En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Coupe du monde 2014

CDM : pas d'arbitres français, Derrien réagit

Modififié
Suite à la terrible nouvelle venue secouer, ce matin, le football français, Bruno Derrien, ancien arbitre international, n’a pas manqué de réagir dans les colonnes du Figaro : « C’est tout d’abord une grande déception pour l’arbitrage français. C’est toute la grande famille des arbitres de football qui est triste, malheureuse. Comme les supporters sont ravis de voir l’équipe de France se qualifier pour les grandes compétitions internationales, les arbitres le sont aussi quand ils ont un ambassadeur, un porte-parole, au sein des grandes compétitions. »

Déçu comme un gamin que l’on vient de priver de dessert, Bruno Derrien veut tout faire pour changer les mentalités au plus vite : « La Fifa a fixé les axes de travail. Il faut aller dans cette direction. Comme gouverner, c’est prévoir, je pense qu’il faut préparer l’arbitre de l’Euro 2016 pour la Coupe du monde 2018 dès aujourd’hui. (…) J’ai toujours regretté, avec un certain nombre d’autres arbitres d’ailleurs, qu’on ait donné comme priorité le physique aux arbitres français.(…) J’ai le sentiment qu’on a un peu aseptisé les personnalités au cours de la dernière décennie. On a un peu robotisé tout cela. Certains sont devenus des "machines à cartons". Mais être arbitre, ce n’est pas cela ! »

Néanmoins, Bruno Derrien tient à se montrer positif pour le futur et les prochaines grandes échéances. Pour lui, il ne fait aucun doute qu’il y a de jeunes arbitres prometteurs : « Je pense notamment à Ruddy Buquet (36 ans), que j’ai encore vu arbitrer hier à Bordeaux (victoire 1-3 du PSG en quart de finale de Coupe de la Ligue). Il est doué parce qu’il est discret, calme, serein. Ce n’est pas une "machine à cartons". Il faut par exemple miser sur lui aujourd’hui, le soutenir et l’encourager. Il faut être au quotidien avec lui. Il faut travailler, tout simplement, sur tout cela. »


Un compliment qui ravira certainement l’intéressé. Merci Derrien. MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
À lire ensuite
Un repreneur pour Lille ?