1. // Euro 2012
  2. //
  3. // Préparation

Carrasso : « Je vois la France gagner »

Cédric Carrasso, au terme d’une très bonne saison personnelle avec Bordeaux, attaque l’Euro et le Groupe D avec détermination. Il sera troisième gardien, mais ça, c’est pas un truc qui l’empêche de voir la France gagner la compétition...

Modififié
Cédric, dans quel état d’esprit es-tu avant de participer à cet Euro ?
L’état d’esprit, c’est de bien souffler après le championnat et avant de rejoindre le groupe. Il faut vraiment une coupure, tout en étant prêt, parce qu’on sait qu’on se prépare pendant un mois et demi pour l’Équipe de France. C’est l’approche d’une grande compétition. C’est assez particulier, mais il faut vraiment arriver à faire la part des choses entre ton club et le démarrage en sélection.

Tu as dit dès le début de la précédente saison que tu t’étais déjà préparé en vue de l’Euro…
Oui, j’ai essayé de retenir les erreurs que j’avais faites l’année de la Coupe du Monde… Cette année, j’ai donc eu une préparation différente, un peu expérimentale, puisque c’est la première fois que je faisais comme ça, en tablant sur un pic de forme en novembre-décembre. Le but étant aussi de faire toute la deuxième partie dans un état assez frais. Je finis assez fatigué, mais c’est la trajectoire en championnat qui a voulu ça aussi, avec des matches particuliers. On finit bien dans l’ensemble, mais il y a des saisons qui usent plus que d’autres.

As-tu douté de pouvoir être appelé en sélection ?
(Il met du temps avant de répondre) Non, je n’ai pas douté parce que je pense que si tu es performant et régulier, ça va. Après, mon approche est différente par rapport à la sélection… Je dis que je n’ai pas douté, pas parce que je le mérite absolument, mais parce que, quand tu fais le travail, tu as ce que tu mérites… Si j’avais été sélectionné alors qu’au vu de ma saison, je ne le méritais pas, je ne me sentirais pas bien dans ma peau. Donc, quand je m’y sens bien, c’est que je pense que c’est mérité. C’est comme ça que je conçois les choses. Après, beaucoup de choses se disent… mais c’est normal, ça fait partie du jeu. Je le comprends.

Malgré cela, tu es donc fin prêt…
On a eu un début de championnat difficile avec les Girondins, mais je pense que je fais une saison complète et aboutie sur un plan personnel. Tu ne peux pas prétendre à quelque chose en Équipe de France, mais au contraire, n’être qu’à disposition et prendre du plaisir, parce que tu défends ton pays, avec les meilleurs joueurs français… Ce n’est pas pareil que la vie en club.

Quand une hiérarchie de gardiens est établie, n’est-ce pas trop dur mentalement de se dire qu’on a peu de chance de jouer ?
Disons que dans l’approche de départ, c’est neutre. Je crois que c’est un rôle à prendre une fois que la compétition va démarrer. Tu es d’abord obligé de te préparer comme si tu allais jouer. Pourquoi ? Parce que tu ne sais pas ce qu’il peut se passer ; il peut y avoir des pépins physiques, des petits trucs, etc. Par contre, si on arrive tous les trois (avec Lloris et Mandanda, ndlr) en super forme, avec cette hiérarchie établie au moment où on atterrit en Ukraine, alors il est important pour moi de rentrer dans mon rôle… Et mon rôle, c’est quoi ? C’est, au départ, d’être troisième gardien.

Justement, ça signifie quoi, concrètement ?
C’est d’être au service du collectif, du gardien qui va jouer. Si ton troisième gardien se prend pour le premier, ben, il te manquera un gardien pour se mettre au service de l’équipe ! C’est clair, je vais me préparer comme si j’allais jouer, et à l’approche de la compétition, je prendrai mon rôle. Mais celui-ci peut évoluer en cas de pépin. Donc, il faut essayer de trouver un équilibre pour être toujours frais, mais à la disposition, en fonction du rôle que tu établis sur le moment. Je reconnais que c’est assez particulier, mais je pense que j’ai une sérénité et une réflexion qui me permettent de savoir où je me situe à chaque fois.

Tu n’es donc pas là pour tirer la bourre aux autres…
Non, il n’est pas question de ça… Il y aura 23 joueurs, qui sont les meilleurs du moment, sélectionnés. On peut toujours contester les choix de l’extérieur, mais quoi qu’il arrive, il n’y a que de la qualité. Et dans cette qualité-là, personne ne peut faire la gueule parce qu’il ne joue pas (sic). A ce niveau, ce n’est pas concevable ! Donc, j’ai cet état d’esprit. Le gardien qui joue, on doit le mettre dans les meilleures conditions pour qu’il soit au mieux.

