1. //
  2. //
  3. // Sampdoria-Juventus

Cassano, une renaissance avec la Samp et un Euro avec l'Italie ?

Depuis mardi dernier et son festival face au Genoa, l'Italie n'a plus que son nom à la bouche. Antonio Cassano est presque de retour au premier plan. Au point qu'on se prend déjà à rêver d'un retour fou du pibe de Bari en Nazionale pour l'Euro.

1k 27
« À ceux qui me disaient fini, je dis qu’ils ne comprennent rien au foot. » La déclaration claque. Comme d’habitude avec celui qu’on a souvent surnommé Peter Pan, en raison évidemment de son comportement difficile et de son incapacité à se tenir tranquille. Quand on parle d’Antonio Cassano, on ne peut effectivement s’empêcher de penser rapidement à ses fameuses « cassanate » . Un néologisme employé pour parler de ses nombreux coups de sang contre arbitres, coachs ou même présidents. À la Sampdoria, on était d’ailleurs resté sur les insultes de Cassano envers le regretté Ricardo Garrone, président des Blucerchiati de 2002 à 2013. Un pétage de câble en règle qui a valu une belle polémique quand Massimo Ferrero, le président actuel de la Samp, a rouvert cet été les portes du club à Cassano. D’autant plus que le fantasque Italien restait alors sur près de huit mois d’inactivité après avoir assez lâchement quitté Parme en janvier dernier. Mais s’il est incorrigible, le pibe de Bari a aussi un talent extraordinaire. Un talent dont il a, à nouveau, fait la démonstration lors du derby de Gênes. Sans oublier dans la foulée son énième promesse d’avoir changé…

Régime, talent et confiance


Face au Genoa, Antonio Cassano est apparu en net progrès physiquement tout d’abord. C’est normal, le bougre a cravaché pendant la trêve hivernale pour retrouver une condition physique digne de ce nom. « Durant les fêtes, je me suis mis à courir et j’ai perdu un kilo : pour atteindre des objectifs, il faut savoir se sacrifier. Je l’ai compris à 33 ans. C’eut sans doute été mieux si je l’avais fait à 20 ans, mais je n’ai pas de regrets » , a ainsi confié Fant’Antonio après sa grosse prestation qui a permis à la Sampdoria de remporter le derby 3 à 2. Impressionnant dans son jeu en déviation, Cassano a effectivement été le grand bonhomme du succès blucerchiato, puisqu’il a été impliqué sur les trois buts des siens. Une qualité à la création qu’admire son entraîneur Vincenzo Montella : « Antonio fait partie des rares joueurs qui aiment plus faire une passe décisive que marquer. Il réussit à voir le jeu avant les autres, un peu comme Totti. Moi-même, j’en ai bénéficié dans le passé » , s’est ravi l’Aeroplanino en se rappelant de son passé commun avec Cassano en tant que joueur à la Roma de 2001 à 2006.


D’ailleurs, Cassano a tenu à remercier son coach et ancien coéquipier giallorosso : « Je me suis remis en question et je suis en train de revenir en forme. Montella m’a redonné de l’enthousiasme et l’envie de m’amuser en me faisant repartir sur un pied d’égalité avec les autres joueurs. Ce qui n’était pas le cas avec Zenga. » Une déclaration que Montella a, lui, préféré nuancer : « Je n’ai rien fait de particulier. Cassano s’est motivé tout seul. Le fait qu’il ait perdu du poids et se soit présenté en forme au retour des vacances le démontre. S’il était gros comme au début de saison, je ne le ferais pas jouer non plus. » Amaigri, Cassano est donc encore capable de briller. Une aubaine pour la Sampdoria qui semble enfin avoir trouvé la bonne formule après une première partie de saison très décevante. Même s’il n’a pas encore retrouvé le chemin des filets, le pibe de Bari savoure déjà son début de renouveau : « J’aime profondément la Samp. Je suis revenu ici pour ma famille et pour jouer, parce que même à 33 ans, si je suis bien physiquement, je fais encore la différence. Vincenzo a été clair : ce sont les joueurs qui sont en forme qui jouent. Et si je suis bien, je peux vraiment faire la différence. » Pas de souci, le « nouveau » Cassano a toujours autant confiance en lui.

