Carrasso ne voulait pas couper

Modififié
10 6
Peu avant de partir en vacances, les Girondins en prenaient une sévère sur leur pelouse, face à Lyon (5-0). Un revers qui faisait suite à une élimination en Coupe de la Ligue (Lille), et une défaite à Nantes.

La trêve de Noël était donc arrivée à point pour eux. Ou pas, en fait, selon Cédric Carrasso. « On sait que si l'on ne veut pas rencontrer de problèmes liés à la coupure, ben, on n'en fait pas, expliquait vendredi le portier aquitain. Personnellement, je ne serais pas contre… S'il le fallait, ça ne me dérangerait pas de m'entraîner toute la semaine de Noël, précisait-il. J'espère que tout le monde n'a pas coupé. Moi, je ne coupe pas ; chaque jour, je fais quelque chose, je vais travailler, parce que durant cette période, si l'on ne fait rien, il faut trois semaines pour s'y remettre, poursuivait-il. Et avec l'hiver, le froid, ce n'est pas bon. »

Avant de recevoir Toulouse, dimanche (14h15), en 32e de finale de Coupe de France, Carrasso enfonçait même un peu plus le clou. « Ça faisait quelque temps que ça tournait (sic) et, la gifle, on l'a bien sentie pendant un moment, surenchérissait-il. J'espère qu'elle a bien marqué les esprits. Comme ça, ce sera plus intéressant pour la suite de la saison. »

Probablement la fameuse préparation mentale des gardiens de but.

LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

madjerinho Niveau : CFA2
Facile à dire pour lui qui ne se fatigue pas énormément à l'entrainement (à voir sa bedaine). Pas la même pour les milieux bordelais qui m'ont eu l'air de bien fatiguer avant la trève.
Y a-t-il des avis "sérieux" issus du monde du football contre cette période anglaise du Boxing Day ?

Encore jouer un match le 26 parce que c'est férié ou garder le rythme d'un match en fin de semaine, pourquoi pas ? Mais là, enchaîner deux matchs à deux jours d'intervalle, c'est inhumain, au même titre que le tracé de notre noble Tour de France.
Message posté par WiL
Y a-t-il des avis "sérieux" issus du monde du football contre cette période anglaise du Boxing Day ?

Encore jouer un match le 26 parce que c'est férié ou garder le rythme d'un match en fin de semaine, pourquoi pas ? Mais là, enchaîner deux matchs à deux jours d'intervalle, c'est inhumain, au même titre que le tracé de notre noble Tour de France.


Les équipent pratiquent énormément le turn-over et la fatigue engendre des surprises (Arsenal vaincu à southampton après deux victoires, Chelsea écrasé par Tottenham). S'il n'y a qu'un seul cycliste sur le vélo, il y a bien des effectifs de 40 joueurs en Angleterre. Rien d'inhumain par ici.
M.Manatane Niveau : CFA
Non, rien d'inhumain, juste de quoi favoriser à long terme les clubs qui ont les moyens de se payer un banc digne de l'équipe-type de leurs concurrents.
Décidément, en Angleterre, l'héritage Thatcher a la vie dure...
Vu le jeu pratiqué par les Saints et celui d'Arsenal depuis 2 ans, c'est pas la plus grosse surprise de ces dernières semaines (Chelsea en était un plus bel exemple
Avec 40 joueurs, c'est peut-être moins inhumain, mais ce n'est plus du management d'équipe. On est dans la gestion de multinationale. 40 joueurs !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 6