoffman et Aubameyang remplacent Kuba et Micky. Les Borussen se ruent à l'attaque pour ne pas laisser le Bayern s'envoler en tête du classement. Reus, servi d'une talonnade par Lewandowski, oblige Neuer à une belle parade. Grosskreutz s'essaye à la frappe lointaine. On assiste ensuite à un joli remplacement de chaque côté : l'entrée de Van Buyten, et le retour sur un terrain de Lukasz Piszczek. Dans les dix dernières minutes, la rencontre se débride, les occasions se multiplient de part et d'autre. Et Robben, idéalement mis en orbite par Thiago, ajuste Weidenfeller d'un subtil lob. Puis Müller vient conclure tranquillement une superbe action en triangle. 3-0, la messe est dite. Ce Bayern est décidément trop fort.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

volontaire82 Niveau : Loisir
Guardiola a fait très très mal ce soir... Sacré coup tactique.
C'est trop facile de parler seulement de l'absence de Ribéry alors que le BVB comptait les absences de sa défense centrale Hummels-Subotic et son leader technique Gundogan, blessés. La donne aurait été autre s'ils avaient été là.
score extrêmement sévère pour dormund... qu'est ce qu'il sort neuer avant le 2-0...
Bon ben cette BL est bouclée.. On a notre champion!
GROS MATCH des protégés de GUARDIOLA. une maitrise technique. C'est une grosse équipe du bayern. http://marketingbrandsport.wordpress.com pour suivre l'actu du marketing sportif. merci
TRhiago! ça fait plaisir de le revoir. belle passe dé pour son retour!
T'es lourd à faire ta pub, faut pas déconner, sur chaque article on y a droit putain.
Très gros match, Dortmund privé de sa défense, mais les remplaçants ont assurés, malgré moins de maitrise à la relance, et le Bayern privé de ses deux créateurs principaux (avec Kroos), Ribery ET Schweinsteiger.

le match c'est joué sur rien (hormis les 5 dernières minutes), comme d'habitude peu de faute, encore moins d'espace, tout ce joue sur des coups d'éclats. A noter tout les bons choix de Guardiola: intervertir Lahm et Martinez en seconde mi temps (au passage pas compris pourquoi Martinez n'a pas débuté 6 (c'est une assise aérienne et physique)). la rentrée de Götze pour évoluer sans 9 après le travail de sape de Mandzukic. les remplacements de Mandzukic et Boateng pour le CJ. ont d'ailleurs été très bien maitrisé, Martinez redescend en 5 puis une fois Rafinha cuit, il reprend sa place de 6 Van Buyten rentre.

Physiquement j'ai eu le sentiment que le bayern a un peu pris le dessus en seconde mi-temps.

Et deux très gros arrêt de Neuer.... et heureusement car Dortmund a su se montrer très meurtrier en contre sur des ballons récupérés haut comme d'habitude.

Très heureux, le score est évidemment surfait sur la physionomie des 80 premières minutes, mais c'est le football...
Surcouf13 Niveau : DHR
Message posté par Kurdt
C'est trop facile de parler seulement de l'absence de Ribéry alors que le BVB comptait les absences de sa défense centrale Hummels-Subotic et son leader technique Gundogan, blessés. La donne aurait été autre s'ils avaient été là.

Les 2 latéraux, Piszczek et Schmelzer, étaient également absents...
Mister Sandman Niveau : DHR
Quand on considère que le vainqueur de ce soir a sur son banc le meilleur joueur de l'équipe adverse la saison passée, c'est facile de comprendre pourquoi ce championnat est presque déjà plié.
La différence entre l'effectif du Bayern et celui des concurrents est énorme, il n'y a rien à faire contre ça. Toute la défense de Dortmund est à l'hosto en ce moment, plus Gündogan toujours absent, tu peux pas faire de miracle. Klopp est obligé de titulariser Durm et Hoffman qui ont genre 15 ans. Malgré ça Dortmund a eu des occasions, c'est vraiment dommage.

D'ailleurs Klopp n'avait pas l'air vénère à la fin du match, il sait très bien qu'il peut quasiment pas lutter, et il l'avait dit dès le début de la saison. Sans chercher d'excuses, pour chaque joueur indisponible au Bayern, il y a un mec du même niveau sur le banc prêt à le remplacer. A Dortmund il y a des espoirs sur le banc.
Tout ça grâce à Ribery!
Le ballon d'or!!!!!
Message posté par Ruud04
Tout ça grâce à Ribery!
Le ballon d'or!!!!!


