Carrasso n'y croit pas

Modififié
0 2
Même s'ils ne le reconnaissent pas implicitement, les Girondins reportent leurs espoirs de fin de saison sur le quart de finale de Coupe de France qu'ils joueront à Lens, mercredi prochain. Et à écouter Cédric Carrasso de plus près, il y a peu de chances pour que les siens finissent en boulet de canon en championnat, comme la saison dernière. Explications.

«  Tout est toujours possible, mais l'an dernier, en fin de saison, on marquait et on ne prenait pas énormément de buts… Cette année, on n'en prend pas énormément, mais on a du mal à marquer, explique-t-il, lucide. La réalité des choses est celle-ci : quand on voit les statistiques, ça ne triche pas… On a inscrit 29 buts, comme Reims, Nancy et Brest… C'est comme ça. Quand on est à égalité avec les plus mauvaises attaques de Ligue 1, si on attrape la Ligue des champions avec ça, c'est qu'on aura gagné beaucoup de fois 1-0 ! Si vous trouvez dans n'importe quel championnat du monde une équipe qui possède la plus mauvaise attaque et qui figure parmi les trois premiers, franchement bravo ! Parce que moi, je n'y crois pas, car c'est pas possible ! »

Bon choix, les Girondins : Gouffran a été transféré avec ses 8 buts en Ligue 1, et Modeste (prêté) en a mis 11 avec Bastia…


LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

et surtout il reste Rolan, Diabaté, Bellion... même Jussiê est parti. Sans compter les joueurs de couloir: Maurice-Belay, Ben Khalfallah, Saivet qui est en manque de confiance... Logique qu'il n'y ait pas plus de buts, même avec des créateurs comme Plasil et Obraniak.
el santino Niveau : DHR
carrasso n'y croit pas et il a bien raison
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2