1. // Fait divers
  2. // Affaire Casti

Casti : « Ce qui m'a vraiment fait mal, ce n'est pas d'avoir perdu un œil... »

Ce dimanche, le Montpellier Hérault reçoit l’AS Saint-Étienne à la Mosson. En 2012, Florent Castineira, touché au visage par un tir de flash-ball en marge de la rencontre entre les deux équipes, y laissa un œil. Quatre ans et demi après les faits, celui que l’on surnomme « Casti » se bat désespérément pour que justice soit faite. Témoignage.

Modififié

C’était le dernier jour de l’été. Ce 21 septembre 2012, Florent Castineira dit « Casti » , vingt et un ans, n’est même pas venu voir le match Montpellier - Saint-Étienne. Il passe simplement saluer « les collègues » , devant les baraques à frites qui jouxtent le stade de la Mosson. Pendant qu’il boit un verre avec ses amis, des policiers de la BAC poursuivent un supporter montpelliérain au motif que celui-ci a fait tomber de sa poche un fumigène. « Les supporters qui étaient à côté ont voulu protéger ce supporter et certains criaient : "Arrêtez ! Calmez-vous ! Faites doucement ! Il y a des gosses ici !", nous confiait Casti quelques semaines après les faits. Les policiers ont alors reculé voyant tout le monde qui protestait. Ils étaient à environ cinq ou six mètres de nous quand j'ai entendu un coup de flash-ball, puis un deuxième. Et le deuxième, je l'ai pris dans la tête. Il n'y avait personne autour d'eux au moment où ils ont tiré, l'histoire était plus ou moins terminée et pourtant ils ont tiré plusieurs fois. »

Une enquête et des doutes


Contrairement à ce qu’indiquait une première version de la police, le médecin légiste qui a opéré Casti confirme alors que le jeune homme été blessé par un tir de flash-ball. Contrairement aux informations relayées par le Midi Libre et France 3 Languedoc-Roussillon, l’œil de Casti ne sera pas sauvé. Casti a-t-il été victime d’une bavure policière ? Selon le parquet de Montpellier, le policier aurait agi en état de légitime défense. « Au début, j’étais plutôt serein. Je n’étais pas au courant qu’ils pouvaient cacher des preuves » , estime aujourd’hui Casti. Il y a d'abord son dossier médical, qui a disparu de l'hôpital Guy de Chauliac de Montpellier, où il avait été opéré. Il y a surtout la vidéo-surveillance des lieux, dont le visionnage des bandes avait permis, selon les avocats de Florent Castineira, de contredire la version policière. Saisie par le procureur, la directrice d’enquête de la police des polices juge pour sa part les bandes de la vidéo « illisibles » . L’IGPN conclut que Casti aurait été atteint à l'œil droit par un éclat d'une bombe agricole que des supporters avaient envoyé en direction des policiers. En juin 2014, le parquet requiert un non-lieu, reconnaissant que la blessure est due à un tir de flash-ball d’un policier, mais estimant que les conditions de la légitime défense sont réunies.

Après un complément d’enquête, les avocats de Casti obtiennent finalement le visionnage de la vidéosurveillance par la justice en août 2016. Près de quatre ans après les faits. Et les images confirment que le tir de flash-ball a eu lieu avant les échauffourées entre policiers et supporters, contrairement à la ligne de défense du policier présumé tireur. De cette confrontation avec le policier, Casti garde un souvenir amer : « On a regardé le film, on décrivait le film ensemble. Le policier ? Tout au long, j’essayais de le regarder pour qu’il me regarde dans les yeux, mais il a évité mon regard du début à la fin. » C’est alors que le policier présumé tireur déclare qu’il n’est pas l’auteur du tir, contrairement à ce qu’il affirmait jusqu’ici. Au vu de ces rebondissements, les avocats de Casti demandent donc une requalification des faits. Pourtant, à l’heure actuelle, rien n’a bougé. « La juge d’instruction a remis un rapport au procureur et on attend un rapport du procureur. Dans les temps normaux juridiques, ça aurait dû être fait il y a deux trois mois, là ils gagnent du temps » , déplore Casti.

Une vie qui bascule


Dans cette affaire, le jeune homme, qui a désormais vingt-six ans, a vu sa vie basculer. « Pendant les premiers temps, j’étais très en colère. Un rien pouvait me faire vriller. J’ai perdu ma copine à cause de ça. (...) Aujourd’hui encore, on est en froid avec ma mère. Toutes ces énergies négatives nous ont détruits l’un et l’autre » , lâchait Casti dans un long entretien pour le collectif militant Désarmons-les, en avril 2016. Sur le plan professionnel, aussi. Pas plus tard que la semaine dernière, le Montpelliérain s’est vu refuser une formation dans l’informatique. « Je réussis les tests, en anglais, et tout. J’ai un entretien. Elle me pose la question, je lui dis que je suis en procès avec la police, raconte Casti. Et après, j’ai été refusé à cette formation. J’en parle ensuite avec ma conseillère Pole Emploi, elle me dit : "Tu ne dois pas dire qu’il t’est arrivé ça si tu veux travailler..." » Aujourd’hui, Casti touche l'allocation aux adultes handicapés : « 800 balles par mois, et je vis avec. »


