1. // Euro 2012
  2. // Cassano

Cassano fait son mea culpa auprès des gays

Modififié
4 4
Antonio Cassano bat sa coulpe. Hier, le cascadeur de l’AC Milan avait répondu de la sorte à une question sur l’éventuelle présence d’homosexuels en équipe nationale : « S'il y a des pédés, c'est leur problème. J'espère qu'il n'y en a pas dans l'équipe nationale. Mais s'ils sont pédés, c'est leur affaire. Y en a-t-il ? Je ne sais pas. »

Accusé d' « arrogance et irresponsabilité » par le Gay Centre italien, l’avant-centre de la Nazionale a tenu à s’excuser aujourd’hui pour de tels propos. Il s’est déclaré « sincèrement désolé » , certifiant que « l'homophobie n'est pas un sentiment qui (l')anime » . «  Chacun mérite le respect » , a-t-il ajouté, la main sur le cœur.

Mais qu'en pense Marcello Lippi, l’entraîneur italien qui n'aurait jamais vu de gays ?
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bin oui mais c'est trop tard mon con*.
Note : 3
Je ne sais pas ce qui le plus à déplorer entre l'homophobe et celui qui n'assume pas ses propos...
Ah ouf, on est rassurés, il pensait pas ce qu'il disait.
Un footeux homophobe, ca aurait quand même été bizarre...
Epictète Niveau : CFA
Pff mais ça me gave ces mea culpa obligatoires... 9 personnes sur 10 tenant des propos injurieux envers les gays, les lesbiennes, les Arabes, les Juifs ou les Noirs sont plus ou moins contraints de pleurer des larmes de crocodile le lendemain, de se flageller dans les médias.

Mais tout ça pue l'hypocrisie. Je me fous de ce genre de revirements d'opinions (de "on veut pas de pédés* en Nazionale" à "chacun mérite respect et compréhension") Le problème, c'est que des visions du monde cloisonnées et abruptes soient encore dominantes, pas que le mec les exprime. Quand c'est dit, c'est dit. Des excuses forcées n'y changeront rien. Que des observateurs (journalistes, éditorialistes, citoyens...) donnent leur avis, ou démontent le discours en question, c'est essentiel ! Mais que l'attaché de presse dise : "Allez, va expliquer que t'es désolé, qu'ils arrêtent de nous casser les couilles*", ça n'a aucune importance. Ça ajoute même du cynisme à la chose.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 4