Comment ça se passe, en interne, avec Hugo Lloris et Steve Mandanda ?
J’ai souvent ce rôle de modérateur entre Steve et Hugo. Ce sont des mecs qui sont de la même génération et qui ont un niveau très élevé et très proche. Il y a des choix ; un joue, l’autre aussi. A moi de sentir quand ils ont besoin d’être en confiance, ou de retrouver de l’énergie pour Steve, parce que son rôle n’est pas évident non plus. Mais on a la chance d’avoir trois gardiens, plus ceux qui ne sont pas sélectionnés, capables de jouer dans cette équipe.

En fait, tu as un rôle de « booster » …
Sur des compétitions qui durent un mois, il y a des jours où c’est plus dur que d’autres, où on a moins la pêche… Alors je dois toujours avoir le rôle de celui qui dit qu’on a de la chance d’être là. On a joué une Coupe du Monde ensemble, malgré tout ce qu’il s’est passé, mais on a vécu cette expérience. Là, on va jouer l’Euro, soit les deux plus grosses compétions internationales. Donc, on doit garder cette fraternité, car je pense qu’on est attachés les uns aux autres. Et s’il y avait du changement au poste, ça leur changerait les choses aussi. On s’est installés dans une logique, un état d’esprit et une certaine complicité, ce qui n’est pas si évident à obtenir. Mais nous, on a ça.

Hugo Lloris est le numéro un. Comment le perçois-tu ?
Techniquement, c’est plus compliqué. Mais mon approche avec lui est plus psychologique. Il a beaucoup pris en maturité et en tant qu’homme. Il l’est devenu, alors qu’avant, il était tout jeune, tout fou ! Il a vécu des saisons en club assez difficiles, mais je l’ai toujours vu performant en Équipe de France. Il arrive à faire la part des choses, aujourd’hui. J’espère pour lui que cet Euro le révèlera vraiment, parce que le jour J de la Coupe du Monde, il n’a pas pu réellement montrer ses capacités. Il n’a pas fait exactement ce qu’il voulait. Je souhaite que l’on ait le Hugo que l’on connaît depuis toujours.

Laurent Blanc a annoncé que l’objectif était de passer le premier tour. Tu en penses quoi ?
Je pense que c’est logique au vu des dernières années… Au cours des ultimes phases finales, la France n’a rien fait de beau ! Le plus important, c’est de se concentrer sur notre phase de poules. Et je pense que si l’on se sort de là, tout sera possible pour nous…

Donc, tu le vois comme ça !
Mais oui, parce que cette année, on a une équipe à surprises…

À « surprises » ? Quels sont ses points forts ?
La spontanéité, la jeunesse, la fougue et le talent brut de l’équipe. On travaille un groupe depuis deux ans, et en dehors de ça, on sait que le talent est là. Donc, il peut se sublimer dans des matches super importants. Même si je pense que cette équipe sera surtout prête pour le Mondial 2014, où elle sera à maturité. Mais je m’attends à une surprise énorme de la part de l’Équipe de France

Alors c’est vrai ?
Oui, je l’espère ! Elle le mérite, elle a bossé, avec un parcours en qualifications qui a démarré par une défaite. Mais on a vu quelque chose de solide, avec un vrai potentiel. On a fait deux belles années, en battant les meilleures nations du monde, parfois à l’extérieur. Alors, pourquoi pas !

Y a-t-il un favori dans ce groupe ?
Bah… C’est compliqué parce que le pays organisateur n’est jamais évident à jouer. Après, il y a deux grandes nations historiques qui sont la France et l’Angleterre, puis les Suédois qui ont quand même de bons joueurs, dont l’un des meilleurs du monde, devant : Ibrahimovic. Personnellement, je trouve que l’Euro est plus relevé que la Coupe du Monde, plus serré… Je pense que les favoris se dégageront après le premier match.

Puisque tu compares, y a-t-il une envie d’effacer les mauvais fantômes de 2010 ?
Il y a eu 2010, mais, depuis 2006, on a envie de redonner du plaisir aux Français, pour qu’ils voient une équipe qui sourit, qui gagne et qui marque des buts. Ce qu’il n’y a pas eu depuis un moment !

Selon toi, qui va gagner l’Euro ?
Aucun autre favori, je ne vois que nous, en surprise ! On aimerait aller jusqu’au bout… Ou au moins jusqu’au 1er juillet. Ce ne serait déjà pas mal…


Propos recueillis par Laurent Brun, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Et ben dis donc, quelle interview pas-sion-nante! O_o

Ah bah oui elle a été faite l'avatar de notre selectionneur, pour passer incognito!
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 8
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 98 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20