Entre rêves et ambitions


Reste désormais à savoir jusqu’où Cassano peut emmener la Samp. Selon ses confessions au quotidien ligurien Secolo XIX, les Blucerchiati ont un potentiel bien plus grand que ne le laisse présager leur 13e place au classement : « Depuis la mise au vert à Catania (avant d’affronter la Lazio, le 14 décembre dernier, ndlr), on s’est remis en question et on a retroussé nos manches. On s’est regardé dans les yeux et on s’est dit qu’on ne pouvait pas être ces joueurs-là (qui enchaînent les défaites, ndlr). Nous sommes une grande équipe et on va le démontrer. Je suis convaincu que cette équipe est plus forte que celle de 2007/2008, mais aussi que celle de 2009/2010 » , a assuré Cassano. À l’époque, la Samp avait terminé respectivement 6e et 4e de Serie A, gagnant au passage son ticket pour les barrages de la Ligue des champions 2011/2012. Pour l’anecdote, la Samp y sera éliminée par le Werder Brême. Surtout, lors de cette même saison, Cassano sera mis à l’écart pour son embrouille avec le président Garrone, et les Blucerchiati seront incroyablement relégués en Serie B. Mais en outre de ses objectifs avec la Samp, Cassano a surtout une autre idée dans un coin de la tête : disputer l’Euro en France. Il y a 4 ans, Fant'Antonio s'amusait dans une condition physique pas franchement brillante aux côtés de Balotelli. Alors après tout, pourquoi pas, même si l'hypothèse n’était à l’esprit de personne avant son match face au Genoa.

« J’ai peu de chances d’y être, je sais que c’est quasiment impossible, mais je veux jouer mes cartes » , a confié Cassano. Évidemment, Vincenzo Montella a été invité à exprimer son avis sur la question en conférence de presse avant l’affrontement face à la Juve : « Cassano est très motivé et il peut encore monter en puissance. Au vu de sa motivation, je pense qu’il a encore une chance d’enfiler le maillot azzurro, mais ça dépendra de lui et d’Antonio Conte » , a jugé l’Aeroplanino avant d’en remettre une couche : « Il s’est remis en question, il voudrait retourner en Nazionale, et pour moi, c’est une aubaine. C’est maintenant le problème de Conte. Mais je ne peux que dire du bien de Cassano. Il a mûri comme homme et, depuis que je suis arrivé, il n'a jamais commis la moindre "cassanata". Quand il s’éclate sur le terrain, c’est une misère pour ses adversaires. » Quand on sait le désert offensif avec lequel doit faire Antonio Conte, on se prend à croire à l’impensable retour de Cassano. S’il réussit une grosse prestation face à la Juve ce dimanche soir, la question va à n’en pas douter revenir avec encore plus d'insistance. Et si Antonio Cassano a encore besoin d’aide pour défendre son CV, c’est Massimo Ferrero qui le fait le mieux : « Antonio a soif de revanche, avec tous ceux qui le traitaient de gros lard. C’est un pur-sang, il a besoin d’un jockey. Désormais, il regarde la nourriture sans la manger » , a ainsi déclaré l’excentrique président de la Samp au Corriere dello Sport. Avec une telle publicité, Cassano finirait presque par nous convaincre.


Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Owiii !
Un peu de folie devant ferait du bien à l'Italie je trouve, il est pas prêt physiquement, après son premier assist dans le derby, il avait déjà les mains sur les genoux ..
bon, y a plus qu'a et le duo Anto/Ballo se reconstitue. J'adore l'Italie et toutes ses nouveautés. Buffon Chiellini Pirlo Cassano Ballo... Remember 2012. (ça me fait penser qu'en 2010, ils avaient tenté de reconduire la même équipe qu'en 2006...flop flop flop)
Ça ira merci. Qu'on donne sa chance à Berardi plutôt. Cette manie de toujours vouloir rappeler les vieux c'est incroyable.
Ce "joueur" a démontré durant toute sa (trop) longue carrière qu'il était un magnifique soliste au mental friable.
Il faut plus qu'un génie technique pour faire un bon joueur de football, surtout ce pays du foot aussi exigeant avec ses étoiles...
Dans un groupe, Cassano est un danger.
Qu'il fasse vendre du papier, c'est ce qu'il sait faire de mieux!
Message posté par themiz
Ça ira merci. Qu'on donne sa chance à Berardi plutôt. Cette manie de toujours vouloir rappeler les vieux c'est incroyable.


On est d'accord. L'Italie est arc boutée sur elle meme, incapable de sortir d'un fonctionnement réactionnaire, et ce dans les pans de la société ; une société vérolée par un Vatican passéiste malgré les talent en com de papa francesco...
Il faut donner leur chance aux jeunes bien plus tot, au lieu de les releguer en série B de par leur jeune age...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Non mais y a aucune manie de rappeler les vieux.
C'est juste sofoot qui part dans un délire après un bon match de Fanantonio. Si vous croyez que Conte le mettra sur sa liste après ce bon match face à la Samp vous craquez totalement.

