Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Cassano se verrait bien au Napoli

Modififié
Il a la cote en ce moment, et il le sait.

À San Siro, Antonio Cassano a planté un doublé ce dimanche et enfoncé un peu plus son ancien club du Milan AC (4-2). Auteur de 11 buts en 25 matchs cette saison, Fantantonio fait tout ce qu'il faut pour qu'on reparle de lui en équipe nationale. Il marque donc, perd du poids, et surtout, il répond favorablement aux demandes d'interviews des médias.

Dans l'émission italienne Tiki Taka, l'international transalpin (10 buts, 35 sélections) en a profité pour rappeler son expérience ratée au Real Madrid et faire un appel du pied à Naples. « Je ne jouerai plus à l’étranger, c’est terminé. En Italie, je n’évoluerai jamais à la Juve, j’ai déjà refusé trois fois, ce n’est pas un club pour moi, a expliqué le Parmesan. Le Napoli serait l’endroit idéal pour un fou comme moi. Qui sait ce qu’il se passerait si je jouais à Naples, les événements pourraient être positifs. Mais pour le moment, je suis très heureux à Parme et je vais probablement terminer ma carrière ici. Mais on ne sait jamais. »


Sous contrat jusqu'en 2016, le gamin des Pouilles a peut-être (enfin) trouvé son club de cœur après Bari, l'AS Rome, la Sampdoria, le Milan, l'Inter et Parme. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié