Casoni, le Mentalist

Après quinze mois de silence à la suite d'une aventure tuée dans l’œuf en Hongrie, Bernard Casoni s’est de nouveau installé sur un banc début novembre pour prendre la barre de Lorient, en perdition. Résultat ? Les Merlus n’ont plus perdu depuis trois matchs. La raison ? Un retour aux fondamentaux et un point d’honneur mis sur l’aspect défensif par un entraîneur qui souhaite autant prouver aux autres qu’à lui-même qu’il peut réussir avec ses idées.

Modififié
Dans la voix, l’assurance d’un homme qui a des choses à prouver. Bernard Casoni est, lui aussi, entré en campagne depuis maintenant quelques semaines. D’entrée, il affirme « revenir de loin » , soit d’un silence d’une quinzaine de mois. La dernière fois qu’on l’avait vu sur un banc, l’histoire avait duré moins d’une dizaine de semaines. C’était en Hongrie, à Székesfehérvár, où Casoni avait débarqué en juin 2015 pour reprendre le Videoton FC après avoir rencontré le directeur sportif du club en France. Un proche de Viktor Orbán, Premier ministre hongrois et ancien tripoteur de ballon au pays. L’ancien international français parle d’une « super rencontre avec un vrai fan de foot et une personne très agréable, passionnée » . Problème : l’affaire vrille rapidement lorsque le président du club décide de se payer la tête du directeur sportif. Casoni est renversé avec et rentre en France avec un bilan de deux victoires en dix matchs officiels. Dur à avaler, d’autant que les mois qui suivent ne sont qu’une longue plongée dans le doute indissociable du boulot de coach : « Je n’ai pas eu peur, mais j’étais inquiet, oui, forcément. Tu es là, tu attends des propositions, tu te poses des questions. » Casoni est donc rentré en Corse, s’est posé plusieurs fois en tribunes à Furiani et a avalé quelques matchs de Ligue 2 aussi, « pour continuer à voir les joueurs, entretenir les relations » . Et le champion d’Europe 93 est revenu au moment où on ne s’y attendait pas et à l’endroit où on s’y attendait le moins. Dans l’entourage du FC Lorient, certains évoquent une solution pour « casser les codes, bousculer le confort qui s’était installé depuis plusieurs saisons » , dont un dernier exercice qui aurait dû bousculer les consciences ou prévenir le bordel dans lequel le club s’est foutu depuis août. Voir les Merlus plantés sur la bascule vers la Ligue 2 n’est pas normal, mais il suffit de faire un 360 au Moustoir pour voir les doutes sur les visages.

« Ce n’est pas de l’autorité, c’est de la franchise. »


Les doutes, justement. Le boss du club, Loïc Féry, en a eu pas mal. C’est aussi pour ça que Bernard Casoni, nommé au début du mois de novembre, dit « revenir de loin » . En l’espace de quelques semaines, les noms ont défilé, et le profil de l’ancien coach de l’ETG ne semblait pas être favorisé au départ, si ce n’est même pas évoqué. Au bâtisseur de projet a donc été préféré le profil pompier de service qui ne veut finalement pas dire grand-chose, si ce n’est que le nommé doit relever une situation. Casoni : « On peut appeler ça comme on veut, mais finalement, je suis là. J’ai passé un oral, je suis passé devant les autres candidats. C’est un challenge intéressant. » A-t-il eu peur ? « Peur de quoi ?, coupe-t-il. Je suis là pour faire mon job, ce que je sais faire. J’ai analysé la situation en arrivant dans un club qui a déjà des bases très solides et je ne vais pas tout bousculer. Mon boulot, c’est surtout de travailler dans les têtes, redonner de la confiance en utilisant plusieurs outils. Je ne suis pas un magicien et j’ai été direct tout de suite avec mes joueurs. Je préfère qu’ils sachent ce que je pense, je ne vais pas prendre dix mille chemins pour dire les choses. Ce n’est pas de l’autorité, simplement de la franchise. » Ça, c’est pour l’aspect psychologique d’un groupe miné par les mauvais résultats et où certains éléments pensaient déjà à quitter le fouillis dès l’hiver. « Si certains veulent partir, ils peuvent partir. » Façon de préciser que pour se sauver, Casoni aura besoin d’hommes concernés et rien d’autre. Résultat : Lorient n’a plus perdu depuis trois matchs et n’a perdu qu’une rencontre avec l’ancien protégé de Courbis contre l’AS Monaco (0-3) après une première mi-temps convaincante.