A moins qu'Antonio ne face que des matchs du même acabit jusqu'à la fin de saison (auquel cas il mériterait sa place), il ne sera pas sélectionné.
Certains diront que Berardi est trop nerveux, qu'il doit se canaliser...il prend certes trop de cartons mais comment pourra t il progresser s'il ne joue que des matchs de série A avec Sassuolo? Plus il tardera à prendre de l'expérience internationale plus il mettra du temps à franchir les paliers.
Qu'on puisse ne serait ce que penser à Cassano pour l'euro ça me file de l'urticaire. On est plus en 2012. A ce moment là sa convocation se justifiait car il sortait d'une très grosse saison au Milan, mais plus maintenant.
Georges c'est quand même le genre de choses qui reviennent régulièrement en Italie ; il avait été envisagé à l'époque d'appeler Baggio pour le mondial 2002 ainsi que Totti il n'y a encore pas si longtemps. Sans parler de Pirlo qui est encore considéré sélectionnable...
Après sur Cassano on est d'accord je ne pense pas que Conte envisage un instant de le prendre. D'où ma surprise à la vue de cet article.
PippoLapipe Niveau : Loisir
Plante nous un pion ce soir et fais nous rêver de ta présence à l'euro fant'antonio!!
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Perso je l adore je ne suis pas objectif mais il est tout ce que Conte deteste.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par themiz
Georges c'est quand même le genre de choses qui reviennent régulièrement en Italie ; il avait été envisagé à l'époque d'appeler Baggio pour le mondial 2002 ainsi que Totti il n'y a encore pas si longtemps. Sans parler de Pirlo qui est encore considéré sélectionnable...
Après sur Cassano on est d'accord je ne pense pas que Conte envisage un instant de le prendre. D'où ma surprise à la vue de cet article.


Je suis bien d'accord là dessus.
Enfin, il y'a quand même des fois où les vieux méritent leur place.
Maintenant, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut laisser de la place aux jeunes.
Quand ils sont indiscutables sportivement comme Buffon, il n'y a pas d'âge qui tienne !
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par themiz
Quand ils sont indiscutables sportivement comme Buffon, il n'y a pas d'âge qui tienne !


Exactement.
HS: je savais pas que tu étais supporter d'Udine. J'étais sur que tu était un milaniste.
Je viens de la bas donc je suis supporter de l'Udinese depuis toujours mais après je suis quand même la série A dans son ensemble.
Après ça me ferait plaisir si le Milan pouvait retrouver de son lustre car c'est une grande institution.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par themiz
Je viens de la bas donc je suis supporter de l'Udinese depuis toujours mais après je suis quand même la série A dans son ensemble.
Après ça me ferait plaisir si le Milan pouvait retrouver de son lustre car c'est une grande institution.


D'ac !
L'udinese, même si c'est actuellement plus la grande équipe de Guidolin, est un beau club qui a fait exploser de sacrés joueurs et a pour symbole l'un des joueurs les plus magnifiques au monde (ADN). J'ai du respect et de l'admiration pour eux.

Et je partage ton sentiment quant au Milan ahah
SASSUOLO A TAPÉ L'INTER 1-0 SUR UN PENO DE BERARDI A LA 90'

ça commence à sentir bon la c3 pour les Nero verdi (à moins que le Milan ou la Lazio gagne la coupe).

Par contre la Fiorentina qui perd hier à la maison, pareil pour l'inter...ça sent l'attaque placée de la juve comme d'un grimpeur en montagne et plus personne qui ne pourra suivre. Je crains que le suspense n'ai fait long feu. Reste le Napoli, mais ils ont déjà laissé filer beaucoup de points sur des matchs abordables...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par themiz
SASSUOLO A TAPÉ L'INTER 1-0 SUR UN PENO DE BERARDI A LA 90'

ça commence à sentir bon la c3 pour les Nero verdi (à moins que le Milan ou la Lazio gagne la coupe).

Par contre la Fiorentina qui perd hier à la maison, pareil pour l'inter...ça sent l'attaque placée de la juve comme d'un grimpeur en montagne et plus personne qui ne pourra suivre. Je crains que le suspense n'ai fait long feu. Reste le Napoli, mais ils ont déjà laissé filer beaucoup de points sur des matchs abordables...


Mouais, j'en suis pas convaincu. A mon avis, tout ça est loin d'être joué.
La Juve va surement perdre des points en route, elle aussi.
Ce soir elle a un match plus compliqué qu'il n'y parait.

Et il ne faut pas non plus oublier que l'Inter a l'énorme avantage de pouvoir se concentrer uniquement sur le championnat.

Le mois de Février sera décisif pour la Juve.
J'espère que tu as raison. Ça serait tellement bon d'avoir du suspense jusqu'au bout, comme au bon vieux temps!
Le nouveau stadio Friuli sera pour la première fois utilisé dans sa pleine capacité dimanche prochain contre la Juve. Si on peut se sublimer et favoriser ce scénario...enfin aucune chance si on est aussi minables qu'à Carpi hier
Cassano est un génie. Avec tous les défauts qui vont avec. Pour l'Euro, j'y crois pas une seconde. Mais il peut s'éclater en serie A et faire plaisir au peuple blucerciato.

@ Georges, c'est quoi ton avatar? César qui se serait pris une rouste? C'est le symbole du Milan actuel?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 27