Carrasso se « lève le cul » pour les Bleus

25 23

Certains s’en footent complètement. D’autres ne communiquent pas car trop peureux. Mais Cédric Carrasso, lui, il dit ce qu’il pense, et avec le cœur. Pourtant, il n’a pas été retenu avec les Bleus par Didier Deschamps, pour affronter l’Uruguay.

« Ce n’est pas une surprise, surtout sur un rendez-vous de trois jours  » , a d’abord expliqué le Bordelais, au sujet de sa non-sélection. Quant aux critiques ambiantes, le portier numéro 3, prolixe, s’est ensuite confié. «  Personnellement, ça me blesse. Je suis en Équipe de France depuis un moment, même si l’on dit que je suis plus quelqu’un de l’ombre. Mais je me suis toujours levé le cul pour donner le meilleur de moi-même et aider le groupe, explique-t-il. Donc, quand je vois ce qui peut se dire, je ne me sens pas concerné. Je peux comprendre certaines choses, mais je pense que d’autres sont exagérées.  »

Alors, quelles sont celles qui ne passent pas ? « Ce que je regrette surtout, c’est qu’en ce moment, tout le monde veut manger du footballeur, rétorque l’intéressé. Je trouve ça dommage… Je ne sais pas ce qu’on a fait, même s’il est normal de voir les réactions du grand public, qui ne peut pas tout comprendre… Et même moi, à mon niveau, il y a des choses que je ne comprends pas. Et vous, vous ne les voyez pas… Mais j’essaie de donner une bonne image du football et une bonne image de moi. Je suis déçu comme tout le monde, je reste un homme.  »

Un homme, digne. Pas un gamin capricieux.

LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
OuinOuinOuin Niveau : Ligue 1
"Ce que je regrette surtout, c’est qu’en ce moment, tout le monde veut manger du footballeur"

Toute allusion au service des sports de France Télévisions ne serait que pure coïncidence.
Il y a trop de gens qui t'aiment mais tu ne le vois pas...
Gérard Holtz en première ligne...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
25 23