Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Girondins de Bordeaux

Carrasso, Ruffier et la hiérarchie

Modififié
Alors que les Girondins s'apprêtent à recevoir Saint-Étienne dans un match au sommet, ce dimanche à 14h00, Cédric Carrasso, blacklisté de l'équipe de France sous l'ère Didier Deschamps, répond aux questions sur son rival potentiel chez les Bleus : Stéphane Ruffier.

Prochain adversaire, donc, et numéro 3 dans la hiérarchie tricolore, derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda. « C'est un très bon gardien, et Stéphane est fidèle à lui-même, indique le Bordelais. Il y a beaucoup d'observations et d'analyses différentes, les avis sont partagés, et le travail de la presse fait aussi que l'un ou l'autre est mis en avant pour déstabiliser des hiérarchies ; je connais ça, poursuit-il convaincu. Il est régulier, dans une équipe qui marche bien, mais j'ai du mal à juger quelqu'un que je connais bien » , conclut l'ancien Bleu.

Un garçon plutôt hermétique au terme « hiérarchie » … « Laissez-moi tranquille avec ça !, répond-il. Je n'ai plus rien à dire… J'ai 33 ans et ça fait 15 ans que je suis pro. Je pense être encore là cette saison, et l'avoir été aussi lors des précédentes… Et si vous faites le bilan, je pense que je suis efficace. L'équipe de France, je n'ai pas beaucoup plus à dire ; il faut savoir profiter… Je n'ai jamais été aussi bien que maintenant. Je pensais finir ma carrière tôt, mais je me sens de mieux en mieux et j'ai envie de continuer longtemps et pas me fatiguer avec tout ça… Et je ne parle pas, parce qu'en plus, je m'en fous ! On a de très bons gardiens en France, qui sont aussi de très bons mecs, et ça, c'est le plus important. »

C'est toujours ce qu'on dit quand on a les boules, non ?


LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 16
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur