Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // Groupe F
  3. // PSG/APOEL (1-0)
  4. // Les notes

Cavani génial, ni cosy

Service minimum pour le PSG qui l'emporte 1-0 face à Nicosie, suffisant toutefois pour composter le billet des huitièmes de finale. Si Cavani a été le seul buteur de la rencontre, il a également joué le rôle de croqueur en série. Lucas, lui, a livré une prestation XXL, et peu importe ce qu'en pense Jérémy Ménez.

Modififié

PSG


Sirigu (7) : Quand t'es gardien et que tu passes un match comme ça, l'important est d'avoir un dessous de pull assez chaud et de rester concentré. Et Salvatore l'a bien fait, notamment sur la tête de Vinicius à la 12e minute de jeu.

Van der wiel (6) : Une bonne présence offensive, beaucoup de centres et une passe décisive. On appelle ça un bon match.

Silva (6) : Le genre de match où tu regrettes d'avoir choisi le poste de défenseur central : c'est vrai que les mecs ont l'air de bien s'amuser devant.

Luiz (5) : Le genre de match où tu regrettes d'avoir choisi le poste de défenseur central : c'est vrai que les mecs ont l'air de bien s'amuser devant.

Maxwell (6) : Encore un match solide pour le Brésilien qui semble être dans la forme de sa vie, malgré ses 33 ans. Ça va, Lucas Digne ?

Motta (5) : Si son match était un repas, ce serait un jambon/fromage : pas incroyable, mais largement satisfaisant.

Matuidi (7) : Beaucoup de boulot tombé, comme d'habitude. Si tu te donnais autant que lui dans ta boîte, tu l'aurais déjà eue, ta promotion.

Pastore (6) : Javier, c'est la classe. Un toucher de balle tout en douceur et en finesse. Le problème, c'est que l'Argentin est sur courant alternatif. Un peu comme toi, au collège, quand tu n'allais pas chercher le 15/20, car le 12 suffisait largement.

Lucas (8) : Clairement l'homme du match côté parisien. Dribbleur fou, le Brésilien a pété beaucoup de reins chypriotes. Gentil, il a même laissé le petit Yohan jouer les cinq dernières minutes de la rencontre.

Lavezzi (5) : L'Argentin n'est pas encore au top de sa forme et ça se sent. En plus, il a volé un but tout fait à Pastore, le gourmand.

Cavani (4) : Quel croqueur ! Alors certes, il met le seul but du match, mais derrière c'est le néant. Ça va mieux ton talon, Zlatan ?

Parc des Princes (0) : Quelle idée d'avoir mis le public de Roland Garros dans les tribunes du Parc.

APOEL Nicosie


Pardo (5,5) : Un bon match fait de parades, de sorties efficaces et d'horizontales gagnantes. Ça aurait été parfait s'il avait commencé la rencontre 1 minute plus tard.

Mário Sérgio (3,5) : A joué avec un maillot floqué « Sergio, Sergio » . Dommage, avec « Mario Mario » dans le dos, il aurait sans doute cassé des briques.

João Guilherme (4) : Jean Guillaume n'est pas un blase crédible lorsqu'il s'agit de se bastonner avec Cavani et consorts.

Carlão (4+1 pour l'appellation made in france) : Souvent en retard et maladroit, l'ancien Sochalien sauve sa prestation grâce à son jeu de tête. Car là-haut, il maîtrise.

Ioannou (2) : Une victime obligée de rendre le ballon à Lucas et Van der Wiel toute la partie sous la pression des deux lascars : « Yo, à nous ! »

Nuno Morais (4) : Wesh, c'était pas si compliqué de la mettre au fond Morais !

Vinicius (5,5) : Dans l'arène, Vinicius a été le gladiateur le plus courageux. Et sans lui, la mise à mort aurait été plus douloureuse.

Gomes (2) : Maxwell a joué plus haut que lui. C'est dire. Remplacé par Sheridan (45e), des jambes aussi longues que Nicolette, le sex-appeal en moins.

Efrem (3,5) : Il est clairement le petit plus technique de cette équipe. Mais ce soir, Efrem pas peur à une mouche.

Rafik Djebbour (4) : Il avait prévenu : « Je peux jouer 60 minutes » . Mais une heure à se manger la carcasse de Thiago Silva dans les reins, c'est déjà long.

Manduca (2): Mandocase.

À lire : le compte-rendu du match PSG/APOEL Nicosie

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Gaspard Manet et Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre