1. //
  2. // Quart de finale retour
  3. // Galatasaray/Real Madrid

Carton(s) plein pour le Real Madrid

Facile vainqueur de Galatasaray au match aller (3-0), le Real Madrid se voit déjà en demi-finale. Alors forcément, lorsque Xabi Alonso et Sergio Ramos, récidivistes, prennent volontairement un carton les suspendant pour ce retour, cela fait jacter. À tort.

4 28
Il ne reste qu'une poignée de minutes à jouer dans ce quart de finale aller. Le Real Madrid, en patron, a déjà fait le taf. Avec une avance conséquente de trois buts à rien, les joueurs de la capitale espagnole font tourner la chique, grappillent quelques secondes par-ci, profitent de quelques erreurs arbitrales par-là. Galatasaray, lui, court après les occasions perdues sans jamais vraiment y croire. À 3-0, forcément, tout devient plus facile. Ou plus compliqué. C'est ce que peuvent se dire Xabi Alonso et Sergio Ramos, coupables selon la bien-pensance de certains, d'un nouvel acte « d'anti-jeu » . Un tacle assassin ? Un coup de boule ? Une insulte ? Même pas. Les deux patrons merengues ont juste eu le tort de se voir asséner deux cartons jaunes. Volontaires, sûrement, ces biscottes permettent aux deux bougres de rater le quart retour de ce mardi dans le bouillant Türk Telekom Arena. Et de revenir en demi-finale avec un casier vierge. Bref, Sergio comme Xabi ont eu beau se défendre de tout manque de fair-play – « Je n'ai pas du tout cherché à être averti  » , dixit le Basque de San Sebastián – le bénéfice du doute ne leur a pas même été laissé. Tout ce tintouin pour éviter de parler du reste.

Du travail bien fait

Sergio Ramos et Xabi Alonso sont coutumiers du fait. Il y a un peu plus d'un an, en novembre 2010, ils avaient reçu les foudres de l'UEFA. Pour rappel, le Real Madrid mène tranquillement 4-0 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam – pour ce qui reste la plus grosse défaite à domicile de l'histoire ajacide. Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, les deux comparses de la Roja voient rouge à trois minutes d'intervalle. La scène est grotesque : Jerzy Dudek, alors remplaçant, distille les consignes à Iker Casillas. Dans la foulée, Barberousse et Cuqui reçoivent leur second avertissement pour gain de temps et retournent aux vestiaires, sourire en coin. Suspendus automatiquement pour la dernière rencontre de groupe face à Auxerre, l'UEFA s'indigne et inflige des amendes salées aux protagonistes. Alors, oui, le geste ne respire pas la classe, mais comment leur imputer la volonté de jouer sans épée de Damoclès au-dessus de la tête le huitième de finale aller ? « Les règles sont les mêmes pour tout le monde et le Real Madrid n'y échappe pas, juge Fransesco Pavón, ancien de la Maison Blanche. Les règles de l'UEFA sont ainsi et te permettent d'agir comme cela. Si les règles changent et que les cartons jaunes peuvent te suspendre pour les demi-finales, aucun joueur ne fera plus cela. »

Face aux Turcs, les avertissements sont moins caricaturaux, mais n'ont pas empêché les réactions en chaîne. Comme pour faire oublier qu'avant ces 84e (Xabi Alonso) et 90e (Sergio Ramos) minutes, le Real Madrid a géré. « Le résultat est plus que bon pour le Real Madrid, c'est même le meilleur possible, poursuit Pavón. Galatasaray a essayé de jouer son football, mais a laissé beaucoup trop d'espaces dans son dos et Madrid a su profiter au maximum de la contre-attaque. » Sans sortir le match de l'année, la différence entre les deux onze était telle que les Madrilènes n'ont eu qu'à appuyer sur les points faibles adverses. Avec des trous béants dans le dos d'une charnière Kaya-Nounkeu pas des plus rapides, le quatuor offensif merengue s'est régalé. Tout sauf une surprise pour l'ancien de la Maison Blanche : «  Comme le montre les matchs de Champions League et de Copa del Rey, le Real met plus d'intensité lors des gros matchs. De toute façon, le Real a perdu ses options en Liga dès le début de saison à cause de défaites sur des terrains qui paraissaient assez faciles. Aujourd'hui, et depuis longtemps, le Barça est bien trop loin pour espérer les rattraper. » À moins d'un improbable retournement de situation, la différence est acquise. Le Real peut se tourner vers sa demi-finale.

«  On ne parle pas de fair-play  »

Histoire de clore le débat, Francisco Pavón estime qu'on « ne parle pas de fair-play ou de manque de fair-play. Je crois que toutes les équipes le font dans toutes les compétitions. Lorsque tu arrives en quart ou en demi-finale, si tu as la possibilité de te libérer de ce carton qui te pend au nez grâce à un résultat positif, tu le fais. Le Real Madrid a réussi un bon match et Sergio Ramos et Xabi Alonso se sont dit qu'il vaudrait mieux être sûr d'être présent en demi-finale, quitte à rater le retour à Galatasaray. Je pense que leur présence n'est pas nécessaire et que le Real, même sans eux, peut s'imposer en Turquie. » Pour en revenir à cette rencontre, ces deux suspensions évitent à José Mourinho un énième casse-tête. Avec Sergio Ramos sur le flan, Pepe s'installera dans l'axe aux côtés de Varane. Un problème de moins pour le Special One qui a dû se résigner à laisser son plus fidèle lieutenant sur le banc de touche lors des dernières grosses sorties. Par là même, il devrait laisser du temps de jeu à Luka Modrić, aka le héros de Manchester. De toute manière, qu'importe la suspension de Xabi Alonso, il n'aurait sans doute pas été aligné, José préférant le faire souffler lors des matchs de « seconde zone » . Concernant l'épineux cas du gardien, Diego López gardera les cages merengues. Une nouvelle fois. La fameuse technique du gagnant-gagnant : vraiment trop fort ce José.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Ce ne sont pas les premiers joueurs à faire ca non plus en même temps. Si l’UEFA trouve ca injuste et anti fair play, qu’ils adaptent leurs règles, il y a de toute façon beaucoup de choses à faire en matière d’arbitrage et règles pour cartons / fautes / hors jeu pour améliorer tout ca.
sandro l'obèse Niveau : Ligue 1
Note : 1
Ce serait énorme que le real perde 4-0 ce soir. Les gueules des mecs.
Oui bon je rêve
joeystarr Niveau : DHR
Message posté par FCB Stern des Südens
Ce ne sont pas les premiers joueurs à faire ca non plus en même temps. Si l’UEFA trouve ca injuste et anti fair play, qu’ils adaptent leurs règles, il y a de toute façon beaucoup de choses à faire en matière d’arbitrage et règles pour cartons / fautes / hors jeu pour améliorer tout ca.


Exactement, les régles délimitent un cadre, et dans ce cadre bé tu fais ce que tu veux, et jusqu'aux derniéres nouvelles rien ne parle d'intentionalité (?), donc que les deux la joue malin n'a rien de choquant, plus pro que les pro. peut etre meme un peu trop concernant Ramos, mais bon.
Chriswillow Niveau : Loisir
Pas fairplay certe, mais comment leur jeter l’opprobre pour cela ? Ils ne font que profiter du système en place sans outrepasser les règles. A partir de la, le débat est clos. Et comme c'est expliquer justement dans le texte, le jour où l'UEFA fera évoluer la règle, les joueurs se mettront au diapason...
Oui, c'est naze dans l'esprit mais c'est "légal".
On n'aurait pas ce problème si le deuxième carton remettait pas les compteurs à zéro, le troisième carton jaune et tous les suivants devraient eux aussi être synonymes de suspension au match suivant.
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Message posté par sandro l'obèse
Ce serait énorme que le real perde 4-0 ce soir. Les gueules des mecs.
Oui bon je rêve