Les fondamentaux et Lucien Favre


Dès le premier jour, Bernard Casoni avait annoncé qu’il ferait du Casoni. Explications : « C’est une certaine idée de l’équilibre avec des idées défensives, mais je ne fais rien d’exceptionnel si ce n’est appliquer certains principes de base. Savoir défendre et le faire bien est la priorité. J’utilise des schémas logiques, très simples. Pour relancer la machine, je n’avais pas le choix. Après, il y a déjà des habitudes qui me plaisaient beaucoup, comme ce jeu tourné vers l’avant, le fait que l’on arrive à se créer beaucoup d’occasions à l’extérieur, mais je voulais remettre de l’équilibre. » Soit autour d’un 4-3-3 où Majeed Waris a déjà enfilé trois buts et semble avoir digéré son transfert raté à Crystal Palace cet été. Casoni affirme n’avoir jamais douté de ses méthodes, de son approche et dit se retrouver dans le discours de Lucien Favre. « Je lis aussi beaucoup et regarde pas mal ce qui se fait dans le hand, le volley, le basket... Favre a raison quand il fait référence à la Dream Team américaine des JO de 1992. La récupération doit être centrale, sinon on ne peut pas réussir » , précise-t-il. Le chantier n’est qu’à ses débuts, l’homme commence aussi à s’adapter à une région « moins excessive » que le Sud et entend se prouver à lui-même et à tous les sceptiques qu’il mérite ce poste. Il a six mois pour le faire. Si Lorient se maintient, il aura un an de plus pour s’installer.



Par Maxime Brigand Propos de Bernard Casoni recueillis par MB.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'ai vu deux de leurs matchs depuis son arrivée (Monaco et Rennes) et il a incontéstablement redonné une certaine rigueur à l'équilibre.
Waris est bluffant sur un côté, Cafu bien meilleur en 8 (belle capacité de projection) et son 4-3-3 protège bien mieux une charnière friable.

J'espère qu'il arrivera à sauver les Merlus. Le centre commence à sortir quelques joueurs corrects (bien aimé le petit Guendouzi contre Bordeaux).
Waris il avait fait 6mois en feu à valencienne dommage qu'il n'arrive pas à être régulier
1 réponse à ce commentaire.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Note : 1
Content pour lui. J'ai jamais trop compris pourquoi il avait disparu de la circulation. C'est sur que c'est pas Guardiola ou Sacchi, mais franchement, il a rien a envier à un Baup, un Antonetti, Dupraz, Correa, etc...

Il avait plutôt fait du bon boulot avec Evian. Il les a quand même montés de 2 divisions en deux ans. Et pourtant, on nous rabâche à longueur de temps que c'est José Dupraz qui a monté ce club en L1...
C'est Stéphane Paille qui les a fait monter en Ligue 2 de mémoire.
Dupraz les avait fait monter en National (enfin Croix de Savoie).

Dupraz était directeur sportif à l'époque.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Note : -1
Non c'est bien Casoni. Il les récupère en National et les monte en L1. Je me demande même s'ils sont pas champions dans les deux divisions, mais ça je suis pas sur.

Oui je sais que Dupraz était directeur sportif, mais c'est juste que ça m'énerve à chaque fois que j'entends partout que c'est lui qui a fait monter le club. Peut être ça qui a nuit à Caso finalement, parce que le José il fait des grandes théories, mais il adore tirer la couverture à soi.
Très juste, mea culpa. Je viens de checker. Paille se fait virer alors qu'ils sont premiers et Casoni finit le travail.

Bien vu.
Casoni finit bien champion les deux saisons, seul palmares d'ailleurs de feu Evian.

Par contre, je garde un très mauvais souvenir de Caso à l'AJA, bien pire que Wallemme qu'il a remplacé (et qui a le profil type du coach de ligue 2). A l'époque il a disposé de mecs comme N'Tep, Sammaritano, Adama Coulibaly, Boly ou Sanogo la première saison, tous très au dessus de la ligue 2 et il a bien failli reléguer le club (on devait être 17ème qd il a été remplacé vers mars).

Tactiquement c'était très faible avec aucune continuité, on ne voyait pas où il voulait en venir à part avec N'Tep, les 9 tournaient entre Haller, Kitambala, Viale sans que personne ne comprenne où il voulait en venir. Bref peu de cohérence.
Dans le coaching il semble assez proche et compréhensif des joueurs mais j'ai l'impression qu'il manque de poigne en cas de mauvaise dynamique, vu de loin je trouve qu'il avait du mal avec certains mecs durs à gérer, avec qui il faisait trop copain copain. D'ailleurs son coaching laissait une impression de "fort avec les faibles, faible avec les forts" (je me répète mais tout ça vu de loin).

