Casillas a 30 ans

Le 20 mai dernier, Iker Casillas a du faire le point. A 30 ans, il est le capitaine du plus grand club du monde et de la meilleure sélection de la planète. En Espagne, il n'y en a qu'un pour douter de son statut. Un indice : il est portugais mais ne porte pas de moustache.

Modififié
0 23
« J'ai reçu plus de balles qu'une façade de Sarajevo. J'ai tellement d'années de foot et de matchs derrière moi que plus rien ne me surprend vraiment dans ce monde » . San Iker Casillas parle comme un vieux. Normal, le gamin vient de fêter ses 30 ans et a déjà tout vu, tout lu, tout vécu : 122 sélections en équipe d'Espagne, 1 Coupe du monde, 1 Euro, 572 matchs officiels avec le Real, 2 Ligue des Champions, 4 Ligas, 1 Coupe Intercontinentale. Recordman de presque tout, Iker Casillas s'est bâtie une légende d'un autre siècle et a déjà dépassé Raul dans les mémoires ibériques. C'est cruel mais c'est ainsi : Raul c'est le Real et l'Espagne de la lose. Iker, c'est le héros qui élimine l'Italie en ¼ de l'Euro 2008. Ce soir-là il arrête deux pénos et se débarrasse de deux malédictions en même temps : l'Italie et les quarts de finales. L'Espagne met ses vieux démons au placard et devient maître d'Europe et du Monde. Merci qui ?

Luis Aragonés sait bien, en 2006, pourquoi il se débarrasse d'un Raul qui vieillit mal. L'Espagne touche le fond en 2006 en s'inclinant en Irlande du Nord en phase de qualification pour l'Euro Austro-Suisse. Il décide donc de tirer dans le tas et de se débarrasser d'un Raul trop intrigant. Sommé de s'expliquer en direct à la télévision sur la non-sélection du héros national, le vieux sage ne se cache pas : « j'ai du respect pour peut-être le meilleur joueur espagnol de tous les temps, mais le temps passe. Les joueurs se sélectionnent seuls et s'éliminent aussi seuls » . Raul ne réapparaîtra plus sur la photo et Aragonés confie les clés du vestiaire à Casillas. L'ambiance change car Iker ne gouverne pas seul. Les décisions sont prises collégialement avec Xavi et Puyol, ses vieux camarades des sélections de jeunes. L'Espagne se qualifie pour l'Euro 2008, Casillas élimine l'Italie en quart et Aragonés triomphe au soir du match. «  Iker a prouvé à tout le monde qu'il est parfait en tout, dans les buts, en tant que capitaine, en attitude » . La légende peut commencer.

La méthode Casillas

Alors quand Mourinho filtre dans les médias sa nouvelle idée géniale, personne ne rit. Après Valdano, l'organisation du club, le 9 et les arbitres, le Special One s'en prend à une autre légende merengue. D'après Marca, le Mou étudie la possibilité de confier le brassard à un joueur de champ. A l'Inter c'était Zanetti, à Chelsea c'était Terry. Au Real ce sera donc Ramos ou Alonso. Sauf qu'ici c'est Madrid et on ne rigole pas avec la tradition. Au Real, le brassard est une affaire d'anciens. Seules les années au club déterminent qui aura l'honneur de porter le brassard de la formation centenaire. Le coach n'y sera jamais pour rien. Entré au club à 11 ans, Casillas est un morceau de Real Madrid coulé dans un corps humain. Vouloir retirer l'élastique du bras du monument pour pouvoir mieux contester les décisions arbitrales est au mieux une faute de goût. Au pire, un blasphème.

En sélection, les 30 ans d'Iker Casillas et ses 122 sélections suffisent à Vicente Del Bosque et au vestiaire champion du monde: «  Iker Casillas est sans doute le meilleur gardien du monde. Un joueur qui a gagné autant de choses ne le doit qu'à lui-même et mérite largement ce titre » . Quand la Moustache reprend l'équipe Championne d'Europe, il ne fait aucun doute que San Iker continuera à en diriger le vestiaire. «  Iker est quelqu'un qui parle beaucoup et pose beaucoup de questions. (...) Raul intériorisait plus la pression. Casillas est plus relax » assure le moustachu. Xavi, Puyol et Casillas comptent maintenant à eux seuls plus de trois cents matchs internationaux (122 pour Casillas, 101 pour Xavi, 94 pour Puyol). Pas mal pour une vieille façade.

Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ahlala ça me rappelle les beaux jours italiens quand Buffon - Nesta - Pirlo étaient un peu la même chose en mieux. Dommage pour Casillas, il joue en même temps que Gigi, sinon...
je suis plus ou moins d'accord pour la comparaison Buffon - Casillas, meme si Iker est beaucoup plus régulier parce que moins blessé. Un Gigi au top est indetronable. Plus ou moins d'accord aussi avec Nesta>Puyol mais meme remarque.

Par contre Xavi et Pirlo non non et non. Xavi LE VRAI meilleur joueur du monde pour moi ! :)
Ce qui est génial avec les gardiens de cette trempe, c'est que quand ils passent par des moments difficiles où leur statut est remis en question pour des mauvaises performances, ça ne les empêche d'être là le jour J quand ça compte. Je crois que Casillas l'a bien montré à la coupe du monde, et c'est, je pense, la différence entre les gardiens juste bons qui font de belles photos toute l'année, et les très grands gardiens...
Oui quelle chance de pouvoir voir jouer ces deux gardiens exceptionnels que sont Buffon et Casillas. Je suis un grand fan des deux bonshommes.
Et pour Casillas franchement je pense qu'il dépassera les 200 sélections avec l'Espagne car il va pouvoir jouer encore 10 ans j'en suis certain, et je l'espère.
Un grand joueur ce Casillas ! Personnellement, je le trouve beaucoup plus régulier que Buffon, mais après.
Super gardien et un mec bien. Sans lui le Real aurait fini 10ème de la Liga sur les dernières années. Il mérite un meilleur club. Et quant à donner le brassard à Sergio Ramos, quelle insulte...pourquoi pas Marcello aussi tant qu'on y est...
je me souviens surtout des débuts difficiles de Casillas dans les buts de Madrid. Même s'il avait réussi à faire sauter Illgner, il avait perdu sa place de titulaire au profit de César (gardien très prometteur à l'époque). Et puis lors de la finale de LDC contre Leverkusen en 2002, César se blesse à 25 min de la fin, le Real mène 2-1, Casillas rentre et sort en 25min une prestation de dingo... Je pense que c'est sur ce match là que Casillas a construit sa carrière, il sait d'où il vient, il sait qu'il a dû se battre pour sa place... Pour moi ces 10-15 dernières années, il y a eu Barthez, Kahn, Buffon et Casillas.
Faut qu'il se calme Mourinho.

Donner le brassard à un braillard, c'est pas digne d'un club "señor" comme le Real.

J'ai comme l'impression que cette année encore, il ne va pas parvenir à détrôner le Barça.
Mais quelle raclure ce Mourinho, il ne respecte rien ! Forcément, un jour posé, fair-play et qui est de surcroît posté loin de l'action, ça ne pouvait pas lui convenir pour mettre la pression sur l'arbitrage. Ok, il gagne, mais avec un jeu et une mentalité pourris. Beeeerk !
Mourinho est juste un pragmatique qui préfère que le Capitaine soit un joueur de champs. Ce n'est ni une raclure, ni un abruti et beaucoup d'entraineurs partagent cette vision du capitanat.
à la différence près que le Mou a les c... de le faire, au Sporting Braga ou au Real, et c'est pour ça qu'à la fin, c'est lui qui gagne.
Je suis de ceux qui pensent que le Real est un trop gros morceau pour le Mou.

Avec ses méthodes "pragmatiques" de voyou, il n'arrivera pas à ses fins.

Porto, Chelsea ou l'Inter, ce sont des clubs de mafieux. Le Real (malgré la présidence du Florentin), c'est une institution.

