Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 32e de finale
  3. // Rodez/Montpellier (0-2)

CdF : Montpellier est rodé

Modififié
Pour son premier match de l'année 2014, Montpellier effectuait un petit déplacement à Rodez pour tenter de mieux commencer l'année qu'il ne l'a finie.

C'est chose faite dès la 10e minute et l'ouverture du score du jeune défenseur central Teddy Mézague sur un mauvais dégagement du poing de Damin Rascle, gardien ruthénois, suite à un coup franc anodin d'Anthony Mounier.

La pelouse aura eu raison du beau jeu en première mi-temps, mais Montpellier a su faire tourner le ballon, avant de faire le break à la 65e par l'intermédiaire de sa nouvelle recrue milanaise, M'Baye Niang, entré trois minutes plus tôt. Sur l'un de ses premiers ballons, l'attaquant provoque un penalty qu'il se charge lui-même de transformer, provoquant un coup de mou dans le camp d'en face.


Une victoire sans éclat qui fait du bien aux cœurs montpelliérains, en témoigne la joie (un peu trop démonstrative) de leurs supporters dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps, qui ont menacé d'envahir la pelouse, obligeant M. Enjimi à arrêter le match quelques minutes et les joueurs de la Paillade à se la jouer Pascal le grand frère. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23
À lire ensuite
CdF : Lyon fait le boulot