En octobre 2012, quelques semaines après le drame, environ un millier de supporters ultras venus de toute la France ont manifesté à Montpellier contre la « répression abusive » dont ils s’estiment victimes, à l’initiative de la Butte Paillade, le groupe ultra auquel appartient Casti. « Justice pour Casti » , c’est le slogan qui raisonnent cette saison encore dans les tribunes de la Mosson, à chaque match à domicile de Montpellier. Casti, lui, ne suit plus aussi assidûment son équipe. Son temps, il le consacre surtout à « la lutte contre le flash-ball et les violences policières en général » , au sein de l'Assemblée des blessés - des familles et des collectifs contre les violences policières « qui te comprennent parce qu’ils ont vécu la même chose » . En novembre dernier, Florent Castineira témoignait au « procès du flash-ball » à Bobigny, en tant que témoin de moralité. Un procès à l’issue duquel trois policiers jugés pour avoir blessé six manifestants au flash-ball, ont été condamnés à une peine de dix mois à trois ans de prison avec sursis.

Deux mois de prison ferme


Il y a cette phrase que le jeune homme affirme avoir entendu de la bouche de plusieurs policiers, quand il fait des déplacements pour soutenir le MHSC à l'extérieur : « Casti, t’as de la chance, si ça avait été moi, je t’aurais crevé les deux yeux. » « J’ai répondu une fois  » , poursuit Casti. Ça s’est passé à Épernay, lors d’un match de Coupe de France, en janvier 2016, le jour de ses vingt-cinq ans. Casti ne verra jamais la rencontre, il est emmené au poste, parce qu'il aurait essayé d'escalader les grilles du stade à plusieurs reprises selon la police. Voilà la version de Casti : « Trois flics arrivent, me reconnaissent, sortent la matraque, la gazeuse, me disent : "Dégage de là, dégage de là..." J’essaye de filmer, ça ne marche pas. Ils me font entrer dans le stade et ressortir, en me disant que j’étais entré dans le stade par effraction. Après, les CRS me provoquent. Je dis : "Ah, vous êtes fiers de vous ? Vous êtes fiers de vous ?" Un gars me gaze à un mètre, j'ai mal, je crie : "Je vais vous crever bande de batards." Et les CRS commencent à me charger, ils sont à quatre, cinq, sur moi, par terre, menotté...  » Outrage et menaces de mort, Casti a été condamné à deux mois de prison ferme (un mois ferme et un mois par révocation de sursis parce qu'il avait tenté d'introduire un fumigène au stade du Moustoir en 2011) par le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne. Il attend son procès en appel à Reims.

Ce samedi, Casti était présent à Reims pour le procès des supporters bastiais, jugés pour outrage et rébellion à la force publique, après des incidents en marge du match Reims-Bastia, le 13 février 2016. Ce jour-là, le Bastiais Maxime Beux a perdu l’usage de son œil au cours des affrontements avec la police. Lui affirme avoir été victime d’un tir de flash-ball, quand les forces de l’ordre assurent qu'il se serait blessé en tombant sur un poteau... « Dès que c’est arrivé à Maxime, je lui ai envoyé un message sur Facebook. On a échangé ensemble sur les points juridiques, sur les pressions que tu subis après » , explique Casti, qui dénonce « une criminalisation des victimes. Tous, tous, on a des problèmes juridiques après. Quand tu es blessé, la justice n’est pas rendue, mais elle est vite vite rendue quand il faut te faire taire et t’abattre tout simplement. » Si le club bastiais a apporté son soutien à Maxime Beux, au Montpellier Hérault, c’est plutôt silence radio pour Casti. « Le seul soutien que j’ai reçu de la part dans le club, c’est Rémy Cabella, quand il jouait à Montpellier, qui est venu me voir à l’hôpital la semaine d’après. »

Et maintenant, que va-t-il se passer ? Deux options : soit un nouveau non-lieu, « et on repart dans une histoire » , soit un procès du policier présumé tireur. Reste que la vie de Florent Castineira ne sera plus jamais comme avant. « Ce qui m’a vraiment fait mal, ce n’est pas d’avoir perdu un œil, mais c’est la lourdeur de la justice derrière. C’est affreux, insiste Casti. J’en ai marre, mais je tiens, parce que c’est mon histoire. » Ce dimanche, Casti sera présent derrière les buts de la Mosson avec ses potes de la Butte Paillade. « Pour faire la fête, mais en restant méfiant, comme toujours. »