Par contre il prônait un jeu de possession, assez offensif et en cela il correspond bien à Lorient, et sera peut-être meilleur en ligue 1 que dans les joutes rugueuses de ligue 2.

Enfin je ne suis pas objectif mais perso je ne le regrette pas du tout (bien qu'on ait pas eu mieux depuis). Dans ceux cités je préfère de loin Baup ou même Correa.
Correa c'est un super entraineur.
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
Bah c'était justement Correa qui l'avait remplacé à l'ETG et je peux te dire que je regrettais bien Casoni.

Je pense que c'est avec lui que le club a le mieux joué.

Après je suis pas l'AJA et je suivais uniquement l'ETG parce que c'était le club de ma région et que j'avais de la famille qui y jouait.

Mais je pense que Casoni est ce qu'on ait eu de mieux sur le banc Ligue 1 et 2 réunies.
Pour abonder dans le sens de Julboz, je pense que ses passages ratés au sein de plusieurs clubs comme par exemple a l'OM l'a plombé. Il n'a pas su tirer son épingle du jeu. Par ailleurs, j'ai le souvenir d'un entraîneur qui ne reste pas (assez?) longtemps dans un club pour pouvoir certainement mettre sa pate sur l’équipe.

Je pense que son passage a Marseille l'a peut être grille des radars pendant un moment.
Je lui souhaite en tout cas beaucoup de réussite dans cette équipe de Lorient qui a le mérite de jouer au ballon.
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Note : -1
Son passage à l'OM a rien à voir. Le mec a récupéré le club y a 15 ans pour finir la saison après la démission de Courbis qui avait plombé l'équipe et le vestiaire. Il a sauvé le club de la relégation. Et pour un mec qui s'inscrit pas dans la durée, il a fait deux ans à Evian, deux à Auxerre, 4 à Bastia... A mon avis, son plus gros problème, c'est d'accepter n'importe quel poste, même farfelue (Videoton, Arménie) pour ne pas rester au chômage. Il ferait mieux d'aller à la soupe à C+, comme tous les autres, c'est eux le vrai pôle emploi des coachs français...
Je pense que ses problèmes ont aussi été du à son profil "proche des joueurs". Ça lui permet de redonner confiance à court terme à des mecs qui en manquent ainsi qu'à surfer sur de bons résultats et une bonne ambiance, mais lui donne aussi du mal à endiguer une mauvaise dynamique et à gérer les problèmes d'ego et de discipline.

A Auxerre il a trouvé un groupe "fracturé", un des plus mauvais collectifs de ligue 2 avec certains joueurs ayant un peu trop pris le boulard. Du coup je pense que le profil de Caso n'était tout simplement pas adapté au groupe et à la situation. Ce qui était sans doute différent à Evian qui étaient leader quand il a signé.
A l'époque à l'aja j'aurais préféré un profil à la Halilhodzic par exemple.
Merci pour ces éclairages. J'en prends bonne note et en ferai bon usage ultérieurement.

La bise.
Des rires et Deschamps Niveau : CFA2
+1 pour "José"
Si je pouvais, je te mettrai +10
11 réponses à ce commentaire.
Et que devient Stéph Paille ?
Je ne le connais pas mais je l'ai un peu approché quand il était à l'OM. J'ai toujours eu l'impression d'un mec qui se contient mais très très sanguin. Je pense pas qu'il faille le chercher trop longtemps pour qu'il monte dans les tours, je suis pas sûr non plus que ce soit une lumière.
Et puis faut pas oublier que c'est la clique Toulon, OM, Corse, il est sûrement moins véreux qu'un Courbis mais…

Bref, je trouve plutôt pas mal -au vu de tout ça- qu'il ait du taff assez régulièrement.

Faut pas se méprendre, j'ai rien contre lui. Je veux juste/surtout dire que je n'aurais pas parié cher qu'il fasse la carrière qu'il fait. Je le voyais plutôt atterrir rapidement en CFA ou en DH avec Alfano ou Berenguier. Bref, tant mieux pour lui.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Objectivement il n'a pas été convaincant à Valenciennes. Et une fois viré, il a continué en réclamant plus d'un million d'indemnités de licenciement.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 39 minutes Kembo Ekoko à Bursaspor mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure La bastos de Marcos Alonso 2 il y a 2 heures Il foire sa panenka à la 96e minute 15 il y a 6 heures La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 il y a 7 heures Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 48 il y a 7 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 il y a 8 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 7
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures La demi-volée de Gignac 7 il y a 10 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 30
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2