1. //
  2. //
  3. // Sampdoria-Inter

Cassano ne sait pas s'arrêter

Revenu à la Sampdoria la saison dernière histoire de terminer proprement sa carrière, Antonio Cassano s’est engueulé cet été avec son président, Massimo Ferrero, et se retrouve tricard dans son club de cœur. À trente-quatre ans passés, Antonio a trouvé le moyen de tout foutre en l'air. Une fois de plus.

Modififié
Comme souvent avec lui, tout avait pourtant si bien commencé. Ce dimanche 9 août 2015, Antonio Cassano est resplendissant, heureux comme un gosse le jour de Noël d’effectuer son retour à la Sampdoria, le club où il était parvenu à renaître de ses cendres après une expérience lamentable au Real Madrid. Quelques mois plus tard, début janvier, l'Italien s'est même efficacement fondu dans le collectif des Blucerchiati, osant même postuler une présence dans le groupe de la Nazionale pour l'Euro en France, après s'être fendu d'une prestation magistrale lors du derby de Gênes. Puis, la belle histoire prend une tournure plus sombre. La Samp enchaîne les contre-performances et devient candidate à une descente en Serie B. Et Antonio, sur les nerfs, pète les plombs. Encore. Fantantonio en vient aux mains avec son collègue et gardien de but, Christian Puggioni. Un incident minimisé par sa direction et ses coéquipiers, mais qui condamne Cassano à perdre sa place dans le onze type pour une bonne partie du reste de la saison.

Banni du groupe pro


Seulement, avec Antonio Cassano, les étincelles se transforment rapidement en brasier incandescent. Moins décisif et virevoltant que dans ses jeunes années, mais toujours aussi incontrôlable, Cassano n'entre plus à l'été 2016 dans les plans de la direction de la Samp, comme dans ceux du nouvel entraîneur Marco Giampaolo. Du coup, le président génois Massimo Ferrero s'active pour trouver un point de chute convenable à son numéro 99. Rapidement, le club d'Entella, une formation de la province de Gênes qui évolue en Serie B, se montre intéressé. Mais Cassano n'en fait qu'à sa tête. Peu importe qu'on le menace de le retirer de l'équipe première pour le faire jouer avec la réserve. À Gênes, l'attaquant est revenu à la maison, où il peut jouer pour le seul club dont il est « follement amoureux » . Et compte bien y rester, coûte que coûte : « J'aime la Samp et les gens affiliés au club... Je suis dans l'équipe que j'aime, je suis chez moi. Je suis heureux d'être ici et je n'ai aucune raison de partir, j'ai fait beaucoup pour revenir et je ne vois pas pour quelle raison ça devrait changer. Je peux rester et ne pas jouer, c'est leur problème. »

Malheureusement pour Antonio, Massimo Ferrero, à la tête du club depuis 2014, est au moins aussi fantasque et caractériel que lui et n'hésite ainsi pas à descendre son joueur dans les médias : « Cassano n'est pas quelqu'un d'intelligent. J'étais prêt à lui payer l'intégralité de son salaire s'il était allé à Entella. Il aurait pu finir sa carrière sur une bonne note, peut-être même en les amenant en Serie A. Je lui ai parlé deux fois... Il a fini par me donner sa parole qu'il s'en irait, mais il ne l'a pas fait. Dommage pour lui. » Bilan : Cassano ne fait tout simplement pas partie de la liste des vingt-cinq joueurs choisis par la Sampdoria pour évoluer en Serie A cette saison. Et est longtemps contraint de s’entraîner seul, comme un pestiféré, avant d'être enfin autorisé à prendre part aux exercices de la Primavera début septembre.

L’incorrigible


Ce que semblent avoir oublié Massimo Ferrero et la direction de la Samp, c'est que s’il y a une constante dans la carrière d'Antonio Cassano, c'est bien cette jouissance improbable qu'il semble éprouver à s'autodétruire. Les écarts de conduite innombrables de Cassano, ses fameuses Cassanate, sont pourtant bien connus : viré de la Roma en 2006 après avoir été jugé complètement ingérable par Luciano Spalletti qui n'hésite pas à le décrire comme « son plus gros échec » , Cassano se brouille sérieusement avec Fabio Capello lors de son passage éclair au Real Madrid, avant de renaître à la Sampdoria de 2007 à 2011... Puis de retomber dans ses travers en insultant le président de la Samp de l'époque, Riccardo Garrone, de «  vieux de merde » , une sortie qui lui vaudra d'être licencié quelques mois plus tard. Malgré une énième résurrection au Milan, à l'Inter puis à Parme et un Euro 2012 remarquable, où il forme avec Mario Balotelli l'un des duos les plus tarés de l'histoire de la Nazionale, Antonio n'a donc fait que renouer avec ses bonnes vieilles habitudes en se mettant à dos la direction de son club. Et va peut-être se voir contraint de faire ses valises au prochain mercato hivernal, si l'on en croit le technicien de la Sampdoria, Marco Giampaolo : « La situation est en stand-by, et le restera au moins jusqu’en janvier. C'est en tout cas ce que m'a expliqué la direction. »

Malgré le temps, malgré les expériences accumulées, Antonio Cassano n'a finalement jamais vraiment changé. Et serait, qui sait, peut-être même capable de retourner sa veste, pour renaître une dernière fois en s'autorisant une ultime expérience dans un autre club de Serie A. Même si, à trente-quatre ans, il semble plus que jamais au bout du chemin tortueux et imprévisible qu'il n'a jamais cessé d'arpenter.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Mon plus gros regret parmi tous les joueurs que j'ai vu passer à Rome. Certainement le plus talentueux et le plus immature. Gâchis et regrets éternels.
Ce commentaire a été modifié.
Ce duo Cassano - Pazzini a la Samp en 2009 - 2010... Que de regrets pour les 2 surtout Antonio qui aurait du avoir une carriere de fuoriclasse
Il s'agissait plutôt d'un trio il me semble puisqu'il y avait aussi Semioli qui sur son coté envoyait aussi du lourd.
Pas le souvenir que Semioli soit si tranchant, jai checké il joue seult 26 matchs cette annee la...
Je me souviens de Palombo- Poli au milieu par contre...
Son duo avec Ibra au Milan était encore plus exceptionnel. Il aurait eu quelques neurones en plus, je prétends sérieusement qu'il avait le talent pour devenir l'un des meilleurs assist-men de l'histoire du foot.
3 réponses à ce commentaire.
Il a un talent monstrueux. Il aurait pu être un des meilleurs joueurs de sa génération...
Totti a d'ailleurs récemment déclaré que Cassano est le meilleur joueur avec qui il a joué. Cela vous classe le bonhomme.
Gilberto Gil Rui Barros Niveau : DHR
« en insultant le président de la Samp de l'époque, Riccardo Garrone, de “vieux de merde” » → un petit effort… À part sur skyblog, on traite qqn DE qqch et on insulte qqn (tout court). Là dans un article de presse, c'est gênant…
il y a 10 minutes Le triplé de Valère Germain il y a 1 heure La boulette de la gardienne portugaise 8 il y a 2 heures Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC
il y a 11 heures Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2
Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 125 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14