Casanova revient sur le cas Aurier

Modififié
4 27
Serge Aurier est toujours là.

Il sera même le titulaire quasi indiscutable cette saison à droite de la défense parisienne si ses performances sont identiques à celles de l'année dernière. Sur le terrain du moins, car le latéral n'a pas été exempt de tout reproche en dehors. Mais pour Alain Casanova, ancien coach du joueur à Toulouse qui s'est exprimé dans France Football, ce comportement s'explique : «  C’est un garçon à fleur de peau, mû par le sentiment d’injustice. Il a appris à se modérer, mais c’est ancré en lui. (…) S’il était une tête brulée à l’état d’esprit pourri, le vestiaire l’aurait banni. Un effectif ne peut pas comporter que des joueurs lisses. Serge aime se donner un rôle important. Il a caractère fort, lié à une enfance difficile. Il a commis une sacrée erreur. Maintenant, il doit être d’une exemplarité totale. »

Serge le grand frère ? FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 1
Je l'aime bien Serge et je le défends. Mais putain les arguments avancés sont naze. La dureté de la vie t'apprends à fermer ta gueule et faire profil bas.

Mon humble analyse c'est qu'on voit émerger la génération de la balle dans le pied, ils n'ont pas compris encore le concept de: vivons heureux vivons caché.
Oui enfin il a 30 ans aurier, il devrait être déjà un peu plus mûr.

De toute façon il n'a pas le niveau pour le psg.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Caïazzo caresse Galtier
4 27