Modififié
3 3
Antonio Cassano n’a pas vraiment changé. Le bougre est toujours aussi sanguin et capable de s’emporter pour le moindre truc.

Dimanche, à San Siro, l’Inter Milan a concédé le match nul contre Cagliari (2-2). Un résultat qui aurait pu être différent si Piero Giacomelli, l’arbitre de la rencontre, n’avait pas oublié un penalty évident en faveur des Intéristes, pour une faute sur Andrea Ranocchia en toute fin de partie.

Passablement énervé par cet oubli, Cassano s’en est verbalement pris à l’homme au sifflet, dans les couloirs du stade. Résultat : l’ancien Milanais a écopé de deux matchs de suspension. L’entraîneur de l’Inter, Andrea Stramaccioni, qui avait été exclu lors de l’action litigieuse, pour protestations, sera, lui, suspendu un match.

30 berges et toujours pas calmé. Sacré Fantantonio !
GM
Modifié

 //  Tifoso de l'FC Internazionale
Note : -1
Ouai enfin, calmé ou pas, Cassano reste un mec avec un tempérament de feu.
3 matchs de suite avec un arbitrage de merde c'est compréhensible qu'un mec comme lui pète un plomb, mais en rien ça ne remet en question son évolution.
3 3