Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Casillas et Fàbregas non sélectionnés

Modififié
Nommé sélectionneur de l'Espagne en juillet dernier après le départ de Vicente del Bosque, Julen Lopetegui a divulgué ce vendredi la première liste de son mandat. Si on retrouve beaucoup de joueurs cadres, l'ancien entraîneur de Porto a donné sa chance aux jeunes Paco Alcácer, Sergi Roberto ou encore Marco Asensio qui rejoignent Morata, Lucas Vázquez et Koke, déjà là lors de l'Euro 2016.


Après avoir amené les U19 et les U21 espagnols sur le toit de l'Europe en 2012 et 2013, Lopetegui confirme qu'il aime s'appuyer sur les jeunes. Ce rajeunissent de la Roja fait forcément des victimes, avec au premier plan la non-sélection de Juanfran, Pedro, Fàbregas et surtout Iker Casillas. Si cela pourrait ressembler à un appel à la retraite internationale, Julen Lopetegui s'est défendu sur le cas du gardien de Porto : « Iker est une légende, une icône, mais dans ce cas, nous avons décidé que notre gardien sera De Gea, mais en aucun cas je ne ferme la porte à un retour de Casillas. »

Julen doit encore avoir en tête quelques boulettes de San Iker lors de leur cohabitation à Porto. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Sirigu est sévillan