En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Cavani
  4. // Billet d'humeur

Cavani, un homme nouveau pour le PSG

En 2010, Cavani débarquait à Naples, avec une tête d'enfant et une réputation d'attaquant maladroit. Trois ans plus tard, le PSG a déboursé 63 millions d'euros pour faire venir le buteur uruguayen, devenu entre-temps l'un des meilleurs avants-centres de la planète. Et un homme accompli.

Modififié
Prosternez-vous, le Matador est là. Paris accueille son nouveau champion. Un champion qui marque des buts, beaucoup de buts. Les statistiques disent que personne, hormis Messi et Cristiano Ronaldo, n'a marqué plus de buts que lui lors des trois dernières saisons, dans les grands championnats européens. Même pas Falcao. Même pas Van Persie. Cavani, c'est le tueur. C'est le type qui a sauvé le Napoli à maintes reprises, même lors de situations désespérées. C'est l'attaquant qui rate un pénalty alors que son équipe est menée 2-0 et qui, sans se démonter, plante un doublé dans la foulée, en l'espace de cinq minutes. Ça, c'est le Cavani que le PSG accueille. Le Cavani que le grand public connaît, aujourd'hui. Pourtant, ce n'est pas le Cavani que l'Italie a toujours connu. Car en trois ans, l'attaquant uruguayen a subi une véritable transformation, en tous points.

Retour en arrière. Été 2010, Edinson Cavani débarque à Naples. Il est présenté par le président De Laurentiis, mais son transfert n'enthousiasme pas plus que ça le peuple napolitain. Le joueur arrive de Palerme où, pendant trois ans, il n'a pas franchement été le plus grand renard des surfaces. On lui a d'ailleurs souvent reproché sa maladresse dans la surface. Il signe à Naples sous la forme d'un prêt fixé à 5 millions d'euros, avec une option d'achat obligatoire à 12 millions d'euros, payable en quatre ans. Une jolie somme, quand même. Le 22 juillet, c'est le jour de la présentation officielle. Il faut le dire, ce jour-là, Cavani ne ressemble pas à grand-chose. On dirait presque un ado, un peu gêné, avec les cheveux ébouriffés, des bagues aux dents, le teint pâle et un joli anneau autour du doigt, symbole de sa foi envers Dieu. D'ailleurs, à cette époque-là, personne ne l'a encore surnommé le Matador. Son surnom, c'est « El Botija » , l'enfant. Mais c'est justement cette innocence qui va séduire les tifosi napolitains. Car quelque part, Cavani représente Naples. Il est loin de l'image parfaite que veulent donner les joueurs qui évoluent à la Juve par exemple, et ça, les Napolitains adorent. Cavani a une tête de rien du tout, mais sur le terrain, il devient beau. Beau dans son jeu, beau dans son attitude. Comme Diego.

En dehors de la pelouse, il apparaît comme quelqu'un de timide, entièrement dédié à sa famille. Sa femme, Maria Soledad, il l'a rencontrée en Uruguay, lorsqu'il était vraiment adolescent. L'histoire d'amour est née ainsi, et les deux ne se sont jamais quittés. Du romantisme, comme on l'aime au pied du Vésuve. Pendant trois ans, Cavani va enchanter Naples. Il devient l'idole du San Paolo, celui qui marque des triplés contre la Juve, contre la Lazio, contre le Milan AC, contre la Roma. Il mène l'armée napolitaine, avec ses potes Lavezzi et Hamšík, vers les hauteurs du football italien et européen. Un soir de 2011, il abat même Manchester City avec un doublé, en porte-étendard des couleurs partenopee sur la scène européenne. Cavani-Naples, l'histoire d'amour est forte, très forte. Passionnelle. Même dans les moments de doute, quand Cavani ne marque plus, le public est là pour lui transmettre son amour et lui redonner confiance. La Coupe d'Italie, remportée en mai 2012 face à l'ennemi juventino, représente le point culminant de la love story. Cavani est le grand protagoniste, il le sait. Mais en quelques mois, quelque chose va changer.

Lors de sa dernière saison napolitaine, Cavani va passer de l'autre côté. Non pas footballistiquement. Les buts, aucun problème, il continue de les marquer. Les exploits, il continue de les réaliser. Non. Ce qui change, c'est lui. Déjà, dans sa vie privée. Lui, l'homme fidèle, l'homme de Dieu, trompe sa femme avec une jeune femme napolitaine. La tromperie fait la Une des gazettes, et Mme Cavani se tire en Uruguay. Lorsqu'elle revient, le couple, qui a eu son deuxième enfant il n'y a pas si longtemps que ça, décide de divorcer. Certains disent que la gloire et l'argent lui sont montés à la tête. Lui rétorque qu'il n'a pas changé, et répond surtout en continuant de transcender le Napoli vers la Ligue des champions. Mais il est indéniable que Cavani a changé. Physiquement, d'abord. Fini, l'appareil dentaire. Fini, la coupe façon « sortie du lit » . Edinson est devenu une sacrée masse, musculairement parlant, le cheveu long est désormais méthodiquement peigné, le teint bien bronzé. Et l'aventure napolitaine touche à sa fin. Le joueur commence à déclarer qu'il voudrait jouer au Real Madrid. Sa famille relaie l'information. Les signaux sont forts. Pour Edinson, c'est un rêve de gamin d'aller au Real. C'est probablement le choix qu'il aurait fait il y a trois ans, lorsqu'il portait encore ses bagues aux dents et au doigt. Mais le romantisme a disparu. Cavani choisit Paris. Ou plutôt, Paris choisit Cavani et Cavani accepte.

Le garçon timide qui avait été présenté un jour de juillet 2010 par le président De Laurentiis semble loin, très loin. Il est arrivé à Naples sur la pointe des pieds, puis est devenu une étoile. Aujourd'hui, l'étoile rejoint la constellation parisienne. À grands coups de millions d'euros. C'est un homme accompli qui débarque à Paris, mais aussi un homme dont la vie n'est plus aussi rangée qu'auparavant. Peut-être pour mieux coller à la vie parisienne. Peut-être aussi pour que les tifosi napolitains le pleurent moins. Oui : on regrette toujours moins l'homme que l'on a aimé pendant trois ans s'il ne ressemble plus à celui que l'on a porté dans son cœur. Prosternez-vous, le Matador est là. La corrida peut commencer.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23
À lire ensuite
Samba Barça