CdM 2018 : le Japon lâche l'affaire

Modififié
0 1
Le pays du soleil levant a décidé de se retirer de la course à l'organisation de la Coupe du Monde 2018, pour mieux préparer celle de 2022.

« La Fifa et l'Uefa ont l'intention d'accorder l'édition 2018 à un pays européen » , a justifié le président de la fédération japonaise de football, Motoaki Inukai. C'est d'ailleurs l'Angleterre qui tient la corde.

Le Japon doit remettre son dossier de candidature à la Fifa ce vendredi, et tentera ainsi d'accueillir sa deuxième Coupe du Monde, vingt ans après celle organisée conjointement avec la Corée du Sud, en 2002. Verdict en décembre.

SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'angleterre encore favorite ? Ils ont déjà les JO 2012! Le Lobbying est puissant chez les rosbiffs
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1