Par Florian Lefèvre Propos de Florent Castineira recueillis par FL sauf mentions
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Chatperché Niveau : CFA2
Gardiens de la paix... cette blague
Il refuse de la libérer depuis un bout de temps...
1 réponse à ce commentaire.
WALDI500
Je suppose que la blague
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x583gmx_nieudane-wodowanie-statku_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
GovouLegend Niveau : CFA
Note : 2
Après tout ça ne t'engage à rien, ce n'est qu'une supposition.
doucement mais sûrement il impose son registre le Waldi.
Attention il a presque réussi à faire une phrase mais le logiciel n'est pas allé jusqu'au bout de son idée.
3 réponses à ce commentaire.
Syr_Odanus Niveau : CFA
Mouais...ok, les CRS se prennent pour des Robocops neuronalement sous-équipés, mais le mec n'a pas l'air tout blanc non plus.
A un moment, les conneries, faut les assumer aussi.
Bon courage à lui, mais en attendant ce n'est pas parce que t'as un oeil en moins que cela t'empêche de bosser, hein...
Bah pour le coup, en revoyant la chronologie des faits, même si ça avait été le plus gros enculé de la terre, on peut pas dire que ce qui lui est arrivé soit justifié, encore moins proportioné.
Et franchement, l'incapacité des représentants de l'état à assumer leurs responsabilités me fatigue.
Le mec a commis une erreur, on demande pas qu'il prenne 10 ans ferme, mais qu'il assume et qu'il soit jugé pour ça.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
T'as le droit d'être distant vis à vis du mec, de ses dossiers, etc... Je le suis aussi un minimum, mais à la lecture de cet article, qui prend tout de même soin de faire un compte rendu d'ensemble sur sa situation, il me semble qu'on ne peut que le soutenir dans sa recherche de justice : elle est normale, mais ça prend du temps et énormément de ressources à tous les niveaux. A un moment, il devra peut-être même faire le choix entre cette recherche et... Bosser.

Et bosser, justement, avec un seul oeil. Je ne suis pas certain que tu connaisses la frilosité des entreprises et même de la fonction publique à l'égard d'un handicapé. Forcément, son histoire, s'il la raconte à tout va, elle va pas plaire, mais "avec un oeil, tu peux bosser", je devine un espèce de dédain de ta part pour un mec qui touche maintenant une allocation presqu'équivalente au SMIC, mais en totale méconnaissance du marché de l'emploi pour les mecs avec une déficience. Surtout que le gars est jeune et que tu dois donc coupler son problème avec le sous emploi des jeunes en France depuis un bon moment. Méchamment, je te dirais "quand on sait pas, on se tait, même sur Internet".
Saint Jacky Niveau : CFA2
"les conneries, faut les assumer aussi" sous-entendu il méritait de perdre un œil ?
"mais le mec n'a pas l'air tout blanc non plus"..donc selon toi ça excuse le geste du policier?le fait de perdre un partie de son integrité se justifie car"mais le mec n'a pas l'air tout blanc non plus"?...
et je passe sur le reste de ton post concernant le taf...
change de site,va sur celui du figaro,tu sera avec les tiens...
Syr_Odanus Niveau : CFA
C'est vrai que gueuler "je vais vous crever bande de batards" à des CRS échaudés qui le ceinturent est d'une intelligence incommensurable. Il doit aussi assumer ses erreurs... bien que dans cette histoire, je souhaite également qu'il obtienne réparation pour les préjudices subis.
M'enfin.
Si sa version est véridique (et je sais pas hein, mais on va se baser sur ce qu'on connaît), le mec se fait insulter sans avoir rien fait, il se fait gazer à 1m (soit la distance minimale), et il OSE s'énerver ?

Ca lui apprendra à péter un câble sans AUCUNE raison valable ! Voyou !
6 réponses à ce commentaire.
C'est écoeurant cette histoire.
Je lui souhaite bien du courage et que justice soit rendue.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Si il continue à gueuler les gardiens de la gue... «paix» lui inséreront le flash ball ailleurs pour lui apprendre les «bonnes manières»
Leslipamamie Niveau : DHR
Classe. Très classe.
Ben quoi, y'a fisteur dans son pseudo...
2 réponses à ce commentaire.
Peut être que l'affaire Théo va jouer en sa faveur.
Ceci dit, le récit qu'il en fait et le rapport des faits dans l'article font froid dans le dos.
Y'a quand même une volonté d'étouffer le mouvement ultra à travers la répression et le serrage qu'ils subissent.
Même si ces mêmes ultras ont tendu le bâton pour se faire battre...
Casti est-il lui aussi tombé sur un poteau ? Bon courage à lui en tout cas. Et la police des polices qui camoufle ces erreurs grotesques par des mensonges encore plus honteux... Je ne suis pas anti flic, loin de là, mais force est de constater qu'ils sèment eux-mêmes les graines des émeutes.
En meme temps si il insulte les policiers c'est normal nan?T"as vu ce qu'ils lui font subir????????Il devrait rien dire?Les flics ont meme pas les couilles d'assumer leurs conneries!
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13