Ribery a manqué dans la construction, surtout la première demi heure, tout comme schweinsteiger, à plusieurs Reprise Dante et Alaba ont fait signe qu'il fallait plus redescendre chercher le ballon... (notamment à Robben qui faisait à chaque fois l'appel en profondeur).

Mais Oui Robben a fait un énorme match... son but est magnifique, et le duo Robben-Lahm à droite a revécu sur le troisième but.
Cousin Machin Niveau : District
Message posté par Kurdt
C'est trop facile de parler seulement de l'absence de Ribéry alors que le BVB comptait les absences de sa défense centrale Hummels-Subotic et son leader technique Gundogan, blessés. La donne aurait été autre s'ils avaient été là.


C'est quoi cette branlette collective sur Gundogan? Tout ça parce que le mec à briller en LDC la saison passé. T'as pas du voir le reste, il n'est pas au dessus d'un bender, ou d'un sahin avant d'aller au Real !
Je reconnais que les 4 derrière, ça a pesé mais avec des si hein !
Cette nouvelle mode BVB m'énerve profondément. Alors arretez avec Gundogan, ce mec est trop irrégulier et bien trop souvent blessé pour qu'on justifie cette défaite par son absence au milieu.
Message posté par ILOVEBAYERN


Ribery a manqué dans la construction, surtout la première demi heure, tout comme schweinsteiger, à plusieurs Reprise Dante et Alaba ont fait signe qu'il fallait plus redescendre chercher le ballon... (notamment à Robben qui faisait à chaque fois l'appel en profondeur).

Mais Oui Robben a fait un énorme match... son but est magnifique, et le duo Robben-Lahm à droite a revécu sur le troisième but.


C'est surtout mettre Robben à gauche qui a flingué le jeu du Bayern, aucun automatisme avec Alaba alors qu'un Gotze ou Muller pouvaient le faire.
N'empeche, sans lui, y a pas de Bayern.
Faut juste mater les matchs sans lui et les matchs sans Ribery
Sinon Mkhitaryan, quel fiasco ce mec!
Passer de Gotze à cette merde, c'est fou!
Parfois, j'ai l'impression que les joueurs se remettent par eux même dans des schémas heynckesiens pour gagner les matchs.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Message posté par Cousin Machin


C'est quoi cette branlette collective sur Gundogan? Tout ça parce que le mec à briller en LDC la saison passé. T'as pas du voir le reste, il n'est pas au dessus d'un bender, ou d'un sahin avant d'aller au Real !
Je reconnais que les 4 derrière, ça a pesé mais avec des si hein !
Cette nouvelle mode BVB m'énerve profondément. Alors arretez avec Gundogan, ce mec est trop irrégulier et bien trop souvent blessé pour qu'on justifie cette défaite par son absence au milieu.



Je pense que trop irrégulier est un terme un peu fort, il a était trop irrégulier à ses débuts ou Kehl lui a été préféré pas mal de fois déjà, mais depuis 2 saisons il est en progression et il confirme son potentiel au point de crever l'écran la saison passée (et pas qu'en LdC hein).

Mais bon je suis d'accrod avec toi pour dire que cette défaite n'est pas due à son absence, car déjà depuis qu'il est pas là Sahin fait du bon boulot, mais la défaite du Borussia (et la victoire du Bayern par la même occasion) s'est jouée au mental, ils ont poussé et donné tout ce qu'ils avaient malgré les blessures,les méformes et le manque d’expérience de certains tandis que le Bayern n'avez qu'à accélérer le jeu à 3 reprises pour plier le match, ce qui est cruel pour les jaunes, mais ils sont vraiment malheureux et le foot tout comme le bayern ne font pas de cadeaux.
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Message posté par Kurdt
C'est trop facile de parler seulement de l'absence de Ribéry alors que le BVB comptait les absences de sa défense centrale Hummels-Subotic et son leader technique Gundogan, blessés. La donne aurait été autre s'ils avaient été là.


il manquait presque la moitie de l equipe, meme si ca reste une belle victoire qd meme
RadamelFalcao Niveau : Loisir
On a vu l'impact de Ribery. Quand il n'est pas là, ce n'est plus la même chose !


Ah bah non en fait, qu'il soit là ou pas ne change rien
cantor0305 Niveau : CFA
robben est un super remplaçant pour Francky.
Message posté par cantor0305
robben est un super remplaçant pour Francky.


Sauf que francky est un mauvais remplaçant pour Robben
Ouf, enfin la preuve est faite!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 33