En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Carrozieri a purgé sa peine

Après deux années de galère, Moris Carrozzieri fait son grand retour.

Le défenseur de Palerme avait été suspendu pour cause de dopage (et récidive) lors de la saison 2008-09. Deux années pendant lesquelles le joueur n'a rien lâché et n'a surtout jamais perdu espoir. « Arrêter ? Je n'y ai jamais pensé, surtout grâce à l'aide du président qui a tout de suite voulu prolonger mon contrat. A présent, j'espère bien recommencer, aussi pour les tifosi qui m'ont toujours soutenu et donné la confiance pendant ces deux années » a-t-il affirmé dans La Repubblica.

Celui qui s'appelle Moris à cause d'une erreur de la mairie (il aurait dû se prénommer Maurice) a évidemment hâte de revenir sur la pelouse, mais sait qu'il va être difficile de s'imposer dans une équipe en fin de saison. « Je suis à 70%, il y a des hiérarchies, et je ne m'attends pas à jouer immédiatement après deux années d'absence. Je remercie le président Zamparini, ma famille et ma fiancée. En plus, je dois dire merci à mes coéquipiers, Miccoli, Liverani et Migliaccio par-dessus tous. A présent, je dois répondre avec des prestations sur le terrain » a-t-il ajouté.

A 30 ans, le début d'une nouvelle carrière, un peu plus saine ?


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 16 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
À lire ensuite
Zidane respecte Tottenham