1. //
  2. // Reprise
  3. //

Cavalli : « On est le Petit Poucet »

Fils d'une des plus grandes fiertés du GFCOA, Johan Cavalli est aussi l'un des acteurs majeurs de la remontée dans l'élite de l'autre club d'Ajaccio, l'ennemi. Paradoxalement, c'est donc le présentateur idéal de cet ACA version 2011-2012.

0 0
Comment ça se passe, Johan, la préparation avec Ajaccio ?


C'est la première année que je la fais avec le club, puisque j'étais arrivé en novembre l'an dernier. Je suis agréablement surpris. On ne fait pas que courir, il y a beaucoup de jeux avec le ballon. On a fait un stage au pays Basque et ça nous a fait du bien, parce que s'entraîner en Corse avec ces températures, ce n'est pas évident.

Les matchs de pré-saison ne se sont pas forcément bien passés pour l'instant.


Il n'y a vraiment pas de quoi s'alarmer. Nous, on sait que l'on a bien travaillé. L'objectif, c'est pas de gagner ces matchs, mais de gagner le premier, à domicile contre Toulouse, et les suivants. On sait qu'on est le petit Poucet, on part sans complexes, sans se poser de questions. Un maintien, on sait surtout que c'est à domicile que ça se joue...

Lors du sprint final l'an dernier en Ligue 2, vous avez évolué dans un 4-5-1 très compact. Ça sera pareil en Ligue 1 ?


Ce qui nous a surtout réussi, c'est d'être parvenus à jouer avec le cœur. Tous ensemble. On jouait les uns avec les autres, dès qu'il y en avait un en difficulté, il pouvait compter sur ses partenaires. Mais après, il ne faut pas croire qu'on est bons qu'à faire du pressing. L'an dernier, à domicile, on a effectué de très belles phases de jeu avec de passes en veux-tu en voilà.


Le gros coup du mercato pour toi, c'est qui ?


C'est délicat mais je pense que l'on peut forcément parler d'Ochoa, le gardien. Après, un garçon comme Mostefa nous a rejoint par exemple et c'est très intéressant. Je le connais bien, il est international, et il a une très grosse envie de bien faire.

Mais vous devrez faire cette année sans Rivière, qui était l'un des meilleurs joueurs de Ligue 2.


C'est dommage parce qu'on s'était bien habitués à son jeu. Il n'y a pas eu entente entre lui et les dirigeants, c'est le football. Je lui souhaite le meilleur à Clermont. Mais après, je ne m'inquiète pas. Tout simplement parce qu'on nous a dit que le recrutement était loin d'être fini. Vu comment ça se déroule jusqu'à présent, je crois qu'il y a de quoi faire confiance à nos dirigeants.

Qu'est-ce que tu penses des nouveaux maillots ?


Pour l'instant, je ne les ai vus qu'en photo. Je sais que l'on va en avoir un tout blanc, un tout rouge. Moi j'aimais bien celui avec les rayures de l'an dernier mais bon, ce n'est pas très important non plus.

Une bonne saison pour l'ACA, c'est quoi ?


On ne va pas faire la fine bouche. Si on est relégable trente-sept journées mais qu'on sort de la zone rouge à la fin, ça sera pas une super saison mais au moins une où l'on aura atteint nos objectifs.

Et d'un point de vue personnel ?


Forcément de jouer, de se faire plaisir. Et puis tiens, de faire un maximum de passes décisives, il parait que c'est là que je me distingue...

Propos recueillis par Romain Canuti

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0