Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Casillas aimerait finir aux USA

Modififié
David Beckham, Thierry Henry et d’autres stars européennes ont ouvert la voie. Faire part de ses envies d’Amérique est devenu chose commune quand le glas d’une carrière pointe le bout de son nez.

En début d’année, Gigi Buffon déclarait qu’après plus de dix ans de bons et loyaux services à la Juventus, il voulait vivre une expérience aux USA. Mardi, c’est un autre gardien de légende qui confiait son attirance pour la terre de l’Oncle Sam : Iker Casillas.

Même si son âge (31 ans) lui laisse de longues années devant lui, le gardien du Real Madrid (143 sélections) envisage son départ : « C'est vrai que dans quelques années, j'aimerais jouer au football de manière un peu plus tranquille. Je ne dirais pas non à une fin de carrière aux États-Unis, mais il n'en est de toute façon pas question avant quatre ou cinq ans  » a-t-il affirmé à la chaîne Sexta.

Voilà en ce qui concerne l’avenir. Le présent est plus urgent et la situation de la Maison Blanche en Liga (troisième à 11 points sur Barcelone) est préoccupante. San Iker cherche donc de quoi donner du courage aux siens : « J'ai connu une remontée en 2006-2007 face au Barça qui n'a commencé qu'en janvier, février et pourtant, nous avions gagné cette Liga. »


La course reprend ce weekend avec la réception de l’Espanyol à Bernabéu (16e journée).

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 43 minutes 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8