Une erreur de casting (une énième de la part du club).
C'est sûr qu'il faut avoir une sacrée paire de cojones pour faire passer le brassard de Casillas a Sergio Ramos, ah ah ah, n'importe quoi...
Le Real n'est plus vraiment une institution pour l'instant. Mourinho a été engagé pour gagner à tout prix, et je suis persuadé qu'il est bel et bien le mieux placé pour réussir cette mission. Son palmarès parle pour lui, et sans le Barça dans une forme éclatante, il aurait déjà remporté plus de titres qu'une Coupe d'Espagne.
cette histoire de capitanat date de debut juiller je crois... quand le (ra)Plat (pla)essai de faire du sensasionel... Mou a evdiement nié cette farce lancée par ce torchon de Marca.

Un capitanat à ramos, du bonheur en perspective, dans la linié d'un bon Kracovia.

maxx1377, c'est vrai que si il n'y avait pas le barça... en meme temps si ma grd mere en avait ça serait mon grd pere...
je suis déçu de Thibault le plat sur ce coup là, parce que ça fait un petit moment que cet artictle avait été écrit dans Marca et depuis les deux en démentis, en disant qu'ils comprennaient que c'était l'été et qu'il n'avait rien à écrire, mais que de là à inventer de telles histoires il fallait y aller.

et pour Jeff marcelo a déjà été capitaine, vu qu'il est l'un des plus vieux du club en ce moment. il y a casillas, ramos et après c'est marcelo et higuain... ça va être leur 5èmes saisons et ils n'ont que 23 ans.

c'est clair que buffon est super fort, mais il se fait vieux et étant fan du real, j'ai regarder presque tous les matchs ces derniers années, je sais pas comment ça se passe à la juventus, mais iker a eu devant lui des défenses plus trouées qu'un gruyère français et il était tjs là... franchement san iker ça vient de nul part :)

dans un exceptionnel reportage de canal plus espagnol, fais pas l'anglais robinson, xavi parle de casillas et il dit que c'est clair que c'est le meilleur gardien du monde, mais qu'en plus de ça il a une aura, une étoile au dessus de lui, qui fait que lors dès grands moments, décisifs, il fait tout le temps le bon choix. Franchement la final, robben qui part tout seul, mais la planète entière a cru que c'était la fin... et le gars il est là il sort son bout du pied.. pffffff incroyable.. ça me donne encore des frissons..

en plus il est classe et il a une femme.... aiaiaiaiaiaiai attention le missile :)

dimanche classico.. :) j'y serai.. see you there
Isolator, en finale sur le face a face contre Robben, le seul mérite qu'à San Iker c'est de ne pas se coucher trop vite, il ne la sort pas du bout du pied mais la balle vient effleurer son pied d'appui, ce qui est complètement différent.
Isolator, tu m'en bouches un coin là ! Sérieux, ils ont donné le capitanat un jour à Marcello ? Et Pépé c'est pour quand ? Les seuls capables d'être capitaines du Real son Casillas et Alonso, les autres sont des tocards.
Ben, personnellement, je le trouve en déclin depuis 2008, Casillas ; bien que je le considère comme étant actuellement le meilleur gardien du monde.

Il est encore bon sur sa ligne, mais il fait de plus en plus des fautes de concentration, en témoigne sa finale de coupe du monde où il manque de se prendre un but gag quand un hollandais lui rend le ballon par fair-play ou sur ce centre-tir où il se baisse et puis non puis touche la balle qui était hors cadre puis la laisse sortir en corner (qui sera sifflé sortie de but). Et puis, ses deux arrêts face à Robben, c'est surtout le hollandais qui se rate lors du premier face-à-face, et c'est surtout grâce à l'énorme faute de Puyol que Casillas récupère la balle lors du second duel. Et sa coupe du monde n'était pas brillante.

Par contre, ça a l'air d'être une personne classe, en témoigne son comportement avec les barcelonais ou ses déclarations en général (dommage qu'il soit marié à une femme qui en est l'antithèse).
D'un coté Marca, plus torchon y'a pas.

Ca m'aurait quand même faire rire que ça soit Ramos, ce baraki, qui ai le brassard. Ca aurait contrasté avec la classe et le fairplay de casillas.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La petite Europe
0 23