@sandro l'obèse

Si c'est le cas je mange mon chapeau (oui expression complètement conne* je sais)
Rien à ajouter, c'est de bonne guerre, à Amsterdam ils se sont fait sanctionner pour avoir fait ça de façon grossière, visible et pour avoir cherché des rouges.
Là ils ont retenu la leçon, c'est bon, le real est en demis, next!!!
Et imaginer que Varane ou Pepe se serait blessés ce WE ! Ca peut être risqué comme affaire tout de même !
Après c'est clair qu'a 1-1 les mecs auraient jamais pris leurs jaunes, mais bon la règle exciste .. et comme le dis l'article le Mou est trop intelligent pour faire jouer des joueurs susceptibles de suspension dans un match "facile"
Ramos avait pas d'ailleurs été suspendu dans un premier temps puis "gracié" par l'UEFA pour avoir fait ça il y a 2 ans ?! Je me souviens d'une histoire semblable avec un Mourinho pas content du tout.
ElBuitre07 Niveau : DHR
Il est fort possible que Pepe soit forfait pour ce soir, il s'est blessé à l'entraînement..
daniel_rigolo Niveau : DHR
"Sergio Ramos et Xabi Alonso sont coutumiers du fait. Il y a un peu plus d'un an, en novembre 2010"

Mr le journaliste, vous avez perdu la notion du temps.
HS mais pour quelle raison n'y a t-il pas d'article concernant le derby United-City?
Trop occupé à écrire sur Margaret?
Pour le reste, s'il y'a un scandale, ça concerne Yilmaz, suspendu pour un jaune par erreur sur une action où il y'aurait dû y avoir péno, au lieu de quoi il a pris un jaune qui lui fait rater ce match.
Je ne doute pas que l'arbitre s'est trompé mais honnêtement l'UEFA aurait pu annuler la sanction (comme cela a été fait pour Zlatan).
Message posté par med78
Pour le reste, s'il y'a un scandale, ça concerne Yilmaz, suspendu pour un jaune par erreur sur une action où il y'aurait dû y avoir péno, au lieu de quoi il a pris un jaune qui lui fait rater ce match.
Je ne doute pas que l'arbitre s'est trompé mais honnêtement l'UEFA aurait pu annuler la sanction (comme cela a été fait pour Zlatan).


+1 Même si, dans le fond Yilmaz n'aurait pas changé la donne ce soir, enfin je veux dire par là que le Real ne risque pas grand chose avec trois pions d'avance, même si je connais l'adage qui veut faire croire que "dans le foot, on ne sait jamais". C'est surtout comme tu le soulignes que l'UEFA aurait pu faire sauter la sanction qui est lourde de conséquence dans le fond car éliminé ou pas, jouer le Real à la maison en 1/8ème retour, même si tu es éliminé à coup sûr, ça reste un sacré souvenir!

Sinon pour l'attitude de Ramos et de X.Alonso elle est logique, si tant est que la loi l'autorise, je ne vois pas en quoi ils sont à blâmer.
L'UEFA préférant l'hipocrisie à l'honnêteté, Mourinho et ses gars la lui servent.
Mourinho laisse sur le banc son compatriote Pepe qui revient de blessure, au profit d'un varane étincellant, il taille Coentrao pour ses frasques extra-sportives, puis renvoie sur le banc un Marcelo affligeant depuis son retour de blessure ET TOUT LE MONDE TROUVE CA NORMAL (moi aussi d'ailleurs). Mais quand il laisse sur le banc un Casillas qui revient de blessure après avoir été désolant dans sa cage pendant 5 mois, SES AMIS JOURNALISTES ET LEURS ACCOLYTES ANTI-MOURINHO crient au "scandale" (n'est-ce pas Thibaut Leplat?)
Fernando Hierro Niveau : District
Pepe est blessé pour ce soir, et quasiment sûr de pas jouer.
Mais bon, tant que Varane joue ...
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Cette année en Belgique, on a eu un cas spécial: 2 joueurs de Zulte ont pris volontairement leur 5e avertissement & devaient être suspendus pr le déplacement à Charleroi & pouvaient ainsi jouer le match au sommet à Anderlecht. Seulement, le match à Charleroi a été remis pr pelouse impraticable & ils ont donc été suspendus à Anderlecht. L'arroseur arrosé quoi (à noter qu'ils se sont qd mm imposés 0-1).
Tous les clubs feraient la même choses. Ce n'est pas dans l'esprit du jeu mais tous les moyens sont (apparemment) bon pour gagner.
Demander au Real d'être fair-play, c'est contre leur essence même!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 28