Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Casillas perturbé par les sifflets

Modififié
Avec deux défaites en trois matchs dont le récent revers à domicile contre l'Atlético (1-2), il va sans dire que le Real Madrid ne réussit pas vraiment le début de saison escompté.

Le public de la Maison Blanche ne s'est d'ailleurs pas privé pour secouer et chambouler ses joueurs à coups de huées et de sifflets suite à la défaite contre le rival madrilène. Parmi les principales victimes de ces quolibets, Iker Casillas serait, semble-t-il, affecté par la réaction des supporters si l'on en croit les propos de Sergio Ramos auprès du journal AS. « Je ne vais pas entrer dans le débat, a déclaré le défenseur international. Ce serait stupide. Au-dessus de tout ça, il y a le club et on se concentre là-dessus. Iker peut vivre avec ça, il sait qu'il ne peut pas plaire à tout le monde. Mais ce n'est pas un robot et les sifflets, ça l'affecte. »


Repassé numéro un dans la hiérarchie des gardiens depuis le départ de Diego López au Milan AC, le portier historique de l'Espagne ne vit décidément pas l'année la plus simple de sa carrière après un Mondial déjà raté avec sa sélection. AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall